Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

Animation d'un réseau de techniciens d'Etablissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI)

Syndicat Mixte pour le Traitement des Dechets Menagers et As

2 Bis, Place Royale - Bp 547
Hotel de France
64010 Pau

contexte

Le Syndicat Mixte pour le Traitement des Déchets Ménagers et Assimilés du Bassin Est (SMTD) est constitué de 9 EPCI et d'une commune isolée. Les moyens affectés au traitement et à la gestion des déchets sont variables et inégaux d’une collectivité à l’autre : certaines disposent d’ambassadeurs de tri travaillant en réseau, d’autres, telles les communautés de communes présentant un faible nombre d’habitants, n’ont pas de personnel dédié, ni parfois même, de budget de communication pour l’information spécifique des usagers.

 

Ce constat met en lumière un besoin de coordination à l’échelle du territoire du SMTD.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L’animation d’un réseau de techniciens des collectivités adhérentes au SMTD permettra :

- d’étudier collectivement les difficultés et les actions à mener,

- d’adapter les services et les pratiques aux évolutions techniques et réglementaires,

- de favoriser la mutualisation des moyens techniques, financiers et humains à l’échelle du territoire.

Résultats quantitatifs :

Un programme de réunions régulières : au moins 1 journée par trimestre

 

- Plus de 20 réunions et journées d’études de techniciens ont eu lieu sur différentes thématiques :

  • Déchets des Equipements Electriques et Electroniques (DEEE),

  • Déchets des Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI),

  • Compta Coût, 

  • Films plastiques agricoles,

  • Prévention de la production de déchets,

  • Compostage individuel.

 

- Des réunions à destination des élus des EPCI ont également été organisées et du Comité de pilotage du Contrat Territorial Déchets (CTD) qui rassemble les vice-présidents du SMTD, le Conseil Général et l'ADEME.

 

Résultats qualitatifs :
  • Le réseau crée un espace de concertation :

- le partage des expériences a abouti à la mise en place de nouvelles filières (DEEE, DASRI)

- les techniciens se sont mobilisés autour de projets communs menés sur les DEEE, DASRI, la prévention…

  • Le réseau favorise le développement d’outils :

- les outils existants ont été améliorés (exemple : gestion en interne du site Internet du SMTD),

- d’autres ont été créés (tableaux d'avancement et de suivi des actions).

 

Les résultats sont valorisés après chaque réunion, par la diffusion de comptes-rendus aux Présidents des EPCI et lors de la création d’actions issues du réseau.

Mise en oeuvre

Planning :

L’action a été menée sur l’année 2007 avec une fréquence régulière de réunions d’au moins une par trimestre largement atteinte.

 

  • Filière DEEE :

- rencontres entre les élus des EPCI et les éco-organismes.

- décision des élus sur les modalités de mise en place de la filière DEEE avec choix de l’éco-organisme.

  • Filière DASRI : rencontre entre Présidents des EPCI et techniciens

 

 

Moyens humains :

Utilisation du site du SMTD avec liste de diffusion et création d’un espace spécifique aux EPCI afin de faciliter les échanges d'informations et de limiter les envois de courriers.

Moyens financiers :

Frais de logistique (1 000 €) intégré au budget administratif du SMTD.

Moyens techniques :

-

Partenaires moblisés :

Les EPCI adhérents au SMTD

Pour les journées d'études : Chambres consulaires, ADEME, Conseil Général, associations, représentants de professionnels...

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Dès lors que plusieurs techniciens sont répartis sur un territoire et interviennent sur des problématiques qui leur sont communes, la mise en réseau est un réel atout pour optimiser le travail de chacun d’eux.

Difficultés rencontrées :

Les réunions sont décentralisées dans chaque EPCI afin d’assurer une plus grande implication de tous, visiter des installations et étudier les pratiques de gestion d’une collectivité à l’autre.

Recommandations éventuelles :

Le réseau peut être renforcé par d'autres acteurs, selon les sujets traités.