Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

Programme Local de Prévention, année 4, Sirtom de la Region de Brive la Gaillarde

Sirtom de la Region de Brive la Gaillarde

Avenue du 4 Juillet 1776
19100 Brive-la-Gaillarde
05 55 17 65 10
152 069 habitants
MIXTE à dominante rurale

Carte d'identité du programme

Laurine FAURE, Guillaume Peugnet
gpeugnet@sirtom-brive.fr
152 069 habitants concernés
2012 Année de réalisation
4 Nombre d'années réalisées

Témoignage de l'élu référent sur les bénéfices du programme

Le programme local de prévention est une opération clé menée par le SIRTOM qui a permis de baisser la quantité de déchets ultimes produits dans nos communes. Les actions de prévention ont pour but d’initier un changement de comportement vis-à-vis des déchets. C’est en ce sens que le programme d’actions du SIRTOM de la Région de Brive a été mis en œuvre. La réduction des déchets passe par une démarche globale d’optimisation du service à l’usager, et par leur responsabilisation notamment grâce à l’incitation financière de la TiEOM. De par cette incitation et de par l’action de réduction des déchets, le SIRTOM de la Région de Brive a diminué de 24% les ordures ménagères résiduelles et de 9 % les ordures ménagères et assimilés, tout en ayant étendu géographiquement son territoire de compétence.

Ce programme, malgré certaines difficultés, a initié une démarche vertueuse au sein du SIRTOM de la Région de Brive et des collectivités adhérentes qui est poursuivie, mais surtout développée dans le cadre des Territoires Zéro Déchet Zéro Gaspillage avec de nouveaux champs d’action (déchets d’activités économique, gaspillage alimentaire, économie sociale et solidaire…).

Elu référent : YVES LAPORTE - Président

Les performances du programme

Analyse des résultats par la collectivité

Le SIRTOM de la Région de Brive observe une forte baisse des OMA et DMA jusqu’en 2014. L’adhésion au 1er janvier 2014 de 22 communes supplémentaires, non équipées en équipement de pré-collecte, ni dotées de collecte sélective pour partie, ni d’opérations en faveur de la réduction des déchets a été un frein dans la baisse des déchets. Cependant, en 2015 les tonnages d’OMR sur ces territoires ont fortement baissé avec une part transférée vers la CS déployée par le SIRTOM.

Ainsi aujourd’hui, par l’incitation financière et par la mise en œuvre d’action pour la réduction des déchets, la production de DMA a baissé de 31 kg/hab et de 62kg/hab pour les OMA soit – 17,8%.

Mobilisation des acteurs du territoire

Partenariat mis en oeuvre :

Les principaux partenariats développés l'ont été sur le thème du compostage, de l'eco-exemplarité et du réemploi. En effet c'est le compostage en milieu scolaire/autre (collèges, écoles, lycées, autres structures de restauration collective) qui a eu le plus de succès. L'eco-exemplarité a également été un thème majeur des partenariats développés (communes, manifestations).

Néanmoins, il a été/est très difficile de nouer des partenariats avec les bailleurs sociaux pour le développement de compostage en pied d'immeuble. Depuis le début du PLP, la mobilisation de ces acteurs et le développement de partenariats a été un échec, principalement dû au manque d'interlocuteur identifiés au sein des structures rencontrées, mais aussi par le manque de portage de l'action par les structures.

Concernant le réemploi, le SIRTOM a pu tisser des partenariats viables avec les structures du territoire au niveau de : l'accès au gisement collecté par la collectivité, l'évacuation des rebuts, la mise à disposition d'équipements ...

Relais mobilisé :

Le compostage individuel a mobilisé le plus de relais dans le PLP. En effet, ce sont 123 communes qui sont sollicitées régulièrement pour promouvoir cette pratique (en tas, en bacs etc.), auprès des administrés.

D'autres relais d'information, comme les associations locales / le prestataire d'exploitation des déchèteries, ont été mobilisés pour diffuser des messages relatifs aux solutions locales de réemploi, aux pratiques eco-exemplaires menées sur le territoire, aux gestes pour réduire les déchets.

Action éco-exemplaire réalisée :

Le SIRTOM de la Région de Brive dans son fonctionnement génère un certain nombre de déchets notamment au sein des locaux administratifs.

En 2012 le SIRTOM a poursuivi la démarche déjà engagée en généralisant  le tri des emballages et papiers dans les locaux, en particulier part le broyage des documents « confidentiels », en mettant en œuvre le compostage des déchets de repas sur le site administratif, par l'utilisation de vaisselle réutilisable (…), ces actions ont été menées en parallèle d’autres projets.

En effet, le SIRTOM a également mis en oeuvre la dématérialisation administrative: démarches administratives des usagers, marchés public, paie et comptabilité.

Enfin, un travail a été réalisé auprès des élus concernant la prévention des déchets au sein du SIRTOM comme au sein de leur collectivités (mobilisation des élus sur le compostage collectif en milieu scolaire, sur l’exemplarité des services municipaux par la réalisation/promotion d’audit interne etc.).

Voir la fiche action : Compostage dans la restauration scolaire

Les actions du programme

Nombre d'actions prévues dans les 5 thèmes

Thème Nombre
d'actions
Exemple d'actions
Sensibiliser les publics à la prévention 5 Animation du réseau des référents "compostage"
Eco-exemplarité de la collectivité 4 Compostage dans la restauration scolaire
Actions emblématiques nationales 9 Compostage dans la restauration scolaire
Evitement de la production de déchets 6 Prêt de gobelets réutilisables
Prévention déchets entreprise
et déchets dangereux
2 Collecte des biodéchets des métiers de bouche à Brive

Voir les 3 fiches action OPTIGEDE de l'acteur réalisées dans le cadre de ce programme

Le regard de l'ADEME

Une équipe mobilisée, mais un vaste territoire sur lequel il convient de poursuivre ardemment les actions de prévention des déchets. La présence d'un tissu associatif eté conomique dynamiques doit intégrer la politique du Sirtom de Brive en relation avec ses EPCi qui ont la compétence économique pour développer l'économie circulaire.