Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Animations Broyage Déchets Verts

Syndicat Mixte de Haute Côte d'Or

9 - 11 Rue de la Libération
21400 Châtillon-sur-Seine

contexte

Les déchets verts de jardin sont apportés par les particuliers en déchèterie. L'évacuation et la valorisation des branchages et tontes représentent alors un coût pour la collectivité. Ce sont pourtant des déchets potentiellement valorisables chez soi pour le compostage et le paillage notamment. Le SMHCO a donc décidé de proposer des animations en déchèteries pour sensibiliser les usagers et les inciter à conserver leur branchages chez eux en vue d'un broyage sur place.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L'objectif est de sensibiliser la population à la réutilisation des déchets du jardin chez eux pour le compostage et aux techniques de jardinage au naturel présentées sur un stand. Pour cela le SMHCO a  engagé un professionnel local du broyage pour réaliser une démonstration en broyant les branchages apportés par les particuliers en déchèterie. Les participants ont pu repartir s'ils le souhaitaient avec du broyat.

 

Résultats quantitatifs :

96 personnes sensibilisées sur au total trois sites.

Tout le broyat a été emporté.

Environ 25m3 non tassé de branchages broyés

4 guides composteurs bénévoles impliqués

Résultats qualitatifs :

Peu de personnes connaissaient l'utilité du broyat en paillage et en compostage et ce qui entrainé des échanges riches. Participants curieux, ouverts à l’échange sur la thématique. La plupart pratiquent le compostage, le mulching ou le paillage mais ne faisaient pas la relation avec les branches. Participants en recherche d'infos, de conseils et de réponses aux problèmes qu’ils pouvaient avoir. Les supports ont aidé à l'échange car non culpabilisant.

Les participants sont intéressés par une 2ème session de broyage à l’automne, un système de « location » de broyeur communal pour petites branches, l'annuaire prochain des professionnels proposant leur services.

 

Mise en oeuvre

Planning :

2 mois avant l'animation :

-> détermination dates avec référent déchets du territoire, approbation de son président (courrier)

-> devis broyage et animations, recrutement des guides composteurs volontaires, commande documentation (si besoin)

-> visite du site pour déterminer emplacement stand et broyeur, circulation et fonctionnement du site pendant animation avec le gardien

1 mois avant l'animation :

-> brèves dans la presse, affichages en ville et sur site

-> détermination du rôle de chacun lors de l'animation

Jour de l'animation :

-> les guides composteurs et l'animatrice prévention accueillent, orientent les usagers

-> chacun fait le compte des personnes particpantes parmi les usagers du site

-> accueille et réponse à la presse

-> participation de tous au nettoyage du site en fin d'animation

1 semaine après animation :

-> débriefing avec les guides et l'animatrice environnement, accord sur le nombre de participants

-> rédaction Retour d'EXpérience sur l'animation pour élus et archives avec inclusion des articles de presse

 

 

Moyens humains :

la chargée de mission prévention (1),

le technicien déchets de la communauté de commune concernée (2 car deux territoires)

3 guides composteurs bénévoles du SMHCO (1 sur le petit site, 2 sur le plus grand selon affluence)

le gardien de déchèterie pour gérer les autres apports sur le site et aider au tri des déchets verts non recevables pour le broyeur

1 animatrice environnement : encadre les guides composteurs peu expérimentés car nouvellement formés

Moyens financiers :

1500€ pour trois animations comprenant une moyenne de 350€ de location du broyeur avec une personne de l'entreprise pour le manipuler + 150€ d'animation, pour 4 heures d'animation/site soit 12 heures au total.

Moyens techniques :

Le matériel :

- un broyeur et son propriétaire pour le manipuler,

- des barrières prêtées par les services municipaux,

- une trentaine d'affiches imprimées en interne en couleurs,

- le stand compostage de l'équipe des guides composteurs du SMHCO : un mini composteur, une vitrine de compost, deux épouvantails jardiniers faits maison en matériaux de récupération (1 au stand, 1 à proximité du site avec un panneau pour rabattre  les passants sur le site), des supports de communication de l'ADEME et du Conseil Départemental de Côte d'Or à distribuer , une table pliante et deux chaises;

- les kakémonos empruntés au Conseil Départemental de Côte d'Or sur le compostage et jardinage au naturel

 

Les autorisations:

- Autorisation de l'exploitant de la déchèterie pour faire l'animation avec le broyeur et demande de déplacement d'une benne pour l'occasion

- Accord du président de la Communauté de Communnes pour l'animation

Partenaires moblisés :

Les Communauté de Communes du Sinémurien et du Montbardois, Bourgogne Recyclage (exploitant des sites), les guides composteurs bénévoles du SMHCO,

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Les élus ont souhaité reconduire l'animation à l'automne.

 

Difficultés rencontrées :

Pour rabattre les passants et rendre attractif le stand, deux épouvantails jardiniers ont fait leur entrée. Fabriqués avec des matériaux de récupération, ils permettent de signaliser l'animation aux abords du site.

intervention des guides composteurs

Recommandations éventuelles :

Il est important d'inscrire l'animation et les déplacements de véhicules qu'elle génère dans le schéma de circulation habituel de la déchèterie. Cela permet de ne pas gêner le fonctionnement normal du site pour les autres déchets et de garder le gardien de bonne humeur. Ce dernier, généralement bien connu des usagers, est indispensable pour faire la publicité de l'animation en amont et pour aider à l'orientation des participants à leur arrivée sur le site. Il est aussi indispensable pour aider au tri des apports.

Au delà de la communication inistutionnelle (journaux locaux, sites internet des collectivités et affichages), bien travailler sur la communication informelle, par les réseaux. Dans notre cas, les guides composteurs sont très actifs dans le réseau associatif et ont pu faire passer l'info sur les manifestations.

anticiper la com 1 mois avant

période plus propice automne ou tout début printemps fin mars début avril

faire un stock par les services municipaux et/ou le gardiens sur 1 semaine au préalable, permet l'implication du gardien