Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Diminution de fréquence de collecte des OMr, une opportunité pour développer la gestion locale des biodéchets

Calitom

Ze la Braconne
19 Route du Lac des Saules
16600 Mornac
Illustration de l’opération :

contexte

Les biodéchets sont définis comme étant des déchets biodégradables de jardin ou déchets alimentaires issus des ménages, des restaurants, des traiteurs. Chaque année environ 790 000 tonnes de biodéchets sont produites par la restauration collective . Or les biodéchets peuvent être valorisés de différentes manières : fabrication de biogaz grâce à la méthanisation, transformation en compost, etc... Une bonne gestion et valorisation des aliments non consommés, des restes de préparation de cuisine et autres sources de biodéchets en restauration collective permettent donc de diminuer la quantité de déchets produite. Ainsi l’impact environnemental est réduit et le coût financier de la prise en charge des déchets également.

En 2017, Calitom adapte le service de collecte au renforcement du tri des déchets recyclables, à l’obligation réglementaire de trier ses biodéchets et développer la prévention et la réduction des déchets. Ainsi la collecte des déchets ménagers devient alternée : une semaine les sacs noirs d’ordures ménagères, une semaine les sacs jaunes de déchets recyclables. Ce changement de fréquence de collecte s’applique sur 3 Communautés de Communes du nord-est de la Charente.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

En complément du changement de fréquence de collecte, Calitom organise une distribution gratuite de composteur individuel - bioseau ainsi qu’un accompagnement des communes pour le développement du compostage de quartier pour les habitants ne disposant pas de possibilité de compostage.

Objectifs quantitatifs :

Les objectifs quantitatifs sont la dotation de composteurs à minima à 25% de la population Charentaise sur 2 ans.

  • Réduire la quantité de fermentescibles dans les ordures ménagères (OM)
  • Développer la pratique du compostage
  • Identifier et former des relais chez les agents des services techniques communaux
  • Sensibiliser les habitants à la valorisation organique des fermentescibles
  • Développer et soutenir les initiatives locales
Résultats quantitatifs :

50 communes sont équipés en composteurs pour valoriser les biodéchets sur le territoire de la collecte des ordures ménagères tous les 15 jours soit 2 381 composteurs distribués.

Résultats qualitatifs :

La production d’ordures ménagères par territoire en 2018.

CdC Charente Limousine : 5 693 t, 158 kg/hab

CdC Coeur de Charente : 4 124 t, 186 kg/hab

Grand Cognac (hors Ville de Cognac):  9 276 t, 181 kg/hab

La rochefoucauld  - porte du périgord : 3 552 t, 162 kg/hab

CdC Lavalette tude et dronne : 3 174 t, 175 kg/hab

CdC des 4 B:  3 753 t, 187 kg/hab

CdC Val de Charente : 2 758 t = 195 kg/hab

TOTAL : 32 330 t, 176 kg/hab

On constate par rapport aux résultats quantitatifs une baisse de 14% de collecte des OMr

Mise en oeuvre

Description de l'action :

Calitom a programmé diverses actions:

Rencontres individuelles avec les communes  , sensibilisation, diffusion d'une note d'information sur les différentes modalités de mise en place de compostage  individuel ;

Mise en place d'ateliers de concertation sur le compostage ;

Planning :

Présenter action aux élus ruraux

1er trimestre 2017

Enquêter auprès des habitants

2e trimestre 2017

Installer les sites

2e trimestre 2017

Former les référents compostage

2e trimestre 2017

Inaugurer les sites + sensibiliser les habitants à la pratique du compostage

2e trimestre 2017

Suivre et évaluer l’action

Tous les 6 mois pendant 2 ans

Moyens humains :

Mobilisation en interne d'un chargé de mission assisté du service communication et la présence de 5 agents de la collectivité afin d'assurer la distribution et la sensibilisation des usagers à la pratique du compsotage des biodéchets.

Moyens financiers :

Action de communicaation globale via notre magazine "plus belle ma poule".

Achat de 2381 composteurs pour un coût HT de 52 €.

 

Moyens techniques :

Matériel :

  • Composteurs
  • Lombricomposteurs
Partenaires moblisés :

Les professionnels du territoire et notre chargé de mission (guide composteur)

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

La distribution de composteurs en milieu rural nécessite une excellente collaboration des élus locaux et la population,cette pratique est connue sur notre territoire.

Difficultés rencontrées :

L'opération a été réalisée sur 2 vagues dans des périodes différentes de l'année.(Hiver et Automne)

Cela peut être intéressant dans la mesure où la production de déchets fermentescibles est elle aussi sujette à des variations saisonnières : davantage d'épluchures au printemps et en été (culture du potager)

Recommandations éventuelles :

Cette opération nécessite la mobilisation d'un agent à temps plein, particulièrement  pour la gestion des lieux de livraisons et de distribution. Il est important de rester en contact régulier  les référents pour s'assurer du bon déroulement de l'opération et entretenir leur motivation.   

La mise en place de cette opération est reproductible sur tous types de territoire.