Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Consommons mieux

Commune d'Aulnay-sous-bois

Place de l'Hôtel de Ville
Bp 56
93602 Aulnay-sous-Bois
Caroline Cichonski
ccichonski@aulnay-sous-bois.com

contexte

Les services sociaux de la Ville, souhaitant accompagner et répondre au mieux aux besoins de leurs bénéficiaires ont contacté la responsable du Programme Local de Prévention des déchets et la Maison de l'Environnement pour réaliser un programme d'animations "consommer mieux" (environ 1 animation par mois).

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Lors de l'élaboration du programmes nous avions comme objectif d'apprendre aux participants à maîtriser leurs budgets tout en "consommant mieux". Ce programme avait aussi pour but de tisser un lien différent, de créer plus de "proximité" entre les assistantes sociales et les participants.

Lors des ateliers/animations, les participants sont invités à échanger sur leurs "bonnes" pratiques. Cela permet de les valoriser, ils deviennent ainsi acteurs de l'animation.

 

Résultats quantitatifs :

Les résultats quantitatifs sont difficiles à estimer.

Résultats qualitatifs :

Les participants sont sensibilisés aux différents thèmes de la prévention des déchets, on observe une certaine fidélisation des participants.

Environ 25% des personnes ayant suivi l'animation "visite maligne de supermarché" font attention aux prix au Kilo.

Lors de l'atelier "produits ménagers", on a pu constater que certains produits étaient largement utilisés (vinaigre, bicarbonate).

Suite à la visite de la Recyclerie, plus de la moitié des participants souhaitent y retourner faire des achats.

 

 

 

Mise en oeuvre

Planning :

Mois 1 :

- Animation de la cuisine "anti-gapi" (réduction du gaspillage alimentaire, geste à avoir avant d'aller en course, geste à avoir en revenant de course, promotion de l'eau du robinet, etc).

Mois 2 :

- Visite "maligne"  de supermarchés (Identifier un prix au kilo, préferer les aliments non emballés, faire attention aux "fausses promotions" etc.)

Mois 3 :

- Débats/échanges, cela nous permet de savoir dans quelles mesures les gestes ont été appliqués ou non, et pourquoi. Cet atelier est aussi une séance où l'on programme la suite des animations.

 Mois 4 :

- Visite d'une Recyclerie ( Favoriser le réemploi, donner plutôt que jeter, etc)

Mois 5 :

-Visite "maligne" de supermarché.

Mois 6 :

- Débats/échanges

 Mois 7 :

- Réalisation de produit ménagers maison (Réduction de la nocivité des déchets)

Mois 8 :

- Réalisation de produits cosmétiques naturel en favorisant l'utilisation de restes alimentaires (exemple: gommage huile d'olive/marc de café)

Mois 9 :

- Débats/échanges

Mois 10 :

- Animation sur les économies d'énergies (Quelles ampoules? L'eau, comment réduire son gaspi ? etc.)

Mois 11 :

- Visite d'un jardin partagé (promotion du compostage partagé et du jardinage au "naturel" sans pesticide)

Mois 12 :

- Débats/échanges

 

 

Moyens humains :

- 3 Assistantes sociales

- 1 responsable de la Maison de l'Environnement

- 2 éco-animatrices

- 1 Messager du tri/maître-composteur

 

Puis ponctuellement pour les interventions :

- 1 Chargé de prévention du SITOM93,

- 1 Chargé de mission de la Recyclerie,

- 1 Animateur de jardin partagé.

 

 

Moyens financiers :

Bilan financier estimatif : 1000 €

- une intervention d'une association pour la présentation de la cuisine anti-gaspi

- Achat de produits (produits ménagers maison et produit cosmétique)

- Support de communication (torchons, guide de recettes etc.)

Moyens techniques :

- Mise à disposition de 2 véhicules 9 places

- Mise à disposition de la cuisine anti-gaspi pour l'animation

Partenaires moblisés :

- Service sociaux (assistante sociales)

- Maison de l'Environnement

- Service Propreté Urbaine

- Association de jardinier

- Logement francilien (pour l'accès aux jardins)

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Ce programme d'animation à destination du public des antennes sociales est reproductible.

Il suffit d'avoir un lieu où il est possible de réaliser les animations (par exemple : les locaux de la maison de l'environnement)

Difficultés rencontrées :

Ce programme d'animation est une réelle collaboration entre les différents services municipaux et les acteurs du territoire.

De plus, cela permet de sensibiliser sur une année entière sur différentes thématiques de la prévention des déchets le même public.

 

Recommandations éventuelles :

Les ateliers débats/échanges sont importants pour connaître l"efficience des actions/animations.