Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

Connaissance du gisement et de la composition des ordures ménagères résiduelles à travers la réalisation d’une campagne départementale de caractérisation

Valoraisne

Zac du Griffon
02000 Barenton-Bugny

contexte

Dans le cadre de son Contrat d'Objectifs Déchets et Economie Circulaire débuté en 2018, Valor'Aisne souhaite améliorer l'observation des flux de déchets produits sur son territoire.

Élément clé de la politique de gestion des déchets, la connaissance du gisement et de la composition des ordures ménagères résiduelles constitue une véritable aide à la décision dans les choix techniques et organisationnels locaux (mise en œuvre d'actions de prévention, changement des modalités de collecte ou encore développement de nouveaux équipements de traitement et de valorisation des déchets).

L’état des lieux de la composition des ordures ménagères résiduelles sur l’Aisne permettra à Valor’Aisne et ses adhérents de cerner les priorités et efforts à engager sur leur territoire pour atteindre les objectifs relatifs à la prévention et la valorisation des déchets fixés par la réglementation.

Les 47 échantillons prélevés dans le cadre de l’étude de caractérisation provenaient de 12 des 14 adhérents de Valor’Aisne. Les 2 autres collectivités avaient mené des campagnes de caractérisation récemment. Leurs données ont été intégrées à l’analyse et l’interprétation des résultats de cette étude.

Les déchets caractérisés provenaient exclusivement de producteurs ménagers.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Evaluer la composition moyenne départementale des OMr et la comparer aux moyennes nationales ;
  • Déterminer l’influence du milieu (rural, semi-rural, urbain) et du type d’habitat (pavillonnaire, mixte ou collectif) sur la composition des OMr ;
  • Evaluer l’impact du niveau de service de gestion des déchets rendu par la collectivité sur la composition des OMr (mode de financement, mode et fréquence de collecte, type de contenant,  etc.) ;
  • Déterminer l’efficacité des collectes sélectives des emballages ménagers et du verre ;
  • Connaître les quantités de matériaux susceptibles de faire l’objet d’actions de prévention et/ou d’être dirigés vers des filières de traitement/valorisation spécifiques, notamment les déchets concernés par l’extension des consignes de tri à tous les emballages plastiques.
Résultats quantitatifs :

La composition moyenne d’une poubelle d’OMr d’un habitant sur le territoire de Valor’Aisne est la suivante :

  • 29,5%  : Déchets compostables (restes de cuisine, déchets verts de jardin, papiers souillés, etc.)
  • 11,7% : Gaspillage alimentaire (restes de repas, restes de pain, produits alimentaires encore emballés, etc.)
  • 13,2% : Collecte sélective hors verre (papiers, journaux, cartons, bouteilles et flaconnages plastique, briques, emballages métaux, etc.)
  • 9,8% : Emballages extension des consignes de tri  (films plastique, barquettes, pots de yaourts, etc.)
  • 4,2% : Emballages verre (bouteilles et pots en verre, etc.)
  • 3,2% : Autres valorisables (textiles, livres, petits appareils électroménagers, etc.)
  • 0,6% : Déchets dangereux  (ampoules, piles, cartouches, produits chimiques, etc.)
  • 8,5% : Textiles sanitaires  (couches, mouchoirs, serviettes hygiéniques, etc.)
  • 19,3% : Déchets résiduels  (plastiques non recyclables, coquillages, vaisselle, etc.)

 

Les OMr des axonais sont composées à plus de 40 % de biodéchets, dont une part importante correspond à du gaspillage alimentaire (26 kg/hab./an). Des efforts restent à faire en faveur du tri des emballages ménagers recyclables et du verre puisque ce sont encore l’équivalent de 38 kg/hab./an de déchets recyclables qui sont jetés aux ordures ménagères. Les textiles sanitaires représentent 19 kg/hab./an (8,5% des OMr), dont plus de la moitié concerne les couches pour enfants.

Les modalités de collecte (fréquence de collecte, type de contenant mis à disposition, mode de collecte, etc.), n’ont que très peu d’influence sur la composition des OMr. En revanche, les principaux facteurs impactant la composition des OMr sont :

  • Le mode de financement : on retrouve moins de déchets valorisables dans les OMr des territoires en tarification incitative,
  • Le type d’habitat et le milieu : la proportion d’emballages recyclables est plus élevée en milieu urbain et en habitat collectif.

Mise en oeuvre

Description de l'action :
  • Campagne menée sur plusieurs semaines (du 14 janvier au 22 mars 2019) en évitant les périodes de vacances scolaires ;
  • Prélèvement de 47 échantillons d’environ 150 kg avant le passage de la benne à ordures ménagères (échantillons non compactés) à l’aide d’une camionnette utilitaire ;
  • Tri de chaque échantillon dans son intégralité par une équipe de 2 agents sur l’un des trois sites mis à disposition par Valor’Aisne sur le département ;
  • Ouverture et vidage des sacs les uns après les autres sur la table de tri. Les éventuels hétéroclites constatés sont écartés triés et pesés séparément ;
  • Tri des déchets selon 50 sous-catégories. Chaque sous-catégorie est recueillie dans un contenant dédié, à l’exception des fines (déchets de moins de 20 mm), réunies sur une bâche après passage au travers de la table de tri.
Planning :

 

2018

2019

 

Identification des démarches de caractérisation sur le flux OMr ayant été récemment réalisées sur le périmètre axonais et analyse des données des rapports de caractérisation pour les collectivités concernées.

Echanges avec les collectivités adhérentes pour mettre à jour les données relatives aux caractéristiques des territoires (fréquences, modalités de collecte, jours, typologie, etc.).

Mars - Avril

 

 

Etablissement d’un cahier des charges (choix d’une méthodologie d’échantillonnage, des catégories à trier, des lieux de caractérisation, etc.).

Mai - Juin

 

 

Publication du marché, réception des offres, analyse des offres, attribution du marché.

Août à Novembre

 

 

Mise au point du marché et définition d’un calendrier précis d’échantillonnage et de caractérisation.

Novembre – Décembre

 

 

Réalisation de la partie terrain de la prestation (prélèvement et tri des échantillons).

 

Janvier - Mars

 

Analyse des données par le bureau d’études.

 

Avril à Mai

 

Réunions de restitution de l’étude.

 

Mai et Juin

Moyens humains :
  • Valor’Aisne :
    • Projet mené et suivi par 2 ingénieurs ;
    • Temps lié à la préparation de la mission (définition des besoins, rédaction cahier des charges, analyse des offres, mise à plat du marché, etc.) : estimé au total à 80 heures ;
    • Temps lié au suivi de la mission (préparation des réunions, relecture des documents de restitution, etc.) : estimé au total à 80 heures ;
  • Prestation (Austral Ingénierie et Environnement) :
    • Prélèvement et tri des échantillons : 2 personnes ; temps non estimé ;
    • Analyse des résultats, rédaction rendus, etc. : 2 ingénieurs ; temps non estimé ;
Moyens financiers :
  • Valor’Aisne : temps agent (non chiffré) ;
  • Prestation : 47 350 €

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :
  • Campagne menée à une échelle départementale permettant de comparer, selon la même méthodologie, l’impact des caractéristiques du milieu, de l’habitat et du service rendu et du financement de la gestion des déchets sur la composition des OMr ;
  • Tri réalisé sur échantillons non compactés permettant une meilleure représentativité des déchets tels qu’ils sont jetés par les usagers (limitation de l’imprégnation de liquides de certains déchets liée à la compaction) ;
Difficultés rencontrées :
  • Glissement du calendrier initialement prévu pour cause d’intempéries hivernales ;