Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Extension de la déchèterie de Verny

Communauté de Communes du Sud Messin

11, Cour du Château
57420 Verny
Aurélie Courrier
aurelie.courrier@sudmessin.fr

contexte

La communauté de communes du Vernois (qui a fusionné depuis 2014 avec deux autres CC pour former la CC Sud Messin) a engagé en 2010 une réflexion d’extension et d’optimisation de sa déchèterie de Verny. Les travaux, débutés en septembre 2013, ont été axés sur l’agrandissement du haut de quai et la construction de locaux en durs pour les déchets sensibles (DEEE, DDS, réemploi). La déchèterie rénovée a été livrée en mai 2014. Elle répond aux recommandations de l’INRS concernant la sécurité des usagers et des prestataires.

 

Déchèterie de Verny : chiffres clés 2014

  • Gestion : en régie (haut de quai) et prestataires (bas de quai)
  • Superficie du site : 5 250 m2 (surface d'exploitation : 2 660 m2) / Avant travaux : 3 750 m2
  • Tonnages annuels : 1 697 T
  • Nombre de bennes à quai : 9
  • Acceptation des professionnels : non
  • Régime ICPE : enregistrement (installation classée sur tout le site en ERP)

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Augmenter le recyclage
  • Anticiper les quantités de déchets supplémentaires en vue du passage à la redevance incitative au 1er janvier 2017
  • Fluidifier la circulation tout en limitant l’augmentation des surfaces de voiries au strict nécessaire pour maitriser les coûts
  • Améliorer le service rendu aux usagers
  • Installer un système de contrôle par badge
  • Limiter le vol et le vandalisme avec la mise en place de la vidéosurveillance
Résultats quantitatifs :
  • Optimisation du transport : bennes de 35 m3 (ferraille, bois, tout-venant, déchets verts)
  • 5 caméras de vidéosurveillance 24/24h 
Résultats qualitatifs :

Usagers :

  • Circulation fluide, pas de risques de coactivités : entrées VL et PL dissociées, sens de circulation unique à l’intérieur du site
  • Local de dépôts d’objets destinés au réemploi
  • Sécurité du haut de quai : garde-corps devant toutes les bennes à quai, panneaux de danger contre le risque de chutes
  • Déchargement des gravats facilité par une bavette métallique pivotante à action manuelle : augmente la sécurité des personnes et évite l’accumulation de déchets entre la benne et le quai
  • Bennes couvertes par un auvent : déchargement possible en tout temps, réduction des tonnages transportés (pas d’eau dans les bennes)
  • Signalétique claire basée sur celle proposée par l’ADEME, marquages au sol, délimitation des zones de circulation et des zones piétonnes

 

Logistique :

  • Optimisation des coûts de VRD avec un parcours de circulation à sens unique effectué en haut de quai
  • Rechargement par des accès à l’arrière des locaux des DDS, DEEE, pneus et huiles végétales pour éviter la coactivité avec les VL
  • Meilleure répartition des gravats dans la benne grâce à l’inclinaison de la bavette métallique
  • Local technique de superficie importante : projet d’aménagement d’une ressourcerie
  • Loge gardien en position centrale avec vue sur l’ensemble sur le haut de quai
  • Bornes de collecte verre et TLC à l’extérieur du site : désencombrement de la déchèterie
  • Ventilation naturelle du local DDS (photo ci-contre)
  • Contrôle des entrées par badge et barrière automatique

 

Mise en oeuvre

Planning :

Ouverture : avril 1998

Extension : mai 2014 (durée des travaux : 9 mois)

Moyens humains :

Nombre d’agents de déchèterie : 1 agent présent sur site (1 ETP). Nécessité de recruter en 2014 un second agent sur la période haute de mars à octobre lors de la mise en place du contrôle d’accès par badge pour permettre l’explication du fonctionnement de la borne aux usagers.

