Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Animation “A l’école du tri” : mise en place de la collecte sélective dans les écoles.

Smictom d'Alsace Centrale

2, Rue des Vosges
Parc d'Activité Giesen
67750 Scherwiller

contexte

Afin d’accompagner la mise en place de la collecte sélective sur le territoire, le Syndicat Mixte de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères (SMICTOM) Alsace Centrale a mis en place, dès 1995, en partenariat avec l’Education Nationale, un programme pédagogique intitulé “A l’école du tri”. Plus de 1 000 élèves, 100 instituteurs et agents d’entretien sont ainsi sensibilisés, chaque année, à la préservation de l’environnement et à la gestion des déchets.

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Mobilisation des communes sur le tri des déchets par le biais de l’école,

Prise de conscience des enfants sur la nécessité et la qualité du tri,

Mise en place de la collecte sélective dans toutes les écoles du territoire.

 

Objectif de sensibilisation : un canton par an (soit 60 classes en moyenne par an sur 151 écoles primaires présentes sur le territoire).

 

 

Résultats quantitatifs :

Nombre d’animations, d’enfants et d’accompagnants sensibilisés de 2004 à 2007.

 

2004

Nombre d’animations : 80

Nombre d’enfants sensibilisés : 2107

Nombre d’accompagnants sensibilisés : 31

 

2005

Nombre d’animations : 63 collectes sélectives (hors Compostage Individuel)

Nombre d’enfants sensibilisés : 1 601

Nombre d’accompagnants sensibilisés : 195

 

2006

Nombre d’animations : 92

Nombre d’enfants sensibilisés : 2 262

Nombre d’accompagnants sensibilisés : 162

 

2007 total fin mai

Nombre d’animations : 43

Nombre d’enfants sensibilisés : 1003

Nombre d’accompagnants sensibilisés : 72

 

Résultats du programme “A l’école du tri” sur la période 2001-2007 (les écoles ayant mis en place la collecte sélective) :

 

Circonscription / Taux d’écoles sensibilisées

Sélestat : 85%

Erstein : 80%

Obernai: 83%

Haut Rhin : 50%

Total : 71%

 

Pour les animations “Compostage”, le programme a commencé en 2004 : 13 écoles sensibilisées.

 

 

Résultats qualitatifs :

- Prise de conscience des enfants sur la nécessité et la qualité du tri.

- Mise en place de la collecte sélective dans toutes les écoles du territoire.

 

A travers l’animation scolaire, une émulation se crée au sein de la commune. Les citoyens s’approprient la thématique “Gestion des déchets”  et organisent parfois eux-mêmes des événements comme des spectacles, des expositions de travaux d’enfants, des kermesses avec comme thème principal, la gestion des déchets (tri et / ou réduction de production).

 

Mise en oeuvre

Planning :

Tous les ans : septembre à juin

 

Une réunion préparatoire est réalisée avec les instituteurs de la zone concernée pour leur présenter la démarche : le programme est mis en place dans l’école à condition que l’ensemble des instituteurs d’une école soit intéressé. Le programme pédagogique proposé par le SMICTOM est adapté aux 3 niveaux cycles 1,2 et 3.

 

Le SMICTOM prépare l’animation avec chaque instituteur sur la base d’un dossier pédagogique. L’animation est réalisée par un agent de communication du SMICTOM pendant une demi-journée. Les animations sont basées sur une malle de tri comprenant des expériences et des jeux. La majorité du matériel utilisé est issue de récupération.

Le programme intègre la formation des agents techniques de l’école et l’implication du maire pour que le tri soit effectif.

La démarche consiste à faire réfléchir l’enfant sur la base de différentes hypothèses de gestion des déchets pour qu’il mette en perspective les avantages et inconvénients de chacune. Le but est de lui montrer qu’il est acteur par rapport à sa production de déchets.

Toutes les hypothèses sont travaillées : réduction à la source, compostage individuel, incinération, tri, enfouissement.

 

 

Moyens humains :

Agents du SMICTOM

Professeurs des écoles

 

Moyens financiers :

1 Equivalent temps plein “agent de communication”

SMICTOM 100%

Programme LIFE Envionnement

 

Moyens techniques :

Education Nationale

Eco-Emballages

 

Partenaires moblisés :

Education Nationale

Eco-Emballages

 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Oui

Difficultés rencontrées :

-

Recommandations éventuelles :

Après 12 ans d’animations scolaires (6 ans pour le programme en cours), il est essentiel de faire évoluer le programme, sur le fond (données techniques du service rendu) comme sur la forme (pédagogie auprès des enfants), d’autant plus que la collecte sélective va être modifiée d’ici 2008. Les actions menées et les rencontres effectuées dans le cadre du programme OPTIGEDE vont enrichir ces nouvelles animations.