Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Détourner les restes alimentaires via les poules

Siom de la Vallee de Chevreuse

Che Departemental 118
Courtaboeuf Cedex
91140 Villejust
Francine Micheline
francine.micheline@siom.fr

contexte

Le territoire du SIOM  est un secteur très vert et nous comptons autant de pavillons que de collectifs.

 

Adoptez des poules pour réduire vos biodéchets !

 

Depuis plusieurs années, le SIOM s’investit dans la prévention des déchets, petit rappel de quelques actions :

 

2011 : Distributions de composteurs et de lombri composteurs avec des formations et un suivi pour les particuliers.
2013 : Mise en place de composteurs dans les collectivités, les écoles, les habitats collectifs et les entreprises.
2014 : Lancement de l’opération de broyage-paillage avec 5 communes pilotes.

2014-2015 :  la logique était de proposer des poules qui mangeront unre partie des déchets de cuisine

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Réduire de moitié la poubelle des OMR sur les foyers participants

 

Atteindre 15 foyers  par an et de collectivités ayant des poules.

 

 

Une poule mange l’équivalent de 150 à 200 kg par an, dont une bonne partie peut être constituée de restes de repas, fruits abîmés, épluchures qui, sans cela, iraient à la poubelle ou dans le composteur.

 

 

Résultats quantitatifs :

 

Beaucoup de familles adoptives donnent directement leurs déchets aux poules et souvent ce sont les enfants qui donnent à manger et récupèrent les oeufs.

 

Sur 13 foyers en 2015 seulement 5 pèsent leurs déchets

 

783kg de déchets détournés SOIT 156kg en moins par foyer et 6kg par habitant

Résultats qualitatifs :

Chaque famille récupère des oeufs frais tous les jours.

 

Les voisins, amis et familles viennent s'occuper des poules  pendant les vacances et repartent avec des oeufs frais.

 

Cela donne envie à d'autres familles, le relais passe très bien et permet d'aborder la réduction des déchets par un autre biais.

 

Toutes les familles sont très heureuses de participer à cette action.

Mise en oeuvre

Planning :

Contacter chaque communes pour savoir si les riverains peuvent avoir des poules chez eux.

 

Lancement de l'opération via les sites internet des villes et celui du SIOM.

Envoi d'un questionnaire à chaque personne désirant des poules afin de connaître la superficie qui sera dédié aux poules, qui s'occupera des poules pendant les vacances, etc. Un droit à l'image. La règlementation concernant les poules;

 

Autorisation de la copropriété ou de la mairie pour les établissements scolaires.

 

Rénion de présentation de l'opération avec des informations pratiques sur les soins et les contraintes .

 

Visite de chaque poulailler avant l'adoption.

 

Distribution de deux poules pour chaque foyer, 4 maxi pour le collectif, avec la signature du contrat d'adoption et la remise d'un peson.

 

Contact 1 mois après l'installation des poules.

 

Un passage 6 mois après dans chaque famille adoptive avec des échanges  pratiques sur l'alimentation (quantité fournie aux poules) , leur comportement.

On en profite pour parler du composteur.

 

 

 

Moyens humains :

1 personne du SIOM  1 semaine complète pendant la 1ère phase qui constiste à la publication, visite et distribution.

 

Puis 3 jours pleins pour la prisre de rendez-vous avec les visites 6 mois plus tard.

Moyens financiers :

Achat des poules

peson

 bio-seau

Moyens techniques :

Poulailler à disposition, utilisé pour le temps entre l'achat des poules et la distribution aux foyers adoptants

Partenaires moblisés :

Commune

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Opération qui peut-être reproduite, Cela demande beaucoup de temps pour visiter les poulaillers avant et après. Mais cela représent 2 jours par an.

 

Le fait d'avoir des oeufs frais  toute l'année donne envie à beaucoup de familles.

 

 

Difficultés rencontrées :

 

Une distraction pour les enfants quand les poules sont dans le jardin.

 

Les amis veulent toujours aller voir votre poulailler et pourquoi pas envisager d'adopter deux poules à leurt tour

Recommandations éventuelles :

Bien visiter les poulaillers après pour être sûre que ces demoiselles soient dans un environnement suffisamment spacieux et propre.

 

La paille et la fiente peuvent être composter matière brune et cela amène beaucoup de lombrics dans le composteur.