Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Mobilisation des acteurs dans le programme Local de Prévention (PLP) des déchets de l'agglomération mulhousienne

SIVOM de la région de Mulhouse Alsace Agglomération

2, rue Pierre et Marie Curie
Bp 90019
68948 Mulhouse

contexte

Un contexte plutôt facilitant du fait de la forte tradition associative sur l'agglomération mulhousienne. L'EPCI pratique les démarches partenariales depuis longtemps : Plan Climat, conseil de développement, contrat urbain de cohésion sociale...

 

La chargée de mission a une solide expérience de conduite de projets et d'animation de réseaux sur le territoire et ailleurs .

 

Dans ce contexte, il a été décidé d'inclure un volet participatif dès la conception du PLP.Ce plan s'inscrit dans la lignée du Plan Climat et s'appuie sur des réseaux existants assez divers, tout en organisant peu à peu des réseaux spécifiques.

 

A partir de l'année 2, plusieurs moments forts sont consacrés à la mobilisation des acteurs :

- des conseils d'acteurs 2 à 3 fois par an

- la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD), vitrine du PLP est l'occasion de mobiliser de multiples partenaires

- une formation des acteurs relais est organisée pour un groupe pilote d'une vingtaine de partenaires.

 

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Mobiliser des acteurs variés sur le territoire : monde associatif, entreprise, éducation, ..., intervenants dans des domaines, avec des publics et des territoires variés,

- Fédérer un noyau d'acteurs engagés,

- Favoriser le partenariat opérationnel entre acteurs,

- Accompagner et favoriser l'autonomie de ces acteurs vis à vis de la collectivité qui anime le PLP.

 

Résultat attendu :

Des acteurs nombreux qui agissent, à leur initiative ou en partenariat avec la collectivité pour conduire des actions de prévention, de sensibilisation ou de réduction de déchets

 

 

 

Résultats quantitatifs :

1) mobilisation dans la phase d'élaboration du PLP en 2013

- Rencontres de "têtes de réseau" dans tous domaines (culturel, éducatif, sportif, économique...) : 40 pers. (services collectivité et acteurs) pour inventaire de l'existant et des projets. Une 100aine de partenaires potentiels recensés

- un conseil d'acteurs de lancement avant l'élaboration des actions, avant la phase de concertation

- des séances thématiques de concertation sur 6 thèmes (remue-méninges) en 1 semaine : 60 personnes

 

2) Les conseils d'acteurs : lieu d'information, d'échanges, de témoignages et d'appel à mobilisation

150 à 200 personnes invitées

40 à 60 personnes par conseil (40aine d'excusés)

 

3) Préparation de la SERD

2-3 réunions collectives (30 à 40 pers) : avec remue-méninges, contributions en groupe, montage d'actions en commun et sensibilisation thématique

 

4) Formation des acteurs relais (5 thématiques abordées, 1 à 2 séances par thématique car visites pas toujours accessibles et parfois plusieurs personnes d'une même structure formées), 20 à 25 personnes formées, très assidues sur 1 an. 73 % des acteurs ont monté au moins 1 action dans la SERD 2014 et un certain nombre réalise des actions durant l'année.

 

SERD 2014, 74 actions au total, 56 différentes, 50 partenaires et services de la collectivité ; Plus de 110 actions dans la SERD 2015.

En 2015 : 34 700 € de dépenses valorisés de partenaires, toutes actions confondues (personnel et matériel)

 

Résultats qualitatifs :

1) mobilisation dans la phase d'élaboration du PLP en 2013

- des acteurs motivés dès l'élaboration des fiches actions, satisfaits de participer et qui s'impliquent sur la durée

 

2) Les conseils d'acteurs permettent une appropriation et un suivi régulier du programme par les acteurs. Les acteurs prennent facilement la parole

 

3) La préparation de la SERD

- Des partenariats entre acteurs se sont construits au fil des réunions

- Une vraie dynamique entre acteurs se dessine, autour du noyau qui suit la formation depuis 1 an

 

4) Formation des acteurs-relais : un groupe pilote soudé, actif pendant les séances, motivé à réaliser des actions et à s'entraider. Une séance d'échange de bonnes pratiques et de mutualisation d'outils entre acteurs est prévue.

