Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

Le Grand Détournement du Pain (GDP)

Commune d'Aulnay-sous-bois

Place de l'Hôtel de Ville
Bp 56
93602 Aulnay-sous-Bois

contexte

Historique

Le collectif des partenaires « Mieux Vivre Ensemble » a été créé en 2008 autour d’un projet commun : mobiliser les habitants et les sensibiliser au maintien d’un cadre de vie agréable.

 

Partenaires

-  3 bailleurs : Logement Francilien, Emmaüs Habitat, France Habitation

- Les services municipaux : service collecte et  propreté urbaine, Gestion Urbaine de Proximité, Maison de l’Environnement, Centre Communal d’Action Social, , Démocratie Participative.
- Les services délégués de l’Etat
- Les associations de quartiers : régie de quartier Sasddaka, Les Femmes relais, Association des Centres Sociaux Aulnaysiens ACSA, « Couleurs d’Avenir », etc.
- Les habitants réfèrents

 

Description du projet

 

Le collectif « Mieux vivre ensemble » a identifié un problème récurrent : la présence de pain jeté ainsi que d’ordures sur les espaces extérieurs autour des immeubles locatifs.

 

Après une première mise en place de 2009 à 2011, le projet a été remanié en 2013 et orienté à la problématique de réduction des déchets.

 

En juin 2013, une éco animatrice « prévention des déchets » a été recrutée par le biais de la régie de quartier Saddaka. Elle coordonne deux démarches complémentaires :

 

  • la collecte hebdomadaire de pain rassis acheminé dans une ferme pédagogique en complément alimentaire pour les animaux : 20 % de son temps de travail.
  • des actions de sensibilisation à la réduction des déchets : porte à porte, ateliers cuisine pour lutter contre le gaspillage alimentaire, élaboration d’un guide de recettes en collaboration avec les habitants, un observatoire du gaspillage alimentaire, des « discosoupe », actions avec la Ressourcerie « 2 mains », actions pour favoriser les achats éco-responsables et actions pour la gestion des budgets ménages, etc. : 80 % de son temps de travail.

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

 

  • réduire la quantité de pain collectée et le jet par les fenêtres
  • réduire la quantité de déchets produits sur les quartiers concernés
  • améliorer la propreté des espaces extérieurs de pieds d’immeubles
  • réduire les coûts d’entretien des espaces concernés
  • améliorer le cadre de vie
  • participer au respect de l’environnement et au développement durable
  • aider à une meilleure gestion des budgets des ménages
  • créer du lien social
  • créer une dynamique inter quartiers pour favoriser les échanges et la mobilité des habitants sur le territoire.
  •  

 

 

 

Résultats quantitatifs :
  • sept points de collecte répartis sur les 3 quartiers
  • mise en place de containers de 240 litres
  • 200 litres de pain collectés par semaine (4 Tonnes collectés depuis le lancement)
  • 6 actions en pieds d’immeubles réalisées
  • une action festive « disco-soupe » réalisée en octobre 2014 pour la journée nationale du gaspillage alimentaire
  • 10 ateliers avec les structures partenaires des quartiers
  • 11 séances de porte à porte ont été faites sur le territoire des trois bailleurs, soit 1384 logements visés et 357 locataires ont répondu au questionnaire sur l’ensemble des résidences : vent d’autan, Emmaüs cité de l’Europe, le zéphyr, Jupiter et la brise
  • création d’outils : roman photos réalisé avec les habitants, mémo tri, jeu « question pour une miche de pain », gâchis mètres, livre de recettes en préparation.
  • création de supports de communication : affiches, etc.
  • réalisation d’un court métrage
  • intervention pour présentation du projet au niveau départemental et régional lors de colloques
  • parution d’articles dans différents journaux départementaux et régionaux
  • présentation du projet aux villes de Montfermeil et Villepinte

 

Résultats qualitatifs :

Les récompenses :

 

  • Moins de jet par les fenêtres
  • Prix du jury des rencontres du développement social et urbain organisées dans le cadre de la deuxième semaine nationale des HLM remis lors de la soirée du mardi 17 juin au Théâtre du Gymnase à Paris.
  • Prix territoriaux, cérémonie de remise des prix : dans le cadre du salon des Maires et des collectivités locales (SMCL).
  • Finaliste du concours « s’engager pour les quartiers »  dans la catégorie "innovation sociale et sociétale".

Mise en oeuvre

Planning :

Le projet a été réalisé à partir d'un constat collectif. Nous vous conseillons de:

  1. Constituer un collectif de partenaire (bailleurs, services villes, association de quartier, habitants réfèrents, ...)
  2. Réaliser des diagnostics en marchant.
  3. Réaliser des réunions de travail en effectif "restreint" (bailleur, ville) suite aux diagnostics et les débrieffer
  4. Montage du projet en fonction des observations des diagnostics en marchant,
  5. Définir qui porte le projet administrativement, définir le budget trouver une régie de quartier (ou autre) pouvant recruter un éco-animateur "prévention des déchets"
  6. Trouver des financeurs (bailleurs, syndicat de traitement, Région, CUCS, ANRU, FACE, etc.)
  7. Réaliser des réunions mensuels avec le collectif pour le suivi du dossier
  8. Lancement du projet

 

 

Pour plus de détails sur le partenariat et le montage du projet, n'hésitez pas à nous contacter.

Moyens financiers :

 Pour un plan prévisionnel  sur 3 ans d’environ 216 840 euros, répartis sur différents partenaires :

 

-    La Région         80 349 euros sur 3 ans
-    SYCTOM           11 000 euros par an
-    SITOM 93            8 000 euros sur 3 ans
-    ACSE – CUCS     8 000 euros par an

-    Bailleurs : Logement Francilien       25 000 euros sur 3 ans
                      Emmaüs Habitat               10 000 euros sur 3 ans
                      France Habitation / APES   4 500 euros sur 3 ans

- Mairie d’Aulnay-sous-Bois : moyens humains et matériels mis à disposition lors des actions.

 

 

 

Moyens techniques :

- 1 éco-animatrice à temps plein recrutée par la Régie de quartier

 

Pour une réunion/mois et suivi par mail
- 1 chargée de PLP
- 1 DESU du Logement Francilien
- 1 DESU d'Emmaüs Habitat
- 1 DESU France Habitation/APES
- 1 technicienne GUP

 

Partenaires moblisés :

3 bailleurs (Logement Francilien, Emmaüs Habitat, France Habitation/Apes, services villes (GUP, PLP, Maison de l'environnement, CCAS, démocratie de proximité...), associations de quartiers, habitants référents, délégués de l'état.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Oui, mais il faut un fort réseau partenarial.

Difficultés rencontrées :

Collecte de pain réalisée afin d'avoir une "porte d'entrée" commune chez les habitants pour les sensibiliser à la prévention des déchets.

Recommandations éventuelles :

Ce projet doit être porté de la même façon par l'ensemble des partenaires.