Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Programme d'ateliers zéro déchet avec inscriptions en ligne

Colmar Agglomération

Cour Ste Anne
Bp 80197
68004 Colmar

contexte

En 2016, dans le cadre du PLP, Colmar agglomération a lancé une opération « Foyers témoins ». Il s’agissait d’inviter des habitants du territoire volontaires à peser leur production de déchets avant et après avoir adopté un ou plusieurs gestes de réduction. Cette opération s’est déroulée sur plusieurs mois et a permis, pour les 14 foyers participants, une diminution de 28 % de la totalité des déchets produits (ordures ménagères et assimilées). Colmar agglomération a fait appel aux compétences d’une professionnelle de l’éco-consommation engagée dans une démarche « zéro déchet » pour accompagner ces familles (https://vieverte.fr). C’est ainsi qu’ont été organisés, à l’attention de ces foyers, 3 ateliers visant respectivement à proposer des solutions concrètes pour fabriquer soi-même ses produits ménagers et d’hygiène et pour privilégier l’achat en vrac.

C’est dans le prolongement de cette première expérience qu’a été lancée, à l’attention de la population de Colmar agglomération, une première campagne d’ateliers « Zéro déchet ». 3 types d’ateliers, reprenant les thématiques traitées dans le cadre de l’opération « foyers témoins », toujours animés par Vie Verte ont donc été proposés. 11 communes du territoire (sur 20) ont souhaité participer à la campagne en mettant à disposition une salle et en participant à l’inscription  des participants. L’inscription préalable est en effet  indispensable, non seulement pour limiter le nombre de participants à un niveau permettant le bon déroulement de l’atelier, mais aussi pour s’assurer d’une participation suffisante à la réalisation effective de l’atelier. Les inscriptions se faisaient par téléphone ou courriel, soit auprès du service gestion des déchets de Colmar agglomération, soit auprès des secrétariats de mairie des communes participantes.

Au regard du succès rencontré par cette première campagne, il a été souhaité de poursuivre en ce sens. Il est cependant aussi apparu que le dispositif mis en œuvre s’avérait extrêmement chronophage et qu’il fallait simplifier les choses tant pour le service gestion des déchets de Colmar agglomération et les communes que pour les participants.

Cette fiche OPTIGEDE a donc pour objet de présenter le programme d’ateliers « Zéro déchet » mis en œuvre par Colmar agglomération grâce à l’outil d’inscription en ligne conçu spécifiquement pour gérer et développer ce programme.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L’objectif général de cette opération consiste à proposer aux usagers des solutions concrètes pour adopter des gestes alternatifs à même de contribuer à la réduction des déchets à la source. Ces comportements et modes de consommation alternatifs touchant de nombreux domaines, différents sujets devront être abordés au travers de différents ateliers. Pour toucher un maximum d’habitants de l’agglomération, il convient de se rapprocher de la population en maillant le territoire (ateliers proposés dans différentes communes) et en s’appuyant sur différents médias (notamment les bulletins communaux). Enfin, il faudra veiller à permettre aux usagers de choisir le moment correspondant le mieux à leur emploi du temps.

La capitalisation de l’expérience des années 2016 et 2017 a ainsi amené Colmar agglomération à se donner les moyens techniques et logistiques d’atteindre ces objectifs.

Objectifs quantitatifs :

Il s'agit d'un programme prévu pour être reconduit d'années en années afin de toucher un maximum de population sur tout le territoire. Une soixantaine de séances sont donc visées pour 2019.

Résultats quantitatifs :

2017 : 3 ateliers proposés (fabriquer ses produits ménagers, fabriquer ses cosmétiques et produits d’hygiène, faire ses courses sans emballage), 15 séances réalisées (7 sur les produits ménagers, 6 sur les produits cosmétiques et d’hygiène, 2 sur les courses sans emballage), dans 7 communes, avec une moyenne de 16 à 17 personnes par séance.

2018 : en juillet (test de l’outil d’inscription), 2 ateliers proposés à Colmar (fabriquer ses produits ménagers, fabriquer ses cosmétiques et produits d’hygiène), 1 séance par atelier, 15 personnes par séance.

2018 : à compter de septembre, élargissement des sujets traités avec proposition de 10 ateliers structurés au sein de 4 axes de travail, 22 séances dans 8 communes et 11 lieux différents.

