Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Mini-BOM électrique en centre-ville étroit

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Perpignan Méditerranée Communauté d'Agglomération

11 Boulevard Saint Assiscle
Bp 20641
66006 Perpignan

contexte

Afin de pouvoir collecter, selon les recommandations de la CNAMTS, les rues étroites dans le centre-ville historique de Canet en Roussillon tout en réduisant l’impact sonore lié à la collecte, la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée et la société Veolia Propreté ont réfléchi à une solution de mini-BOM électrique dans le cadre du renouvellement de marché du collecte.

 

Dans son offre, le titulaire a proposé en variante pour la collecte des voies étroites une benne à ordures ménagères (BOM) électrique de petit gabarit. Ce choix a été retenu au final par la commune destinataire de la prestation et mis en place sur le terrain en juin 2012 dès l’acquisition du véhicule par le titulaire.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Maintenir un service de proximité en zone urbaine étroite,
  • Diminuer les nuisances sonores,
  • Diminuer les rejets de gaz à effet de serre dans le centre ville,
  • Donner une image « développement durable » à la collecte.
Résultats quantitatifs :

Cette micro-benne électrique ayant été mise en place avant l’été 2012, le retour d’expérience n’est pas suffisant pour tirer un bilan des émissions CO2 évitées. Toutefois :

  • Consommation en gasoil d’une micro-benne classique : 15l/100 km
  • Consommation en gasoil d’une micro-benne électrique : 0l/100 km

 

Le temps de chargement des batteries est d’environ 4 heures pour près de 3 heures d’autonomie. 60% de la charge est utilisée pour la collecte spécifique en mini-BOM sur le Canet en Roussillon.

 

La vitesse maximale de pointe en haut-le-pied est de 55 km/heure.

Résultats qualitatifs :

Meilleur confort de conduite.

Diminution des rejets de gaz à effet de serre et des nuisances sonores (notamment pour les riverains).

Mise en oeuvre

Planning :
  • Lancement du marché de collecte au premier semestre 2011 et choix de la variante
  • Démarrage du nouveau contrat en octobre 2011
  • Mise en service de la mini-BOM électrique en juin 2012
Moyens humains :

Sur le projet : bureau d’étude + responsable matériel Veolia Propreté Languedoc Roussillon

Collecte : 1 chauffeur

Moyens financiers :

Surcoût  par rapport à une BOM classique de même capacité : 30 k€

Moyens techniques :
  • Châssis Piaggo  de puissance dynamique 9,5 CV (2CV fiscaux) de PTAC 2,1 tonne
  • Capacité de la benne 2 m3, sans système de compaction des déchets
  • Charge utile de 600 kg
  • Lève-conteneur électrique pour bacs normalisés de 80 à 660 l
Partenaires moblisés :

Veolia Propreté

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

A privilégier sur des secteurs dont les voies ne permettent pas le passage de BOM classiques (19T/26T) dans une optique de réduction des marches-arrières et plutôt en centre-ville pour garder le bénéfice de l’électrique (peu de bruit…). Pour cela il convient de quantifier, bien en amont, les voies qui autorisent ce genre de matériel, de les écarter des circuits « normaux » afin d’optimiser les tournées de collecte et de rentabiliser l’investissement.

 

Freins :

  • Capacité de chargement faible de 600 kg (à cause du poids des batteries)
  • Autonomie des batteries suivant utilisation 
  • Absence de bruit moteur (source de danger pour les piétons)

 

Facteurs de réussite :

  • Pas de nuisances sonores
  • Pas d’émissions de CO2
Difficultés rencontrées :

Motorisation 100% électrique sur une mini benne à ordures ménagères pour la collecte des déchets en centre-ville.

Recommandations éventuelles :

Le circuit doit être adapté à l’autonomie du véhicule, avec de préférence un point de vidage de proximité pour optimiser son utilisation sur des prestations de collecte.