Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

Promouvoir le réemploi et la réparation : organisation d'une braderie du réemploi et d'un troc objets.

Syndicat Mixte pour le Traitement des Dechets Menagers et As

2 Bis, Place Royale - Bp 547
Hotel de France
64010 Pau

contexte

Le SMTD a mis en place un test de réemploi des encombrants en déchetterie, en détournant les objets encore utilisables de la benne, destinés à l'enfouissement.

Pour cela, soit le gardien, soit une personne dédiée (valoriste) récupère les objets en bon état donnés par les habitants et les stocke dans un local dédié (conteneur maritime). Ces objets sont ensuite transférés vers les acteurs de l'économie sociale et solidaire (ESS), partenaires de l'opération.

Les objets seront remis à la vente, à un moindre coût, par les acteurs de l'ESS pour leur donner une seconde vie.

 

Depuis la mise en place du test sur cinq déchèteries du territoire, ce sont, 145 tonnes d'encombrants qui ont été détournées de la benne et ont eu une seconde vie.

 

Afin de promouvoir l'opération de réemploi auprès des habitants et de les inciter à donner leurs objets, le SMTD, en partenariat avec les différents acteurs, a réalisé deux braderies du réemploi, dont une couplée avec un troc objets, pendant la semaine européenne de réduction des déchets en 2013 (du 16 au 24 novembre). L'action était aussi organisée pendant le mois de l'économie sociale et solidaire.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- sensibiliser les habitants du territoire au réemploi,

- donner une seconde vie à des objets,

- développer l'emploi local grâce au partenariat avec les acteurs de l'ESS

- diminuer l'enfouissement des encombrants de déchèteries

Résultats quantitatifs :

Deux manifestations organisées :

- 30 acteurs présents,

- 300 personnes sensibilisées (Braderie du réemploi à Pau)

- plus de 600 personnes sensibilisées (Braderie du réemploi et troc objets à Oloron-Sainte-Marie)

- tous les objets ont trouvé une seconde vie (soit directement auprès des habitants, soit auprès des acteurs du réemploi qui, après l'évènement, repartaient avec les objets restants).

- 10 personnes formées à l'organisation d'un troc objets pour renouveler l'opération ultérieurement sur d'autres territoires

 

Résultats qualitatifs :

réalisation d'animations ludiques : défilé de vêtements de seconde main, deux ateliers de création d'objets, ateliers créatifs à partir de tissu.

Mise en oeuvre

Planning :

- Coordination (2 jours) : réunions de préparation, échanges téléphoniques et relationnel avec les différents acteurs, la presse, rédaction des dossiers pour les élus.

- Logistique (3 jours) : demande d'occupation de l'espace public, récupération du matériel, accueil du public et gestion des tickets d'échanges pour la constitution du stock de départ pour le troc, location du matériel nécessaire, organisation du chapiteau (plan), organisation de la restauration des acteurs.

- Communication (3 j) : création, rédaction des dossiers de presse, diffusion des outils, impression...

- Installation (½ j)

- Animation le jour J.

 

10 jours au minimum.

Moyens humains :

Les jours des animations

Pour la braderie à Pau :

- 1 CDAPP

- 2 SMTD (valoristes)

- 8 acteurs présents

Pour la braderie et le troc objets à Oloron-Sainte-Marie :

- 2 SICTOM

- 7 SMTD (1 cadre + 4 jeunes volontaires en service civique + 2 valoristes)

- 2 BIE (1 logistique + 1 bénévole au « point café »)

- les acteurs ESS

 

Moyens financiers :

Pour les deux évènements :

- coordination, logistique, animation : 3 300 €

- location d'un chapiteau de 300 m² : 1 700 €

- communication (conception, impression, presse...) : 900 €

- encart presse : 2 900 €

Après les évènements : formation à l'organisation d'un troc objets, pour les collectivités du SMTD et leurs partenaires, par l'association BIE (700 €).

Moyens techniques :

- location d'un hall de marché ; location d'un chapiteau,

- impression sous forme d'affiches des pictogrammes de prévention de l'ADEME pour montrer les actions de réemploi, du don...

- mise à disposition de matériels pour les partenaires pour animer leurs stands (tables, grilles, chaises et même chauffage pour l'animation sous chapiteau !)

- réalisation de la publicité : banderoles à l'entrée de la ville d'Oloron, encarts presse...

Partenaires moblisés :

- CDAPP : service développement économique pour l'Agglomération et service communication,

- SICTOM du Haut Béarn

- association Béarn Initiatives Environnement

- association Unis-Cité

- entreprise d'insertion Le Relais 64

- entreprise d'insertion Recycl'éco

- Emmaüs

- atelier chantier d'insertion Béarn Solidarité

- association Bébé clin d'oeil

- entreprise Six sous

- association SiT'M

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Oui

Le troc objets est une animation qui rencontre un fort succès auprès de la population. Les habitants y reviennent d'une année sur l'autre et gardent même les tickets s'ils n'ont pas échangé d'objets.

Difficultés rencontrées :

- implication de nombreux acteurs dans l'animation,

- stands ludiques de démonstration, défilé de vêtements avec des volontaires,

- troc objets (un objet apporté = un objet repris, sans aucune contrepartie financière ni prise en compte de la valeur des objets)

Recommandations éventuelles :

Pour l'organisation du troc objets, de nombreuses étapes sont à réaliser. Il faut donc prévoir suffisamment de temps et de moyens humains en amont pour tout préparer ou pour financer un accompagnement.

Pour le troc : prévoir la gestion des objets en amont de l'évènement pour avoir un stock de départ, et prévoir la gestion du stock des objets en fin de manifestation (objets non échangés par le public). Dans le cas du SMTD, les objets ont été repris par les partenaires de l'ESS pour leur donner une seconde vie et ainsi éviter de les stocker (en vue d'un autre événement) ou de les envoyer à la déchèterie pour les jeter.

 

Le SMTD a ensuite financé une formation pour les autres collectivités du SMTD et leurs partenaires qui souhaitaient organiser ce type de manifestations.