Axe

Atelier

nombre de séances

Places/

séance

Places/  atelier

Participants/atelier

MA MAISON ZD

Cycle « Fabriquer ses produits ménagers

Module 1

7

16

112

99

Module 2

7

16

112

91

Cycle « Fabriquer ses cosmétiques »

Module 1

1

16

16

15

Module 2

1

16

16

14

Fabriquer ses savons

1

16

16

13

MA CUISINE ZD

Cuisiner autrement

1

16

16

16

Cuisiner autrement (fêtes de fin d’année)

1

16

16

15

MON JARDIN ZD

Réussir son compost

1

20

20

9

Valoriser ses déchets verts sans compostage

1

20

20

19

MON ATELIER DE REPARATIONS ZD

Entretenir et réparer son vélo

1

12

12

11

     

 

TOTAL

356

302

               

2019 : entre février et juin, nouvel élargissement des sujets traités avec proposition de 13 ateliers et un 5ème axe de travail, 45 séances dans 9 communes et 14 lieux différents.

Résultats qualitatifs :

En termes d’intérêt de la population pour le programme :

    •  
  • Les 68 séances organisées entre juillet 2018 et juin 2019 ont totalisé 926 participants et touché 399 personnes qui ont participé à au moins un atelier depuis la mise en œuvre de l’outil d’inscription en ligne.
  • La participation à un premier atelier conduit fréquemment à l’inscription à d’autres ateliers.
  • La proposition de plusieurs séances d’un même atelier à des dates et lieux différents permet aux participants de se construire un parcours de formation correspondant à leur emploi du temps.
  • Les séances se remplissent rapidement (au 1er semestre 2019 : 1/3 des places disponibles réservées une semaine après la mise en ligne du programme, 2/3 au bout de 3 semaines).

Résultats permis par l’outil d’inscription :

    •  
  • Inscriptions (et désinscriptions éventuelles) par les usagers eux-mêmes avec peu de demandes d’appui à l’utilisation de l’outil.
  • Mise à jour instantanée de l’état des inscriptions.
  • Edition automatisée des listes d’émargement.
  • Réalisation aisée de tableaux de bord permettent d'analyser l'action menée.
  • Démultiplication maximale de l’action menée pour proposer aux usagers des solutions concrètes leur permettant de réduire leurs déchets.

Mise en oeuvre

Description de l'action :

Le programme (2019) s'articule autour de cinq axes :

    •  
  • Ma maison ZD (cycle de 4 ateliers "Fabriquer ses produits ménagers", cycle de 2 ateliers "Fabriquer ses cosmétiques" et atelier "Fabriquer ses savons." Ateliers de 2 heures animés par une professionnelle de l'éco-consommation) ;
  • Ma cuisine ZD (atelier de 3 heures "cuisine anti-gaspi" animés par le cuisinier-animateur d'une maison de la nature) ;
  • Mon jardin ZD (ateliers "Réussir son compost" et "Valoriser ses déchets verts hors compostage." Ateliers d'1 heure 30 animés par un intervenant de l'établissement agricole du territoire) ;
  • Mon atelier de réparation ZD (ateliers "Entretenir et réparer son vélo" et "Réparer et retoucher ses vêtements soi-même" d'une durée respective de 2 heures 30 et 2 heures animés par des bénévoles de 2 associations) ;
  • Mon bébé ZD (atelier "Pourquoi et comment utiliser des couches lavables." Atelier de 2 heures animé par une professionnelle du domaine).

Les ateliers sont organisés en soirée ou les samedis et exceptionnellement en journée. Le descriptif du programme, atelier par atelier, figure sur le site de Colmar agglomération : https://www.agglo-colmar.fr/ateliers-zero-dechet. Ouverts à tous les habitants de l'agglomération, ces ateliers sont gratuits et proposés dans différentes communes. L'inscription est obligatoire.

Planning :

Opération foyers témoins

  • Mars à novembre 2016 : opération « Foyers témoins » avec organisation des 3 premiers  ateliers.

1ere campagne d’ateliers « Zéro déchet »

  • Novembre 2016 à janvier 2017 : préparation de la première campagne d’ateliers zéro déchets avec inscriptions par téléphone ou courriel.
  • Février à mai 2017 : réalisation des ateliers.