Moyens financiers :

Coûts d’investissements (hors achat terrain, frais de notaire y compris MOE et études + dossiers ICPE + terrassement, voirie, espaces verts, gros œuvre, réseaux, local gardien,  garde-corps et signalétique mais hors bennes de stockage des déchets) : 1 013 370 € HT

 

Dont vidéosurveillance (5 caméras) et anti-intrusion (alarme dans les locaux gardien, DEEE et DDS) : 10 216 € HT

Dont contrôle d’accès (barrières et systèmes de lecture) : 19 627 € HT

 

Prix d’investissement au m2 : 381 €/m2

 

Subventions : ADEME + Agence de l’Eau + Conseil Général Moselle + 3 communes CCAARL = 372 247 € HT

 

Coût global de fonctionnement 2013 :

Coût aidé (matrice des coûts ADEME = ensemble des dépenses y compris amortissements et frais de structure - recettes) : 18,80 €/hab HT - 119 € €/tonne HT

Moyens techniques :
Type de déchets acceptés Type de contenants Nombre de contenants Tonnage annuel
Moyens de stockage
Déchets verts Benne de 35 m3 1 574,78 T
Ferraille Benne de 35 m3 1 51,76 T
Tout-venant Benne de 35 m3 1 259,26 T
Bois Benne de 35 m3 1 198,74 T
Cartons Benne de 30 m3 1 34,18 T
Gravats Benne de 9 m3 1 514,78 T
Pots souillés Benne de 35 m3 1 5,10 T
Réemploi Local de 35 m2 1 -
DDS Local de 35 m2 1 11,32 T
DEEE Local de 35 m2 1 47,69 T
Verre Borne de 4 m3 2 -
TLC Borne de 4 m3 2 -
Pneus Dépose au sol sous auvent 1 -
Huiles végétales Colonne d'apport sous auvent de 1 000 L 1 520 litres
Huiles minérales Fûts de 200 L 2 1 000 litres

Matériel de collecte : Camion Ampliroll

 

Organisation du site :

 

Contrôle des accès et sécurité du site :

Entrée/sortie VL équipées d’une barrière automatique activée par badge + vidéosurveillance sur le site.

 

Collecte pneus et huiles végétales sous auvent :

Auvent de 62 m2 protégeant les déchets des intempéries.

 

Haut de quai et signalétique :

9 bennes à quai couvertes (extension du auvent existant) sécurisées par des garde-corps mince (hauteur 110 cm) + signalétique anti-chutes + totem avec N° de quai (inspiré de la signalétique ADEME) + délimitation d’une zone piétonne le long des quais par marquage au sol.

Merlon en gabion délimitant le sens de circulation entrée/sortie + passage piétons pour accéder aux locaux depuis le quai.

Colonne de collecte des huiles minérales sur rétention et benne étanche pour les bidons souillés vides.

 

Dispositif innovant de sécurisation de la benne à gravats : bavette métallique pivotante

La dépose des gravats est facilitée par la présence d’une bavette métallique pivotante actionnée par une crémaillère (fabriquée par l’Atelier du Fer, entreprise située en Lorraine, coût : 5 865 € HT/quai) : ce système permet de prévenir de la chute de personnes dans les bennes et de faciliter la répartition des déchets suivant l’inclinaison de la bavette.

 

Locaux DDS – D3E – Réemploi – Gardien + Auvent huiles végétales et pneus :

Bâtiment à ossature bois.

Sas dans le local DDS permettant le dépôt des déchets à l’abri (ventilation naturelle).

Voie spécifique de rechargement des déchets à l’arrière des locaux.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Collectivités souhaitant maîtriser la superficie des voiries et optimiser la place disponible, tout en augmentant la capacité de collecte.

 

Points de vigilance :

Usagers :

  • Pas de délimitation des places de stationnement le long des locaux

Logistique :

  • Chute de matériaux entre les bennes et le quai
  • Local gardien pas assez avancé par rapport aux autres locaux : problème de vision de la barrière d’accès
  • Voirie d’accès pour le rechargement par les prestataires des DEEE/DDS à l’arrière des locaux trop étroite pour permettre aux véhicules de manœuvrer
Recommandations éventuelles :

Construire le local gardien légèrement avancé par rapport aux autres locaux afin d’avoir une vision optimale sur l’entrée du site et sur la barrière automatique.

Mise en place de la redevance incitative à la levée au 1er janvier 2017 (la rénovation de la déchèterie permettra d’absorber les tonnages supplémentaires prévisionnels).