Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Organisation d'une journée du réemploi / Zone de gratuité

Communauté de Communes de Belle-Ile-en-Mer

contexte

La communauté de communes de Belle-Île-en-Mer (CCBI - 5 270 hab. INSEE / 9 645 équivalents hab. en terme de production de déchets) a adopté en mai 2015 un programme local de prévention des déchets ayant pour objectif la réduction du volume total des déchets produits (de 715 kg/hab en 2014 à 630 kg/habitant en 2020). La CCBI a également été retenue "Territoire zéro gaspillage zéro déchet" par le ministère de l'écologie en Novembre 2015.

Trois axes dans ce programme : la réduction de l'enfouissement, l'augmentation de la valorisation et la diminution des apports en déchèterie.

 

Favoriser le réemploi et la réutilisation est un des objectifs du programme de prévention.

Un container déjà installé en déchèterie permet aux usagers de déposer leurs objets encore en bon état pour qu'ils soient récupérés par la Ressourcerie de l'île en vue d'un réemploi. Sur le territoire, 4 associations récupèrent tout au long de l'année les dons des particuliers pour les revendre ou les donner à leurs bénéficiaires. Malgré la présence de ce container, de nombreux objets, meubles en bon état sont toujours déposés dans les bennes tout-venant ou mobilier, d'où la nécessité de sensibiliser la population au réemploi.

 

En partenariat avec ces associations, une journée dédiée au réemploi a été organisée sous la forme d'une zone de gratuité. Le principe : Au cours d'une journée, les usagers sont invités à déposer des dons d'objets dont ils n'ont plus l'utilité, à condition qu'ils soient propres et réutilisables, et peuvent prendre ce qu'ils veulent, même s'ils n'ont rien déposé. La zone de gratuité s'est tenue dans la salle intercommunale (Salle Arletty à Le Palais).

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Faire connaître et donner de la visibilité aux associations du réemploi présentes sur l'île (Troc Échange, Secours Catholique, les Restos du Coeur, le Chtal)

- Promouvoir le réemploi et la réutilisation des objets

- Sensibiliser à la réduction des déchets

- Dédier une journée à la thématique du réemploi sur l'île

Résultats quantitatifs :

- Une cinquantaine de dons reçus

- 200 visiteurs

- 5 stands d'associations (4 associations du réemploi + 1 association de sensibilisation à l'environnement)

- 1 atelier "réutilisation d'objets"

Résultats qualitatifs :

. Satisfaction des associations présentes

. Très peu d'objets restants à l'issue de la journée (vêtements, livres et objets de décoration récupérés par les associations).

. Demande des participants/partenaires de voir reconduite l'opération

Mise en oeuvre

Planning :

Mars à Août 2016 - Rencontres/réunions de préparation avec les associations

Juillet / Août 2016 - Début de la communication sur les réseaux sociaux (Facebook) et via la Newsletter du service Déchets (220 inscrits), sur le site internet de la CCBI, article dans La lettre du tri  envoyée par la Poste aux usagers. Communication relayée par les partenaires.

Début septembre 2016 - Dépôt des affiches dans les commerces - articles dans la presse locale

Septembre 2016 - Zone de Gratuité / Journée du réemploi

Moyens humains :

1 chargé de prévention déchets

12 membres/bénévoles associations

 

Moyens financiers :

Restauration : 50€

Achat petits matériels : 20€

Moyens techniques :

Salle (gérée par la CCBI)

Petit matériel (scotch, colle, marqueur pour atelier réutilisation)

Portants pour les vêtements, tables, chaises, chariot, etc. Les objets sont disposés sur des tables en fonction de leur catégorie (livres, dvd, vêtements, déco, jeux, etc.).

Impression des affiches de l'événement (en interne)

 

Partenaires moblisés :

Associations:

Le Chtal/ la ressourcerie

Troc-Échange

Les restos du coeur

Le Secours Catholique

CPIE - Maison de la Nature

 

1 artiste pour l'atelier réemploi

 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Avec des associations impliquées, une zone de gratuité dans la cadre d'une journée spéciale  peut être facilement organisée avec peu de moyens.

Les associations présentes ont été satisfaites de la journée et de la visibilité qui leur a été donnée, une 2nde édition est prévue en 2017.

Difficultés rencontrées :

1ère zone de gratuité sur l'île. Le concept est encore un peu méconnu mais est très apprécié du grand public.

Recommandations éventuelles :

Pesées des dons (cela n'a n'a pas été possible lors de cette édition - moyen humain limité).

Pesées des objets qui n'ont pas trouvé preneur.

Il est possible d'y associer les thèmes de la réparation et de la réutilisation, notamment avec des ateliers en partenariat avec des associations et des professionnels.