Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Promotion de l'écoconsommation

Préval - Syndicat Mixte pour la Prévention et la Valorisatio

les Petits Planchants
Bp 235
25303 Pontarlier
Gaëlle Journot
prevention@preval.fr

contexte

Il s’agit de sensibiliser le public rencontré (principalement en Grandes et Moyennes Surfaces ou GMS ou lors de journées thématiques) à l’écoconsommation, en leur donnant les grandes lignes à travers des messages clefs.

Les outils utilisés sont :

  • Des chariots comparatifs avec les produits du magasin, et l’affiche bilan des prix, réalisé pour chaque animation, ou la batterie de produits-type de Préval.
  • L’exposition créée par l’ASCOMADE et acquise par Préval en 2010
  • La mini expo sous forme de dépliant créée par l’ASCOMADE,
  • La banderole en entrée de magasin, annonçant l’opération,
  • Les carnets de courses pour éviter le gaspillage alimentaire, créés par l’ASCOMADE,
  • Le guide de la réduction des déchets édité en 2010 par Préval,

En juin 2010 (A1), une animation a été réalisée au supermarché ATTAC, à Mouthe. L’exposition a également été prêtée à 3 classes dans le cadre de programmes pédagogiques sur les déchets. La thématique des éco-achat a été abordée lors des restitutions des programmes avec les classes auxquelles étaient invités tous les élèves des écoles et collèges concernés (cf fiche action n°13).

 

En 2011 (A2), l’équipe du pôle prévention/communication a axé les actions lors de la semaine européenne de la réduction des déchets sur le thème de l’éco-consommation, et est intervenu dans 4 GMS.

 

En 2012 (A3), l'équipe du pôle prévention/communication a axé une des actions de la SERD sur le thème de l'écochariot de Noël. Un dépliant spécifique a été créé pour l'occasion. Les messages de communications étaient orientés sur la consommation des produits spécifiques pendant les fêtes, au réemploi des jouets, à la réutilisation de déchets pour la décoration de Noël, et à la lutte contre le gaspillage alimentaire.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Sensibiliser les habitants de Préval aux notions d’éco-consommation

Faire prendre conscience du lien entre choix de consommation et production de déchets.

Changer les comportements des habitants en matière de choix de consommation et de gaspillage alimentaire.

Résultats quantitatifs :

1 animation réalisée en 2010

4 animations réalisés en 2011

11 animations réalisées en 2012.

Résultats qualitatifs :

150 personnes sensibilisées en 2010

1 413 personnes sensibilisées en 2011

1 436 personnes sensibilisées en 2012.

 

 

retrouvez les expos et guides utilisés sur notre site internet

 

 

Mise en oeuvre

Planning :

Septembre 2011 : recherche coordonnées GMS

Octobre 2011 : contact avec les supermarchés

Novembre 2011 : préparation des animations puis interventions

Fin novembre 2011 : bilan de l'action SERD 2011

Déroulement similaire pour l'année suivante.

Moyens humains :

6 conseillers du tri et de la prévention (CTP) + 1 coordinatrice des CTP.

Moyens financiers :

Environ 2 000€ pour l'exposition et les guides associés (guides, mini expo, carnets de courses).

Moyens techniques :

Soutien technique de l'ASCOMADE (association des collectivités comtoises pour la maîtrise de l'énergie et l'environnement) qui a réalisé les outils de communication pour ses adhérents, et réalisé un guide pour la mise en place des animations éco-chariot. En 2011, l'ASCOMADE nous a prêté une expo supplémentaire.

 

Partenaires moblisés :

Les Grandes et Moyennes Surfaces

L'ASCOMADE.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

L'action est reproductible sur d'autres territoires. Il faut préalablement rencontrer les GMS pour leur proposer la démarche.

Les outils de communication sont disponibles (contacter l'ASCOMADE directement pour l'exposition).

Difficultés rencontrées :

En 2012, l'originalité de l'action était d'axer notre discours sur les fêtes de fin d'année.

 

Recommandations éventuelles :

Prévoir 2 animateurs par stand minimum.

Faire un bilan des mini et maxi chariot avec les prix et les produits du magasin.

Se positionner à l'entrée et non pas à la sortie du magasin (les courses sont déjà faites à la sortie).

La distribution des carnets de courses nous semble discutable. L'objet n'est pas toujours bien perçu et parfois vu comme un gadget inutile.