Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Semaine européenne de la réduction des déchets 2012 - réparation et réemploi

SICTOM du Sud-Gironde

5 Rue Marcel Paul
Za de Dumès
33210 Langon

contexte

Dans le cadre de l’animation du Plan local de prévention des déchets de la Gironde, les programmes locaux de prévention des déchets du département, ont axé la Semaine Européenne de la Réduction des déchets 2012, sur le thème de la réparation et du réemploi.

L’objectif était de faire venir des artisans réparateurs sur les déchèteries pour sensibiliser les usagers à ce qu’ils jettent. Les artisans effectuent un diagnostic des objets réparables. Ce qui peut être réparés fera l’objet d’une exposition vente.

Cette action a permis pendant une semaine ciblée, d’observer les habitudes des habitants du territoire à la déchèterie et de tester une « recyclerie mobile ». Un premier courrier a été envoyé à tous les artisans réparateurs du Sud Gironde pour leur proposer un partenariat.

En parallèle, les usagers ont été interrogés sur leur possible utilisation d’une recyclerie sur le territoire.

La Chambre des métiers et de l’artisanat de la région Aquitaine, a également été partenaire de cette semaine. Une identité visuelle répar’acteur a été créé afin d’identifier les artisans réparateurs volontaires.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L’objectif est de sensibiliser les habitants aux possibilités de réparation et de réemploi sur le territoire du Sud Gironde lors d’événements ponctuels comme la SERD.

Résultats quantitatifs :

3 artisans répar’acteurs sont intervenus sur la déchèterie de Langon :

-          Réparateur informatique

-          Réparateur de cycles

-          Artiste réparateur de luminaires à partir de ferraille.

Sur une demi-journée de présence, seul de la ferraille a pu être récupérée et a donner naissance à 2 luminaires.

Une déchèterie sur 5 a pu bénéficier de cette animation.

Sur les 5 déchèteries, 129 personnes ont été sensibilisées à la réparation et au réemploi des objets jetés en déchèterie et interrogées sur leurs pratiques. 

Résultats qualitatifs :

L’opération avec les artisans n’a pu être réalisée que sur une seule déchèterie sur les 5 présentes sur notre territoire. En effet, malgré notre courrier et des relances téléphoniques auprès des artisans réparateurs, seuls 3 ont répondu présents.

Pour la plupart des personnes interrogées sur leurs pratiques de la déchèterie, ils ne déposent que des objets qui ne sont ni réparables ni réutilisables. C’est leur « dernière vie ». Beaucoup de personnes ont insisté sur le fait qu’ils essayer de réparer eux-mêmes un maximum d’objet.

Les objets cités pouvant être réparés / réutilisés qui sont jetés en déchèterie sont :

-          Electroménager

-          Informatique

-          Electronique

-          Meubles

-          Textiles

-          Télévision

-          Imprimante

-          Tondeuse.

On a pu remarquer lors de cette semaine et auprès des personnes interrogées que les ¾ seraient intéressés par l’ouverture d’une recyclerie même si peu d’objets réparables ou réutilisables semblent être déposés.

Ces données  ne peuvent être prises qu’à titre indicatif. Il ne s’agit pas d’une enquête représentative des habitants du territoire Sud Gironde.

Mise en oeuvre

Planning :

Concertation avec les collectivités adhérentes

Septembre 2012

Envoi d’un courrier aux artisans réparateurs du territoire

Septembre 2012

Mise en place de partenariat avec des artisans réparateurs et relais la campagne de la Chambre des métiers

Octobre 2012

Relais de la communication du Conseil général

Octobre / novembre 2012

Elaboration du questionnaire à destination des particuliers

Octobre 2012

Revente des objets réparés

Décembre 2012

Bilan de l’opération et piste d’intervention

Janvier 2013

 

Moyens humains :

Le temps mobilisé par l’équipe projet est de 140 heures pour la totalité de la campagne. 

Moyens financiers :

Budget prévu de 6 500€

Budget effectif de 1 346,37€

Moyens techniques :

Communication fournie par le CG 33 : panneaux à apposer sur les déchèteries avec des affiches sur le don, la réparation et le réemploi.

Communication effectuée par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de la région Aquitaine auprès des artisans réparateurs avec la création d’un logo.

Partenaires moblisés :

ADEME, Conseil général de la Gironde, artisans réparateurs, collectivités adhérentes, Chambre des métiers et de l’artisanat région Aquitaine

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Opération à mener en parallèle d’une communication sur la réparation et le réemploi auprès des artisans réparateurs

Difficultés rencontrées :

Intervention de réparateurs sur la déchèterie

Recommandations éventuelles :

Mieux communiquer pour mobiliser les artisans