Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Lutter contre le gaspillage alimentaire au niveau du territoire: les foyers

Eco-citoyennetés

Les Tougnets
11260 St Jean de Paracol

contexte

Eco-citoyennetés est une association d’éducation à l’environnement et au développement durable implantée sur le territoire Audois. Elle a pour mission d’encourager des comportements solidaires, responsables et respectueux de l’environnement de chacun.Cette action est l'une de trois menées dans le contexte d'un projet visant à minimiser le gaspillage alimentaire au niveau du territoire.

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L'objectif était de réduire le gaspillage alimentaire au sein de 20 foyers du territoire.

 

Objectifs quantitatifs :

d'au moins 15%

Résultats quantitatifs :

objectif atteint

Mise en oeuvre

Description de l'action :

Enquête et recrutement de 20 foyers, avec une variété d’âges et de profils.

• Réunion d’information-sensibilisation.

• Quantification du gaspillage par sessions de 2 semaines en volume (seaux), et en poids (balances).

• Réunion pour réfléchir aux causes du gaspillage. Par ex. : « je ne sais pas qui a ouvert le paquet, je n’ose pas y toucher ». Pistes de solutions.

• Bilan. Récompense des foyers qui réduisent leur gaspillage d’au moins 15% entre les deux sessions (panier garni).

Planning :

 Été 2016 : Recrutement et sensibilisation de 20 foyers volontaires.

• Octobre 2016 : Pesées des denrées gaspillées pendant 2 semaines avant réunion d’ajustement.

• Nouvelles pesées.

• Bilan et récompenses.

Moyens humains :

Un poste consolidé en lien avec les autres actions de lutte contre le gaspillage alimentaire voir la fiche ci-jointe

Moyens financiers :

4000€

Partenaires moblisés :

ADEME DRAAF DREAL REGION BANQUE POPULAIRE DU SUD

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Le gaspillage alimentaire nous est apparu comme un levier-clé, à la croisée de plu­sieurs de nos actions liées à la transition écologique. D’abord au niveau des déchets : sur deux opérations « foyers-témoins » menées en 2009, le travail sur les emballages, le compostage et la consommation durable, a pointé la nécessité de mieux développer le gaspillage alimentaire. Nous réalisions déjà des animations au sein du projet « réduisons nos déchets, ça déborde », avec le syndicat de collecte. Par ailleurs, lors de notre travail sur l’alimentation durable en milieu scolaire, enseignants et parents soule­vaient souvent le problème du gaspillage. De plus, en 2014, suite à un Dispositif local d’ac­compagnement (DLA), nous avons réorienté nos priorités vers les éco-événements et le partenariat avec les collectivités. Et justement, dans l’Aude, la fusion de quatre communautés de communes ont fusionné en une seule, les Pyrénées audoises, avec des élus ouverts aux propositions sur un volet « développement durable ». Cela a créé une belle opportunité de lancer un projet au niveau d’un territoire « en construction », et de contribuer à forger son identité. Au sein des organisateurs de fêtes et foires, nos propositions ont été particulière­ment bien accueillies !

Recommandations éventuelles :

Prendre le temps d’observer et de discuter avec les convives pour comprendre les subtili­tés qui les poussent à délaisser des aliments dans l’assiette (modes et temps de cuisson, taille des portions, etc)

Insister sur la nécessité de limiter le gaspillage alimentaire en amont, même si les déchets sont « bien » gérés (compostés ou donnés aux animaux).