Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Enquête sur les comportements liés à la prévention des déchets

Préval Haut-Doubs

les Petits Planchants
BP 235
25303 Pontarlier Cedex 3
Gaëlle Journot
prevention@preval.fr

contexte

Il s’agit, en complément des caractérisations, d’évaluer et de piloter le PLP, selon les données de notre territoire sur les pratiques et comportements en matière de prévention des déchets. Cette enquête est faite par un prestataire spécialisé, choisi suite à consultation. L’échantillon choisit comporte 500 personnes, de sorte à avoir une marge d’erreur acceptable pour l’analyse des résultats.

Une enquête sera à nouveau réalisée en 2014, afin d’évaluer le PLP et de piloter la suite des actions de prévention.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- piloter et évaluer le programme local de prévention

- connaître les comportements qui ont un lien avec la prévention des déchets

Résultats quantitatifs :

500 personnes ont répondu à l'enquête.

Résultats qualitatifs :

Un lien vers le questionnaire et les résultats est présent ci-après.

Mise en oeuvre

Planning :

mars avril 2010 : préparation DCE

mai 2010 : consultation

juin 2010 : réalisation de l'enquête

juillet à septembre 2010 : analyse des résultats et présentation à la commission prévention communication, pour définition actions prioritaires.

 

Moyens humains :

1 chargée de mission PLP pour mise en oeuvre de l'action

+ cabinet spécialisé dans la réalisation d'enquête (Altimax)

Moyens financiers :

environ 10 000 € (le prix dépend principalement de la taille de l'échantillon)

Moyens techniques :

cabinet spécialisé dans la réalisation d'enquête (Altimax)

Partenaires moblisés :

élus commission prévention communication impliqués dans la démarche

 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

L'enquête est une étape préalable importante et facilement reproductible pour la définition des axes d'actions dans le cadre du PLP.

 

Difficultés rencontrées :

pas d'originalité particulière

Recommandations éventuelles :

Ne pas faire l'enquête en interne, mais prévoir un temps de suivi du prestataire important pour la phase d'analyse.

La taille de l'échantillon conditionne la marge d'erreur, mais attention, la marge d'erreur ne dépend pas de la taille de la zone analysée, donc ce n'est pas parce que le territoire est plus petit que l'on peut échantillonner moins de personnes pour la même précision.

500 personnes nous a paru être un bon compromis (marge d'erreur de 5%).

Nous veillerons davantage la prochaine fois aux conditions de représentativité de l'échantillon (par rapport aux CSP, et pas seulement aux tranches d'âge).