Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

Broyage de sapin de Noël

Brest Métropole

24 rue Coat-ar-Guéven
BP 92242
29222 Brest Cedex 2

contexte

Près de 17 000 tonnes de déchets verts ont été collectées dans les 5 déchèteries du territoire en 2013. L’apport de déchets verts augmente depuis 2010, or une grande partie de ces déchets aurait pu être utilisée au jardin en pratiquant le paillage, le mulching, ou encore évitée en choisissant des espèces à croissance lente.

Dans le cadre du programme local de prévention des déchets de Brest métropole océane qui vise à réduire de 7 % le tonnage des déchets ménagers entre 2009 et 2014, les déchets verts représentent un des gisements  prioritaires d’évitement.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Les objectifs de l’opération de broyage de sapins de Noël, nommée « Opération Sapin Malin » sont multiples :

    Proposer à tous les habitants de Brest métropole océane un lieu de proximité pour déposer leur sapin après les fêtes et éviter ainsi les dépôts sauvages ;

    Réduire le tonnage collecté en déchèteries et éviter de les encombrer ;

    Sensibiliser les habitants au paillage et au compostage ;

             Informer les habitants des opérations menées dans ce domaine par Brest métropole océane : mise à disposition de composteurs, rencontres avec les membres du réseau des guides composteurs-pailleurs, compostage collectif (cantines, entreprises…) ou compostage en pied d’immeuble…

Résultats quantitatifs :

·         2 300 sapins broyés ;

·         En moyenne un sapin pèse 8 kg, on estime qu’on a évité plus de 17 tonnes de déchets verts en déchèterie ;

·         En considérant qu’environ 20 à 25 % des foyers achètent un sapin de Noël (source : étude TNS Sofres), nous aurions touché 10 % des foyers de Brest métropole océane à travers cette opération.

Chiffres : Janvier 2014

Résultats qualitatifs :

Cette opération est très bien perçue par la population. Elle apporte un service de proximité qui est très apprécié (17 lieux de broyage). Dans ce contexte, il est beaucoup plus facile de faire passer nos messages de prévention.

Bon accueil des mairies, commerçants, et habitants qui ont retrouvé en cette opération un moment convivial en période de fêtes.

Mise en oeuvre

Planning :

La collectivité a fait le choix de s’appuyer sur le savoir-faire de l’association locale « Vert le Jardin » pour étendre cette opération à l’ensemble du territoire.

Déroulement :

·         Choix des emplacements (un par commune et un par quartier de Brest) en lien avec les mairies et les conseils consultatifs de quartiers ;

·         Communication (communiqué de presse, affichages dans les commerces de proximité, radio, intranet, site internet) ;

·         Campagne de broyage avec l’appui d’acteurs locaux (CCQ, partenaires associatifs, guides composteurs-pailleurs) ;

·         Fin janvier, bilan de l’opération.

Moyens humains :

Cette prestation est déléguée à l’association Vert le Jardin dans le cadre d’un marché public. Neuf salariés de l’association et plus dix bénévoles ont été mobilisés, sans compter les autres acteurs comme les guides-composteurs-pailleurs qui se sont fortement impliqués. Cette opération nécessite beaucoup de personnel car il faut être à plusieurs endroits en même temps de manière à apporter ce service de proximité rapidement après les fêtes.

Moyens financiers :

Le budget de l’opération est d’environ 10 000 € HT pour 17 sites de broyage.

Moyens techniques :

L’association a dû louer des broyeurs pour assurer l’opération. Mis à part l’outil de broyage, l’opération ne nécessite pas beaucoup de moyens matériels (deux places de parking sur une place et quelques barrières de sécurité suffisent).

Partenaires moblisés :

L’association Vert le Jardin, les conseils consultatifs de quartiers, le réseau des guides composteurs-pailleurs, quelques associations locales.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Toutes les communes et les mairies de quartier participantes souhaitent renouveler l’opération l’année prochaine.

Difficultés rencontrées :

L’association largement connue sur le territoire sait créer un moment convivial en offrant du café et en se rendant disponible.

Recommandations éventuelles :

Prévoir un minimum de deux personnes par site de broyage pour pouvoir à la fois broyer le sapin mais aussi avoir le temps de sensibiliser l'usager.