 

En conclusion, un PLP très actif, 50 partenaires mobilisés, relativement autonomes. Une variété d'acteurs, parfois loin de la prévention des déchets, qui trouvent ce sujet intéressant car touchant les pratiques et le quotidien des gens.

Les acteurs commencent à alimenter progressivement le site internet du PLP http://jetermoins.mulhouse-alsace.fr/ pour des actus, des infos agenda ou des témoignages.

 

Mise en oeuvre

Moyens humains :

 

1) Élaboration PLP

- Construction des rencontres têtes de réseaux : 15 jours, chargée de mission

- établissement du fichier d'acteurs au lancement du PLP et jusqu'à la fin de la concertation pour élaboration du PLP (250 coordonnées) préparation du conseil d'acteurs de lancement et de la concertation :  2.5 mois de chargée de mission + 2 mois de stagiaire

 

2) Conseils d'acteurs

3 jours de chargée de mission par conseil (élaboration du contenu, contacts avec les partenaires pour leurs interventions) + 1 jour assistante

 

3) Préparation SERD 2014

3 mois stagiaire,3 mois chargée de mission, 8 jours chargée de communication

 

4) Formation des acteurs (comprend temps "théoriques" puis visite de terrain)

selon les modules, temps différents de conception (de 3 semaines à 4 jours, temps de chargée(s) de mission + temps de stagiaire)

Mobilisation des acteurs, préparation et animation

En cumulé, 33,5 jours de chargé de mission, 6 jours stagiaire en 2014

Moyens financiers :

Pas de moyens financiers, uniquement du temps de travail

 

De la communication pour la SERD mais pas spécifiquement pour les acteurs

Moyens techniques :

Rien de spécifique

Partenaires moblisés :

Tous les partenaires faisant partie du réseau :

 

Quelques Associations liées à l'environnement

Nombreuses Associations de quartiers, centres sociaux

Nombreuses Entreprises/associations de l'économie sociale et solidaire

Quelques artistes

Communes de l'Agglo et services de la collectivité

Des habitants en individuel ou issus des conseils citoyens

Divers établissements : université, CLOUS, Hopital, ...

Quelques grosses entreprises, quelques bailleurs sociaux

Nombreux artisans du champ du réemploi, réparation, ....

Quelques écoles, collèges

 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Ce genre de démarche doit s'adapter à chaque territoire, avec ses particularités, ses forces et faiblesses

 

Elle sera plus ou moins facile selon la réactivité du territoire et des acteurs, du positionnement de la collectivité et du nombre d'acteurs

 

Elle nécessite un investissement de départ (voir recommandations)

Difficultés rencontrées :

Coupler le volet formation à la mobilisation des acteurs, dès la phase de mise en oeuvre

 

Concevoir des formations avec les acteurs, répondant à leurs besoins.

Avoir un construit un groupe pilote pour les formations, noyau dur des acteurs du PLP

 

Mixer les types d'acteurs permet des rencontres improbables et fécondes.

 

La méthode choisie permet une autonomie de plus en plus forte des acteurs et un gain d'efficacité

 

Recommandations éventuelles :

Au terme de 3,5 ans d'animation du PLP, ce mode d'action s'est avéré efficace et adapté au territoire. Les acteurs sont autonomes et les nouveaux coopèrent facilement avec les "anciens" et montent des actions ensemble.

 

Avec une démarche qui demande un engagement en temps, il est nécessaire avant de se lancer de "prendre la température du territoire" (nombre d'acteurs potentiels, réactivité, ...) et de s'interroger sur le dimensionnement de l'action de mobilisation (jusqu'où veut-on aller, avec quels résultats attendus)

 

Quelques clés de la réussite :

Prendre le temps d'investir dans les contacts, les rencontres, même si chronophage au départ. Aller voir les actions des porteurs, notamment pendant la SERD.

 

"Soigner" les acteurs, prendre le temps qu'ils s'initient correctement aux thématiques du PLP, que la confiance s'instaure avec la collectivité et entre les acteurs, prendre le temps de les remercier (par l'équipe PLP, l'élue,...).

 

Organiser des opportunités de travailler ensemble sur la durée de garder un contact toute l'année, les alimenter de connaissances, d'outils, mettre en valeur leurs actions.

 

Être bien formé à la prévention

Être formé ou expérimenté en matière d'animation de réseaux et de formation