Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Accompagnement des manifestations du Conseil Général des Landes

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Conseil Général des Landes

Rue Victor Hugo
40025 Mont-de-Marsan
Marie Labadie
marie.labadie@cg40.fr

contexte

Suite à une présentation sur l’éco-exemplarité du plan de prévention des déchets, la direction de la culture du CG 40 a souhaité participer en développant des actions d’éco-manifestations sur les festivals organisés en interne.

Après une première phase de test en 2008 sur deux festivals de moyenne envergure, l’animatrice du plan travaille étroitement avec la direction de la culture pour développer les bonnes pratiques sur le principal festival du CG (Arte Flamenco).

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Pas d’objectifs quantitatifs fixés sur les quantités, notamment en raison de la grande difficulté à évaluer les tonnages (bacs dispersés, difficiles à peser…)
  • Volonté de déploiement à l’ensemble des manifestations réalisées et financées par le CG
  • Objectif d’impliquer 5 directions en 2014
Résultats quantitatifs :
  • Consommation de papier : réduction de 142 g/personne présente en 2009 à 75 g/personne présente en 2011 (contre environ 100 g pour un festival classique)
  • 184 kg de déchets plastiques (gobelets jetables) évités en 2011 grâce aux gobelets réutilisables
  • Généralisation de la vaisselle compostable (assiettes, couteaux, fourchettes)
Résultats qualitatifs :
  • Forte sensibilisation du public et des associations participantes
  • Diffusion aux autres manifestations publiques ou associatives (Fêtes de la Madeleine de Mont-de-Marsan par exemple)

Mise en oeuvre

Planning :

Fin 2007 : rencontre de la direction de la culture pour lui présenter l’éco-exemplarité. Volonté affichée de la direction de travailler à la mise en place d’une démarche d’éco-manifestation

 

2008 : suivi d’un premier festival test pour mettre en œuvre quelques actions

 

Début 2009 : suite au travail sur le festival test, le festival Arte Flamenco est retenu pour un accompagnement à la mise en place d’une démarche d’éco-festival, dans le cadre d’un dispositif de la Région Aquitaine

 

Mai 2009 : rencontre entre la chargée de mission prévention, la direction de la culture et l’association missionnée par la Région pour l’accompagnement du festival Arte Flamenco

 

Depuis 2009 : chaque année, bilan des pratiques mises en œuvre et identification des nouvelles pistes d’action par la chargée de mission prévention et la direction de la culture

 

2012 : état des lieux de l’ensemble des manifestations organisées ou financées par le CG et définition d’une stratégie de déploiement.

Moyens humains :

Chargée de mission prévention : 5 à 6 jours par an, et 1 à 2h par jour durant le festival (présence sur place)

Direction de l’environnement (partie sur les transports notamment) mais temps non chiffré

Le chargé de production artistique de la direction de la culture, mais temps non chiffré

Moyens financiers :

Coûts d’achat de gobelets et de vaisselle compostable, non précisés (mais marginal à l’échelle d’un festival)

Moyens techniques :

Logistique et prestataires propres aux actions (gobelets, achat / location de vaisselle…)

Partenaires moblisés :

Direction de la culture

Direction de l’environnement

Ville de Mont-de-Marsan (services techniques, élus)

Associations locales en charge de la restauration sur le festival

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Différente selon chaque contexte et les possibilités / volonté des directions concernées

Difficultés rencontrées :

Participation à un dispositif régional d’accompagnement des éco-festival

Démarche globale partagée entre chargée de mission prévention, direction de l’environnement et direction de la culture (volet déchets mais aussi transport, énergie, eau, social…)

Volonté de déploiement à l’ensemble des manifestations organisées par le CG

Recommandations éventuelles :

Bien intégrer les spécificités (calendrier, temps clés, objectifs…) propres à l’organisation des manifestations : identifier les temps forts et les temps de disponibilité des équipes

Intérêt de débuter par de petits festivals « tests » pour découvrir ces éléments et inversement, pour faire partager la culture « déchets » ou « éco » aux équipes des manifestations culturelles.