Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

Compostage en établissement périscolaire

Communauté de Communes du Pays de la Zorn

43 Route de Strasbourg
67270 Hochfelden
Illustration de l’opération :
Communauté de Communes du Pays de la Zorn

Opération Compostage Périscolaire de Wickersheim-Wilshausen

(Crédits de l'image : Communauté de Communes du Pays de la Zorn)

contexte

Dans le cadre de son Programme Local de Prévention et de son programme d'actions sur l'animation de la gestion de proximité des biodéchets sur son territoire, la Communauté de Communes du Pays de la Zorn (CCPZ) a décidé d'accompagner, à titre expérimental, les périscolaires de son territoire dans la gestion de leurs biodéchets. 

Le projet retenu a été de mener un premier test de compostage In Situ dans un des 4 périscolaires avant d'étendre l'expérimentation aux autres établissements. A cet effet, la CCPZ a formé un maitre composteur qui a mené ce projet. Il a été accompagné par l'association La Maison du Compost pour former les référents de site

La solution du compostage In Situ présente plusieurs intérêts : une solution de proximité, la possibilité de réduire la quantité d'ordures ménagères dans un contexte de redevance incitative, la possibilité d'obtenir un amendement riche pour le projet de jardin pédagogique et un outil pour les animateurs pour sensibiliser les enfants du périscolaire.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Valorisation des restes alimentaires

- Sensibilisation des enfants et des parents au compostage et au gaspillage alimentaire

-  Formation des animateurs du périscolaire au compostage et au gaspillage alimentaire

Objectifs quantitatifs :

La production journalière moyenne de restes alimentaires est de 15 kg par jour d'après les pesées qui ont pu avoir lieu sur une période de deux fois deux semaines. Ceci reste une estimation. Ces résultats nous ont permis de définir des objectifs quantitatifs. Sur les 3 tonnes estimées à l'année de restes alimentaires, il est prévu :

- composter 1 tonne 

- éviter 1 tonne grâce à un travail mené autour du gaspillage alimentaire 

 

Résultats quantitatifs :

- Le projet n'ayant commencé que le 12 juin 2018, les résultats sont encore peu exploitables mais on estime le détournement à 100 kg depuis la mise en place. Les données seront affinées prochainement avec la mise en place d'une pesée régulière. Actuellement, le détournement n'est qu'estimé en fonction du litrage du seau et d'une densité moyenne des restes alimentaires. 

- L'évitement est estimé à 0 kg. Pour le moment il n'y a pas eu d'action sur la réduction du gaspillage alimentaire. La mise en place s'est faite en fin d'année et il n'a pas été jugé opportun de lancer une action à ce moment là. Par ailleurs aucune action n'a encore été menée en ce début d'année étant donné la charge de travail des animateurs à la rentrée. 

Les premières actions doivent arriver au mois de novembre. 

Résultats qualitatifs :

- Le point négatif est l'absence pour le moment d'actions/sensibilisation autour du gaspillage alimentaire. 

- Les animateurs ont été preneurs du projet et 3 personnes ont été formées en tant que référents de site 

- Le composteur continue d'être alimenté quotidiennement et les enfants accompagnent les référents 

- Il n'y a pas encore eu d'action menée auprès des parents

- Globalement, une bonne gestion du compost avec un problème d'asticots à quelques moments. Le problème était lié à un mélange trop sommaire des matières entre elles

Mise en oeuvre

Description de l'action :

L'action consiste à mettre en place le compostage des déchets de table au sein du périscolaire de Wickersheim-Wilshausen. 

Planning :
  1. 20 mars 2018 : Présentation du projet à la directrice du périscolaire
  2. 20 avril 2018 : Présentation du projet à l'ensemble de l'équipe du périscolaire + recherche de volontaires (3 personnes motivées pour mener le projet) 
  3. 12 juin 2018 : Formation des 3 référents + Mise en place des composteurs : Opération lancée ! 
Moyens humains :

- 1 maitre composteur (20 heures mobilisées du 20 mars 2018 au 11 octobre 2018)

- 1 formateur (7 heures)

- 3 référents de site 

Moyens financiers :

- Achat matériel divers (fourche, bâches, arrosoires...) = 100 euros 

- Achat de 3 composteurs = 450 euros

- Formation = 0 euro

Moyens techniques :

- 3 composteurs fermés 600 litres 

- Broyat apporté par un agriculteur du village 

Partenaires moblisés :

- Association La Maison du Compost 

- Elu Vice Président à l'Environnement 

- Directrice du Service Environnement 

- Maitre composteur / Animateur du Programme d'actions Gestion de Proximité des Biodéchets

- Animateurs/directrice du périscolaire 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

- Implication du personnel 

- Suivi et disponibilité du porteur de projets 

- Formation de référents par un professionnel

Difficultés rencontrées :

- Mise en place de la pesée 

- Trouver les créneaux horaires pour les formations, présentations, animations... 

Recommandations éventuelles :

- Bien présenter le projet 

- Réfléchir aux éventuels apports extérieurs 

- S'assurer de l'approvisionnement en broyat 

- Suivre régulièrement l'état du compost pour apporter les corrections éventuelles