Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Repair café et ateliers DIY (Do it yourself - faites le vous même)

SIVOM de la région de Mulhouse Alsace Agglomération

2, rue Pierre et Marie Curie
Bp 90019
68948 Mulhouse

contexte

Dès l'élaboration du PLP de m2A, le réemploi était un axe important pour le comité de pilotage. L'intérêt pour cette thématique a été confirmé lors de la concertation avec les acteurs qui évoquaient des idées/projets de recyclerie pour artistes, de repair café ou de braderies autour du réemploi.

 

L'année 2 (2014) a été consacrée à la création de l'annuaire du remploi sur le site internet du PLP de Mulhouse Alsace Agglomération (60 établissements à ce jour). Son montage a permis de nouer des contacts avec des entreprises et acteurs variés et de créer un partenariat solide avec la CCI et la Chambre des métiers d'Alsace. En parallèle, était lancée la réflexion sur une recyclerie généraliste.

 

L'année 3 du PLP avait pour objectif d'accompagner et de co-animer des actions autour du réemploi, de la réparation et DIY.

 

Le projet de la collectivité de monter des actions concrètes touchant le grand public a rencontré des dynamiques en émergence de plusieurs porteurs autour des thèmes du réemploi et de la réparation au croisement de l'art, de l'artisanat et de l'éducation populaire.

La collectivité s'est appuyée sur ces acteurs pour monter une opération en partenariat à 3 avec Motoco (collectif d'artistes mulhousiens installés sur la friche DMC), Openfab (fablab en émergence et organisateur d'un 1er repair café), l'Art et la matière (porteur du projet de recyclerie pour les artistes et les associations).

Elle a mobilisé ses propres réseaux d'une part avec la Chambre des métiers, d'autres part avec des associations d'éducation populaire qui animent des ateliers (couture, bois, fer, ...) comme les centres sociaux culturels par exemple.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Faire connaître la réparation, le réemploi et le DIY du grand public grâce à un évènement dédié à ces sujets.

Donner l’occasion d’apprendre à réparer et à faire soi-même comme alternative à l’acte de jeter et ainsi rendre le public acteur d’un changement de comportement

 

Faire connaître et valoriser les acteurs du territoire qui agissent dans ce domaine : artisans, associations, artistes …

Soutenir le projet éventuel de création d’une association Repair café à Mulhouse

 

Créer du lien social en réunissant des publics variés lors de cet évènement : le site de l’association Motoco s’y prête particulièrement puisqu’il accueille régulièrement des manifestations qui drainent des populations diverses.

 

Agir en faveur de la prévention des déchets en retardant l’acte de jeter des objets et équipements réparables

 

Participer à la préservation des ressources

Résultats quantitatifs :

3 artistes, 16 réparateurs, des artisans, un centre social, un "centre de loisirs utiles"

 

une 10aine d'animations et d'ateliers variés  : réparation, activités "DIY" ouvertes également aux enfants et des présentations de créations et des matériaux de la recyclerie, un stand de m2A présentant l'annuaire du réemploi avec des démonstrations en direct

 

300 personnes d'horizons variés, dont des habitants du quartier d'origine modeste

 

62 objets enregistrés, 26 réparés (82 kg de déchets évités)

Résultats qualitatifs :

Intérêt de la mobilisation d'acteurs divers amenant chacun ses compétences et ses réseaux qui a permis de riches rencontres entre bénévoles et professionnels de tous domaines et de tous horizons.

 

Un public intéréssé et acteur : de la réparation quand c'était possible et des ateliers de créativité à partir de réemploi de bois, de bouteilles plastiques, de bijoux, ...

 

Une ambiance agréable et stimulante du fait du lieu, de l'organisation et du brassage du public

 

L'association du repair café, des ateliers DIY et des présentations d'activités des centres sociaux ou de loisirs a été en plus par la diversité des activités proposées et le public qui en a découlé.

 

 

Mise en oeuvre

Planning :

Mobilisation sur 2 mois de travail pour les 3 partenaires

 

Démarrage en juin : prise de contact avec les acteurs, recensement des idées

 

Août : lancement des réunions de coordination des 3 acteurs avec l'équipe PLP : définition du projet, des rôles de chacun, 1ers contacts

 

Septembre : organisation des ateliers, montage et réalisation du plan de communication, bouclage du budget

 

Opération réalisée le 20 septembre 2015

Moyens humains :

pour la collectivité : 47 jours de travail en cumulé (équipe PLP + com)

 

pour les autres organisateurs  : 15 à 20 jours en cumulé

Moyens financiers :

3300 € pour m2A : communication, location salle, petit matériel, restauration

 

Pas d'info sur le coût pour les 3 partenaires

Moyens techniques :

La salle louée par Motoco facturée à m2A

 

Les réparateurs viennent avec leurs outils

 

Les artistes ont apporté du matériel et matières 1ères et ont été défrayés

Partenaires moblisés :

Les 3 associations : Motoco, Openfab, l'Art et la matière

 

Le repair café "Coeur d'Alsace" en soutien et avec des réparateurs

 

Le centre socio-culturel Bel Air de Mulhouse et le centre de loisirs utiles de Staffelfelden (+ des dépliants de plusieurs centres sociaux de Mulhouse)

 

L'équipe PLP et différents services de la collectivité pour la collation ; inauguration par l'élue chargée du PLP

 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

à adapter en fonction du contexte, facile à reconduire

 

s'associer avec des acteurs de terrain "spécialisés"

Difficultés rencontrées :

Intérêt des 3 "pôles" :

 

- artistique

 

- artisans professionnels et réparateurs bénévoles

 

- associations éducation populaire

 

en lien avec la collectivité dans ses dimensions environnementales et économiques

Recommandations éventuelles :

 

- Une salle adaptée, assez grande, pour permettre des activités variées et un endroit convival avec buvette pour échanger

Attention aux salisures notamment avec les vélos

- Prévoir des chaises, si l'attente est longue pour le repair café, éventuellement gérer des files

 

- Organiser une collecte de don libre

 

- Etre vigilant dans le comptage et le pesage des objets, idem pour la récolte des dons

 

- Bien définir le rôle de chacun et avoir discuté en amont de l'usage des dons