Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Eco-festivité

Smictom du Sud-Est de l'Ille et Vilaine

10, Rue de la Haie Robert
Parc d'Activité du Plagné
35500 Vitré

contexte

Le SMICTOM Sud Est Ille et Vilaine compte plus de 125 000 habitants et collecte plus de 60 000 Tonnes de déchets ménagers par an dont 22 250 tonnes d’ordures ménagères résiduelles. Plusieurs manifestations sont organisées sur le territoire : festivals de musique, animations et spectacles pour les enfants... Celles-ci peuvent concentrer une grande quantité de déchets en très peu de temps.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Pour aider les organisateurs dans la gestion de ces déchets, le syndicat a mis en place un guide de l'éco-festivité résumant, en trois grandes étapes, l'organisation et les gestes à adopter et à diffuser afin que l'événement produise  moins de déchets possible tout en respectant au mieux les règles de tri.

L'organisation d'un événement, quel que soit son thème, sa taille et son rayonnement entraîne inévitablement la production de déchets, et ce à tous les niveaux d'avancée du projet. Toutefois, on peut faire en sorte de mieux les gérer, voire de les limiter, en adoptant une politique de gestion des déchets responsable et en mettant en place un certain nombre d'actions. Ce guide a pour but d'aiguiller chaque organisateur d'événement dans la gestion des déchets produits avant, pendant et après la manifestation. il est organisé en deux grandes parties: le tri et la valorisation des déchets d'une part, et la réduction des déchets d'autre part.

Résultats quantitatifs :

Le guide a été réalisé et diffusé à plusieurs associations et organisateurs d'événements.Il est difficile d'estimer l'impact sur la production de déchets. Néanmoins, aujourd'hui le syndicat est d'avantage reconnu qu'auparavant. Cela se traduit par plus de demandes de bacs manifestations (équipements de panneaux avec consignes de tri), par des demandes d'animations sur la réduction des déchets lors de manifestations, de demandes de matériel d'exposition,  ou tout simplement de demandes d'information.

Résultats qualitatifs :

Le guide apporte une réponse globale aux organisateurs d'événements. De façon détaillée, ce support les oriente tout au long de l'organisation vers ce qu'il est important de prendre en compte pour produire le moins de déchets possible.

mis en oeuvre

Planning :

Etat des lieux des événements du territoire

Diagnostic des différents types de déchets présents sur les manifestations, fait avec les organisateurs

Etat des lieux des gestes déjà mis en place par certains organisateurs et réflexion sur les gestes à adopter pour chaque type de déchet

Etat des lieux des prestations présentes sur le territoire  offrant un service permettant de réduire les déchets (location de vaisselle ou de gobelets réutilisables par exemple)

Conception du guide

Moyens humains :

Le guide a été réalisé par l'animatrice du Programme Local de Prévention des déchets du SMICTOM Sud Est 35 et par le service communication du syndicat.

Moyens financiers :

L'action n'a pas nécessité de moyens financiers particuliers, mis à part du temps de recherche d'informations, de rencontres et de mise en forme.

Moyens techniques :

La mise en forme et la réalisation du guide nécessitent un logiciel particulier

Partenaires moblisés :

Les organisateurs de manifestations du territoire.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

L'action est facilement reproductible puisque ne nécessite pas de moyens particuliers. Des manifestations sont organisées sur tous les territoires donc ce guide concerne toutes les collectivités.

Difficultés rencontrées :

Le guide et les interlocuteurs constituent eux-mêmes l'originalité de l'action car le fonctionnement est différent d'une action ciblée vers les ménages, les contraintes et les questions concernent l'organisation, la notion d'optimisation de temps est beaucoup plus présente.

Recommandations éventuelles :

Avant de réaliser un tel guide, il est important d'envisager sa diffusion, de la programmer car la cible n'est pas évidente à capter et à rassembler.