Montée en puissance du programme

  • 2017-2018 : conception de l’outil d’inscription en ligne par le service informatique de Colmar agglomération.
  • Juin - juillet 2018 : organisation de 2 ateliers pour tester l’outil d’inscription.
  • Juillet - septembre 2018 : conception du programme du 2nd semestre 2018 avec extension des  sujets traités et structuration autour de 4 axes de travail (Ma maison ZD, Ma cuisine ZD, Mon jardin ZD, Mon atelier de réparation ZD), et dédoublement des ateliers « produits ménagers » et « produits cosmétiques » en 2 cycles de 2 modules.
  • Septembre - décembre 2018 : réalisation du programme du 2nd semestre 2018.
  • Novembre 2018 - janvier 2019 : conception du programme du 1er semestre 2019 avec passage de 2 à 4 modules pour le cycle « produits ménagers », modification du format de l’atelier « cuisine », ajout d’un atelier « réparation des  vêtements et du linge de maison » dans l’axe « Mon atelier de réparation » et rajout d’un 5ème axe (Mon bébé ZD) avec un atelier sur les couches lavables.
  • Février - juillet 2019 : réalisation du programme du 1er semestre 2019.
Moyens humains :
  • Chargée de mission PLP : conception et suivi du programme.
  • Chef de projet informatique et développeur web : conception et amélioration au fil de l’eau de l’outil d’inscription en ligne.
  • Webmaster : gestion de la page internet du site de Colmar agglomération dédiée au programme.
  • 6 intervenants extérieurs en 2019 (1 en 2017, 4 en 2018).
Moyens financiers :

2016 : 2 275 € (accompagnement des « Foyers témoins » et animations d’ateliers).

2017 : 5 360 € (financement des animations d’ateliers).

2018 : 7 842,44 € (financement des animations d’ateliers).

2019 : 20 000 € (financement des animations d’ateliers).

Moyens techniques :

Communication :

  • site internet de Colmar agglomération pour la présentation détaillée du programme ;
  • journal de l’agglomération et médias des communes (publications papier, sites internet, panneaux lumineux…) pour la diffusion de l’information (présentation détaillée sur le site internet de Colmar agglomération) ;
  • presse locale.

Outil d’inscription en ligne : Webdev (atelier de génie logiciel, framework) et Oracle (base de données).

Partenaires moblisés :
  • Services de Colmar agglomération (service informatique, service communication).
  • Communes dans lesquelles se déroulent les ateliers : mise à disposition de salles et communication via bulletins municipaux, sites internet, affichage, mobilisation de correspondant locaux de presse…
  • Participants à des ateliers antérieurs et associations diverses : contribution à la diffusion de l’information au travers de leurs propres réseaux.
  • Intervenants : co-création du contenu des ateliers, contribution à la diffusion de l’information.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :
  • Partenariat avec les services des communes pour diffuser l’information auprès de sa population et calage des dates des séances en fonction des dates de parution des bulletins municipaux.
  • Valorisation du carnet d’adresses courriel constitué par le service à partir d’autres actions (vente de composteurs, dotation de poules pour la réduction des déchets) pour la diffusion de l’information.
  • Disponibilité, en interne, des compétences ayant permis la création de l’outil d’inscription en ligne et en permettant l’amélioration au fil de l’eau : prise en main de l’outil facilitée et possibilité d’amélioration au fur et à mesure de l’identification des besoins.
Difficultés rencontrées :
  • En 2018, le taux de remplissage des séances n’a été en moyenne que de 85% des places disponibles. Cela est dû, pour plus de la moitié, à des défections de dernière minute. Il est cependant impossible d’éviter ce phénomène, et tenter de l’anticiper en « gonflant » le nombre de places disponibles n’est pas judicieux dans la mesure où lorsque tous les inscrits sont présents, le surnombre est préjudiciable au bon déroulement de l’atelier.
  • Dans les communes dont les séances ont lieu en fin de programme, il arrive que les habitants ne trouvent plus de places car elles ont été prises par des habitants d’autres communes qui n’ont pas pu ou voulu s’inscrire localement mais ont été informés plus tôt au travers de leur bulletin communal.
  • Contrairement aux autres ateliers, l’atelier « Pourquoi et comment utiliser des couches lavables » n’attire que très peu de personnes. Il faudra sans doute revoir les circuits de communication pour mieux cibler le public visé.
Recommandations éventuelles :

Un outil d’inscription en ligne équivalent pourrait être conçu grâce au framework libre « Symfony ».