Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Le cinéma a l'art du Réemploi

Smictom du Centre-ouest de l'Ille et Vilaine

5 Ter, Rue de Gael
Bp 18
35290 Saint-Méen-le-Grand

contexte

Dans le cadre de son Programme Local de Prévention des Déchets, le SMICTOM Centre Ouest développe de nombreuses actions autour de la thématique du Réemploi. Aussi, pour la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, la collectivité a souhaité sensibiliser les jeunes et le grand public sur ce sujet, et plus précisément sur le don plutôt que l'abandon. Pour cela, le SMICTOM a réalisé, en partenariat avec deux salles de cinéma, la diffusion du film "WASTE LAND" suivi d'un débat organisé en présence d'acteurs du Réemploi. 

 

 

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L'objectif de cette action était de sensibiliser les jeunes et le grand public sur le thème du réemploi des objets, grâce à l'utilisation d'un film totalement en lien avec ce sujet, illustrant bien la réalité sur la production des déchets (sans pour autant dégager un message accusateur), rempli d'émotion et d'humanité. Ce support de communication est original et permet de diffuser un message sans être dans le discours théorique de réduction de déchets. 

 

L'enjeu étant de sensibiliser un maximum de personnes, le SMICTOM proposait la diffusion de ce film dans deux secteurs du territoire, avec pour chacun des secteurs, 4 plages horaires au choix pour les établissements scolaires. Concernant le grand public, une seule séance était proposée par Cinéma. 

De plus, le SMICTOM prenait en charge 50% du prix de la place afin d'inciter les établissements scolaires et ménages à se déplacer. 

 

Enfin, il était proposé à chaque établissement scolaire d'organiser une collecte  EMMAUS au sein de leurs locaux, afin de réaliser une démarche de sensibilisation/action globale (participation des élèves au don).

Résultats quantitatifs :

En tout ce sont 300 personnes qui ont participé au Film / débat. 

Sur un cinéma, aucun établissement scolaire n'a répondu favorablement, et seulement une quarantaine de personnes se sont déplacées pour la séance Grand Public. 

Sur l'autre cinéma, 200 élèves ont pu participer aux séances (une centaine de 5ème, 40 élèves de niveau 4ème / 3ème, 50 lycéens de niveau Seconde,  et une dizaine d'étudiants d'un lycée Hôtelier)

Quand au Grand Public, ce cinéma a comptabilisé un peu plus de 60 entrées. 

 

Au niveau des collectes EMMAUS, deux établissements ont souhaité en organiser localement.

Une des collectes a été organisée juste avant les vacances de Noël : Afin de refaire un point sur le film avec les jeunes, répondre aux éventuelles questions supplémentaires, et surtout leur expliquer l'organisation d'EMMAUS, les enjeux du don, etc... le SMICTOM est passé dans les classes en amont de la collecte. Cette opération a permis de collecter 10 m3 d'objets. 

Résultats qualitatifs :

L'ensemble des personnes (jeunes et adultes) ont apprécié ces séances film/débat, et notamment le format "original" de la communication sur ce sujet de prévention des déchets.

 

Beaucoup de questions autour du thème du don, du recyclage, des exutoires des flux de déchets, et des autres gestes de prévention, ont été posées lors des débats...

 

 

 

Mise en oeuvre

Planning :

Début septembre : Réflexion sur l'organisation de l'opération ( choix du film, échange avec d'autres collectivités ayant déjà utilisé ce support de communication, définition de la prise en charge budgétaire...)

Mi-septembre : Prise de contact avec  1 ) Plusieurs cinémas : présentation de l'action et demande de partenariat

                                                              2) Des acteurs du Réemploi : demande de participation en tant qu'animateur de débat 

Mi-Octobre : Envoi des courriers présentant l'action + bulletin d'inscription aux établissements scolaires

Fin-octobre : Impression des affiches de communication

Début novembre à mi-novembre : Retour par courrier des réponses des établissements + échange téléphonique avec responsables 

Mi novembre : Diffusion d'articles de presse + Installation des affiches dans les commerces de proximité

Fin novembre : Mise en oeuvre des séances 

 

 

Moyens humains :

2 agents du SMICTOM (20 % du temps pendant un mois)

2 responsables de Cinéma

2 animateurs de débat (responsable EMMAUS 35 - et animateur pédagogique prévention globale des déchets)

Moyens financiers :

environ 1000 € (prise en charge des places de cinémas + impression affiches de communication)

Moyens techniques :

Exposition au sein d'un des cinémas, de meubles relookés par des lycéennes lors d'un projet réalisé en partenariat avec le SMICTOM (en 2012). Ces meubles étaient exposés à l'entrée du cinéma afin d'illustrer la thématique du réemploi.

Partenaires moblisés :

2 cinémas

Emmaus

Un animateur d'une association de sensibilisation environnementale

Imprimerie

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Possibilité de reproduction dans toutes les collectivités disposant d'une salle de cinéma sur son territoire.

Action simple à mettre en place, prenant peu de temps. 

Difficultés rencontrées :

Support original

Autre moyen de diffusion d'un message . La projection d'un film  au cinéma permet d'interpeller autrement la population  

Recommandations éventuelles :

Prévenir les établissements scolaires dès le mois de juin, car en septembre / octobre les programmes pédagogiques sont déjà bien planifiés et il leur est difficile de trouver des plages horaires pour de nouvelles opérations ponctuelles.