Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

Des Poules pour une Poubelle Poids Plume

SMICTOM d'Ille et Rance

la Lande
Bp 24
35190 Tinténiac

contexte

L’objectif de réduire les déchets dans cet établissement a émané d’une rencontre en 2013 entre le service prévention et la directrice de l’établissement. Un projet de méthanisation des couches jetables avait alors été discuté. Ne pouvant pas savoir exactement la composition exacte des couches, le projet est tombé à l’eau.

 

L’idée de mettre en place un poulailler a alors fait surface en 2014. L’EHPAD accueille 47 résidents ; ce qui correspond à 100 repas par jour (sans compter les petits déjeuner et les goûters).

 

En janvier 2015, s’est concrétisé le projet intergénérationnel intitulé : « Des Poules pour une Poubelle Poids Plume » dans l’EHPAD de Guipel en partenariat avec la commune et les animatrices des TAP de l’école primaire.

 

En étudiant le régime alimentaire des poules, nous nous sommes aperçu qu’elles ne mangeaient pas d’épluchures de pomme de terre ni de carottes, déchets principaux dans la préparation des différents potages quotidien. Une poule peut permettre de réduire de 150 kg par an les biodéchets. Nous avons donc complété l’action avec un composteur. Une pesée des déchets alimentaires a alors été mise en place (en excluant les épluchures de pomme de terre) : 3 kg d’épluchures par semaine et 2.5 kg de restes de repas par jour. On estime donc à 1060 kg de déchets par an lié à la nourriture de l’EHPAD. L’achat d’autres poules est donc fortement envisagé dans l’année. Le poulailler actuel pouvant accueillir jusqu’à 13 poules.

 

Le SMICTOM s’est engagé sur l’achat du poulailler, des équipements (abreuvoir, mangeoire) et panneau de communication et de 3 poules. Dans un souci de sauvegarde d’une race locale, le SMICTOM a choisi la Coucou de Rennes.

L’EHPAD s’est engagé à peser les déchets alimentaires, à soigner les poules et à rester en contact avec le service prévention concernant l’évolution du projet.

 

La commune de Guipel s’est engagée à apporter son soutien technique (montage du poulailler, du grillage, achat du grain pour les poules)

Une charte d’engagement tripartite a été signée par l’EHPAD, la commune de Guipel et le SMICTOM d’Ille et Rance.

Ce projet permet de mettre en relation des enfants ainsi que des personnes âgées car près du poulailler s’est installé un carré potager, permettant un lien intergénérationnel entre les habitants d’un même territoire.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Détourner les biodéchets du bac OM

Créer un lien intergénérationnel sur une commune rural

Promouvoir l'installation de poulaillers individuels sur le territoire.

Communiquer auprès des habitants sur la facilité de réduire les OM en ayant un poulailler dans son jardin

Participer à la survie d'une race locale.

 

Résultats quantitatifs :

3 kg d’épluchures par semaine et 2.5 kg de restes de repas par jour. On estime donc à 1060 kg de déchets par an lié à la nourriture de l’EHPAD.

Résultats qualitatifs :

Une dynamique dans la commune avec plusieurs demandes concernant la mise en place du poulailler et l'envie de la part des élus d'essaimer cette action sur leurs différentes communes.

Un bon retour des résidents et de leurs familles sur la présence d'un poulailler près de l'EHPAD, Les résidents étant essentiellement issus du milieu rural et ayant eu aussi des poules dans leur jeunesse

Un lien intergénérationel entre les élèves de l'école sur le temps des TAP et les résidents de la Maison de Retraite

Mise en oeuvre

Planning :

rencontre fin 2013 avec la directrice de l'EHPAD (visite de la structure et évaluation des perspectives)

septembre 2014 : reprise de contact et réunion avec les différents acteurs du projets : personnel de l'EHPAD : (directrice, animatrice, cuisinier), agents communaux, maire de Guipel et adjoint à l'éducation pour projet avec les TAP

novembre 2015 : commande du poulailler avec aller-retour avec la mairie de guipel et la directrice de l'EHPAD concernant le choix du modèle

Décembre 2015 : Réception du poulailler

janvier 2015 : construction du poulailler et de l'enclos

janvier 2015 : rédaction de la charte d'engagement tri-partite et signatures

fin janvier 2015 : arrivée des 3 poules coucou.

17 mars 2015 : premiers oeufs des poules ( pour l' anecdote:1er jour de ponte lors de la présence de la presse)

Moyens humains :

1 chargée de mission prévention

1 animatrice EHPAD ( gestion de l'alimentation en eau, en grain et en paille)

1 animatrice TAP ( lien TAP jardin-poulailler)

1 agent communal ( nettoyage poulailler- et réapprovisionnement paille)

1 cuisinier (séparation des biodéchets lors de préparation et en retour de salle puis nourissage des animaux)

Moyens financiers :

 

Poulailler : 489 €

Abreuvoir : 56.90 €

Mangeoire : 8.30 €

3 poules "coucou de Rennes" : 75 €

Panneau de communication : 402 €

1 composteur : 60.15 €

TOTAL : 1092.15 €

Moyens techniques :

un poulailler

un abreuvoir

une mangeoire

un cadenas à code

une fourche pour la paille

un composteur

de la paille

de l'eau

du blé

un grillage et des poteaux pour protéger le site

Partenaires moblisés :

Commune de Guipel

EHPAD de Guipel

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

cette action est reproductible en milieu rural ou urbain, à condition d'avoir un espace enherbé à proximité et des agents intéressés et motivés par le projet.

Difficultés rencontrées :

projet intergénérationnel avec la commune, l'EHPAD et l'école
 

Recommandations éventuelles :

Etre vigilant sur la mise en place d'une telle action sur une école. Faire un planning des personnes responsables des poules pendant les vacances scolaire. Concernant l'EHPAD, il n'y a pas de fermeture dans l 'année mais il faut anticiper les congés de l'animatrice qui donne à manger et à boire aux poules.