Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

Promotion du design aléatoire comme facteur de réduction des déchets – Interfaceflor

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Interface FLOR

28-32 Rue de l'Amiral de Mouchez
75014 PARIS

contexte

InterfaceFLOR, division d’Interface, Inc., est une multinationale de design et de fabrication de moquette pour l’univers professionnel basée aux États-Unis. Elle s’est engagée depuis 1994 dans un programme ambitieux de réduction de son empreinte sur l’environnement, avec pour objectif annoncé pour 2020 de réduire au maximum les effets négatif de son activité sur l’environnement. À ce titre, différentes actions ont été entreprises, de la modification du fonctionnement des usines à la sensibilisation des partenaires et clients.


Au niveau du département R&D d’InterfaceFLOR, des travaux ont été menés pour proposer des produits réduisant la quantité de déchets liée à l’ensemble de leur cycle de vie. C’est dans ce cadre que le concept de « Design Aléatoire » est apparu : quelle que soit l’orientation des dalles entre elles, un motif aléatoire esthétique est créé. La maintenance et la réparation étant simplifiée par le fait que le remplacement d’une dalle ou plusieurs peut se faire sans que le changement laisse une marque inesthétique, nécessitant trop souvent le retrait de tout l’ensemble, des recherches complémentaires ont été menées au niveau de la pose de dalles pour que celles-ci puissent être aisément retirées et remplacées.


DESCRIPTIF TECHNIQUE : Design aléatoire | Dalles démontables | Revêtements de sol | Moquette
 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L’objectif de nombreux produits d’InterfaceFlor est de réduire la quantité de déchets liée à la pose et la dépose des moquettes dans les milieux professionnels. Cette réduction peut passer par l’utilisation d’un système de fixation de dalles innovant (système TacTiles™ dont la pose et la dépose est aisée, voir description dans la partie « Mise en œuvre ») et d’un nouveau type de motif (design aléatoire).

Résultats quantitatifs :

La moquette en dalles ne produit que 3 à 4 % de déchets par rapport à la quantité de moquette utilisée, contre 12 % pour la moquette en rouleau de grande largeur.


L’utilisation du design aléatoire réduit encore les chutes de l'ordre de 1 à 2 % (le taux de chute est donc réduit de 20 %). En effet, pour des pièces de forme complexe, toutes les chutes des différentes dalles peuvent facilement être utilisées pour compléter la pose de la moquette, les motifs étant compatibles quelque soit l’orientation des dalles.


Les systèmes de pose TacTiles™ requiert 4,2 grammes de colle par m² alors qu’une installation classique en nécessite 110 g/m².
 

Résultats qualitatifs :

Les dalles TacTiles™ peuvent être enlevées facilement et indépendamment les unes des autres, ce qui permet d’éviter de changer l’intégralité de la moquette lorsqu’une partie seulement est détériorée.


La facilité d’installation et de maintenance réduit le temps nécessaire à la réalisation de ces tâches et la pénibilité du travail.
 

Mise en oeuvre

Planning :

La pose ou le changement de revêtement de sol peut se faire à plusieurs reprises, et en particulier lors de la construction d’un bâtiment neuf, lors de la rénovation des bureaux d’une entreprise ou lors d’un changement de propriétaire ou de locataire.


Même s’il appartient au MOA d’intégrer des critères environnementaux dans ses marchés ou à l’architecte de demander l’utilisation de ces dalles, la MOE ou l’entreprise du bâtiment peut proposer de telles solutions comme variantes sur le choix de la moquette lors de la réponse aux appels d’offres.
 

Moyens humains :

La facilité de dépose réduit le nombre d’ouvriers requis pour procéder à la maintenance de la moquette. Il n’est ainsi plus nécessaire d’enlever la moquette sur la totalité de la zone considérée mais seulement une dalle de moquette dont l’enlèvement est facilité par l’utilisation des systèmes de fixation « TacTiles™ ».

Moyens financiers :

Pas d’information sur les prix. La réduction des chutes permet de commander moins de surface de revêtement.

Moyens techniques :

Design aléatoire
Les motifs sur les dalles sont conçus de telle façon que les dalles peuvent s’arranger aléatoirement, ce qui facilite la pose puisqu’il n’est pas nécessaire de se soucier des raccords pour faire coïncider les motifs, ni de suivre les flèches indiquant le sens de la pose. Les nuances de couleurs permettent de remplacer les dalles sans que cela ne se voie. Il permet également de réduire les chutes  car les dalles peuvent être découpées pour correspondre à la forme de n’importe quelle pièce et les chutes peuvent servir à un autre endroit, ce qui réduit significativement les déchets résultant de la pose de la moquette.


Dalles démontables
Ce système de pose sans colle TacTiles™ permet de se passer de colle liquide, ce qui facilite la dépose ultérieure des dalles de moquette usagées. L’installation et la désinstallation est ainsi simplifiée pour les ouvriers. Les dalles « TacTiles™ » sont des carrés autocollants de 7,5 cm x 7,5 cm qui se positionnent sous les dalles textiles, face adhésive contre la dalle, afin de les fixer entre elles en toute sécurité. Le revêtement formé reste totalement libre du support, offrant une plus grande flexibilité et une véritable facilité d'installation. Une dalle TacTiles™ permet de fixer entre elles 4 dalles. Ce mode de fixation est repositionnable et facile à retirer pour effectuer des changements de dalles.
 

Partenaires moblisés :

Pas d’information

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

- InterfaceFLOR est une multinationale qui est présente sur tous les continents, ses produits sont donc commercialisés en particulier en France.


- C’est généralement le maître d’ouvrage qui décide de ce type d’installation. Néanmoins, le maître d’œuvre ou les entreprises du bâtiment peuvent également influencer la décision en mettant en avant les avantages techniques économiques et environnementaux de cette solution.


- La mise en place est simple et beaucoup plus maniable que les rouleaux de moquette traditionnels, la maintenance plus aisée.
 

Difficultés rencontrées :

Le design aléatoire est une technique de revêtement de sol créée dans l’optique de prévenir les déchets de pose. Le concept du motif aléatoire en remplacement des motifs géométriques utilisés usuellement en fait une technique à l’esthétisme original et apprécié.

Recommandations éventuelles :

- Adapter le revêtement de surface à la pièce à habiller


- Privilégier des revêtements démontables, qui n’altèrent pas le support


- Privilégier des revêtements interchangeables qui autorisent le changement d’un élément en cas de détérioration localisée


- Proposer des concepts nouveaux et originaux pour attirer la clientèle vers cette technologie à l’esthétique particulière