Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

Commerçants Zero-Déchet

Syndicat de Traitement des Ordures Ménagères du Guillestrois

Illustration de l’opération :

LOGO de l'OPERATION

(Crédits de l'image : Illustration fournie par le SMITOMGA)

contexte

Lors de la période tourisitique de nos territoires de montagne, la production de déchets peut-être multiplié par 3. L'objectif de cette action est de travailler avec les commerces locaux pour réduire les volumes de déchets produits et sensibiliser la population touristique aux gestes de réduction.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Réduire les volumes de déchets liés aux activités de vente et services

- Sensibiliser les populations permanentes et touristiques aux gestes de prévention à mettre en pratique lors des achats dans les commerces locaux, hébergements et restaurateurs

- Tester des outils et gestes de prévention pour mieux connaitre leur facilité de déploiement et leur efficacité

Objectifs quantitatifs :

Travailler avec 10 entreprises volontaires sur le territoire (2 restaurateurs, 2 épiceries, 2 commerces de bouche, 2 hébergeurs, 2 exposants sur les marchés)

Résultats quantitatifs :

15 entreprises ayant signé la charte zero-déchet et mis en place plusieurs actions de réduction

3 ateliers participatifs et 30 chefs d'entreprises ou gérants sensibilisés

200 000 sacs papier de pré-emballage "ZéroGaspi" mis à disposition

4800 sacs cabas en coton bio floqués "Commerçant ZéroDechet" mis à disposition

Mise à disposition de carafes gravées "eau des Montagnes" pour inciter à boire de l'eau du robinet

Prêt de gourdes réutilisables et bock&roll

Gravure de boites pique-nique réutilisables des gîtes et refuges du Queyras pour les randonneurs en itinérance

Mise à disposition de gourmet bags compostables en pulpe de canne à sucre pour les restaurateurs

Mise à disposition de kit de communication "ici nous acceptons les sacs à vrac et boîtes propres", affiche et guide de ZeroWaste France

Résultats qualitatifs :

- Elaboration d'un protocole d'accompagnement

- Identification des actions de prévention qui fonctionnent et celles qui sont plus délicates à mettre en place.

- Motivation des commerçants à aller plus loin dans leur démarches de prévention, montrer l'exemple et inspirer d'autres commerçants

- Installation de sites de compostage professionnels avec 1 bac de broyat, 1 bac de maturation, 1 bac d'apport en biodéchets

- Critère déchet inclus dans l'appelation "Marque Parc" et dans l'attribution des étoiles aux logements locatifs

- Campagne radio d'information sur l'opération

Mise en oeuvre

Description de l'action :

1 - Choix d'entreprises test réparties de manière homogène sur le territoire et représentatives des principales activités économiques du territoire

2 - Accompagnement des entreprises volontaires parmi cette sélection

3 - Suivi du déploiement de l'action

4 - Bilan des actions à péreniser

Planning :

1 - Création d'un partenariat avec la CCI, la CMA et les Offices du Tourisme qui connaissent les socio-professionnels du territoire

2 - Demande de financement à l'ADEME

3 - Rencontres de plus de 10 commerçants pour trouver des volontaires. Etat des lieux des actions dejà mises en place avec les établissements interessés. Diagnostic de la possibilité de mettre en place des campagnes de pesées.

4 - Définition avec les établissements d'une liste d'engagements en plusieurs rencontres qui constituera le cahier des charges.

5 - Rédaction et signature d'une charte entre le SMITOMGA et l'établissement engagé

6 - Accompagnement de la stucture à la mise en place des actions

7 - Campagne de communication et valorisation des engagements grâce à une "qualification" "Commerçant ZeroDechet"

8 - Amélioration de l'action

9 - Information sur les labels existants pour aller plus loin

Moyens humains :

0,5 ETP pendant 8 mois

Moyens financiers :

Temps de personnel : 10 158€

Communication : 5 000€

Matériel : 5 000€

Moyens techniques :

Achat de matériels à mettre à disposition ou à prêter

Création graphique et impression (prestation exterieure)

Déplacement chez les commerçants

Réunions Techniques avec les partenaires

Partenaires moblisés :

Chambre de Commerce et de l'Industrie (CCI)

Chambre de Métiers et de l'Artisanat (CMA)

Offices du Tourisme (OT)

Entreprises du Territoire

ADEME Régional

Région

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Permettre à l'établissement de communiquer largement sur ses actions afin de stimuler par ailleurs ses ventes et le pousser à concevoir le zerodechet comme une opportunité commerciale.

Tester une action à petite échelle dans un premier temps pour limiter les risques de déception ou d'investissement infructueux.

Cibler d'abord les actions qui motivent l'entreprise et qui seront facilent à mettre en place

Les carafes gravées sont très belles et sont donc très demandées par les commerçants.

Difficultés rencontrées :

Les sacs en coton à 2,5€ TTC (prix coûtant) sont considérés comme chèrs.

Certains commerces ont un business modele fondé sur la vente de produits préemballés, il faut donc agir sur leur fournisseurs et le coeur même de leur offre.

Les boîtes réutilisables dans les gîtes partent généralement avec les randonneurs qui, par leur itinéraire, changent de massif et quittent le territoire qui a fournit les boîtes. Il faudrait plutôt inciter les gens à venir avec leurs boîtes en communiquant en amont.

Les prochaines carafes d'eau seront à bouchon afin de pouvoir vendre de l'eau gazeuse dans des bouteilles réutilisables

Les bock&roll ne sont pas très utilisés. Seulles les personnes achetant un sandwich tous les jours pourraient être interessées et elles sont rares.

Les gourmets bag en pulpe de canne à sucre sont biens mais, en trop grosse quantité dans le composteur, ne se décomposent pas. Pour une compostabilité optimum il faudrait les mouiller. Par ailleurs ils ne sont pas étanches et cela pose problème pour les plat en sauce.