Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Locaux réemploi en déchèteries

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Communauté de Communes Coeur Côte Fleurie

12 Rue Robert Fossorier
Bp 30086
14803 Deauville

contexte

La Communauté de Communes Cœur Côte Fleurie a constaté que les bennes  « encombrants » des 3 déchèteries de la collectivité présentent des objets encore en bon état. L’association Place Nette a estimé, sur base d’une visite d’une ressourcerie à Saint Lô et des contacts avec d’autres ressourceries, qu’un détournement d'environ 180 tonnes annuelles serait possible en développement la filière réemploi au sein des trois déchèteries de la collectivité.

La collectivité a donc décidé de mettre en place une filière réemploi au sein de ses trois déchèteries, lors du renouvellement des marchés de déchèteries. Les usagers des déchèteries, particuliers et professionnels, peuvent donc donner des objets en très bon état à une structure adaptée pour que cette dernière puisse les redistribuer ou les revendre à bas prix.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Sensibiliser les ménages au réemploi des objets jetés.

Aujourd’hui, les consommateurs tendent à oublier que les objets qu’ils ne désirent plus peuvent intéresser d’autres personnes s’ils sont en bon état. Le réemploi permet pourtant :

  • A ceux qui se défont des objets : de réduire le volume de déchets qu’ils produisent et, dans certains cas, de gagner de l’argent ;

  • A ceux qui réemploient les objets : de réaliser des économies.

Objectifs quantitatifs :

Collecte de 108 tonnes par an soit 15 tonnes par mois.

Résultats quantitatifs :

Collecte

Entre août 2013 et décembre 2015 , la filière réemploi a récolté en moyenne 12.1 tonnes par mois. Le tonnage est assez irrégulier selon les mois, cependant on observe une légère augmentation au cours de l'année 2015 avec une moyenne s'élevant à 13.9 tonnes par mois.

Réduction des tonnages en déchèterie

  • de 6,3 % entre 2012 et 2013

  • de 9,4% entre 2014 et 2015

Résultats qualitatifs :
  • L'association chargée des locaux réemploi a vu son activité de dons et de vente à bas prix augmenter significativement.
  • Les usagers  ont accueilli très favorablement la possibilité de donner à une association directement au sein des déchèteries.

Mise en oeuvre

Description de l'action :

Intégration lot « réemploi » dans appel d’offre

Lors du renouvellement des marchés de déchèteries, un lot "réemploi" réservé aux entreprises adaptées ou aux établissements et services d'aide par le travail a été intégré dans l’appel d’offre « gestion, transport et traitement des valorisables : déchèteries intercommunales ». Le lot « réemploi » a été attribué à l’association Place Nette.

Installation des conteneurs « réemploi » en déchèterie

La collectivité a acheté un conteneur maritime pour chacune des trois déchèteries du territoire.

Formation des gardiens des déchèteries

La collectivité a formé et sensibilisé les gardiens au réemploi. Ces derniers doivent juger si les objets apportés par les ménages peuvent être placés dans les conteneurs « réemploi » ou non (premier tri). Le cas échéant, ils doivent faire remplir des fiches de dons à destination de l’association Place Nette.

Communication

La collectivité a communiqué sur l’ouverture des locaux « réemploi » via facebook, internet, point presse, flyers en déchèteries, etc.

Ouverture des locaux « réemploi »

Les usagers des déchèteries, particuliers et professionnels, peuvent déposer des objets en très bon état (meubles, équipements, jouets, etc.) dans le conteneur « réemploi ». L’association Place Nette gère ensuite les rotations avec le gestionnaire des déchèteries, fait le tri, remet en état et redistribue ou revend à bas prix les objets.

Planning :

Mars 2013 : lancement de l'appel d'offre

Juin 2013 : Attribution du marché

Août 2013 : communication et ouverture des locaux de réemploi

Moyens humains :
  • 0.05 ETP pour la collectivité (un animateur prévention qui s'occupe de l'appel d’offre, la sensibilisation gardiens et le suivi action)

  • 0.3 ETP pour l’association Place Nette (rotations, tri, remise en état des objets, revente)

Moyens financiers :
  •  2 500 € / conteneur maritime

  • Marché réemploi

    • Part fixe mensuelle : 608 €

    • Part variable : 211 € la rotation

  • Communication : non chiffré

Moyens techniques :
  • Achat de 3 conteneurs maritimes
  • Achats de flyers à distribuer en déchéteries
Partenaires moblisés :
  • Association Place Nette : gère les rotations avec le gestionnaire des déchèteries, fait le tri, remet en état et redistribue ou revend à bas prix les objet
  • Gardien de déchèteries : jugent si les objets apportés par les ménages peuvent être placés dans les conteneurs, remplissent les fiches de dons

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

L’action permet d’accompagner l’association de réemploi dans son développement en répondant à une forte demande de la part de la population. La mise en oeuvre est simplifiée car gestion confiée entièrement à une association.

De plus le projet demande peu d'investissement humain et matériel.

Recommandations éventuelles :

L’implantation de locaux « réemploi » en déchèterie est reproductible sur d’autres territoires vu le peu d'investissement (humain,  matériel,...) nécessaire pour la collectivité. Afin de favoriser la réussite du projet, il est recommandé d’assurer :

  • une bonne implication et formation des gardiens de déchèteries ;

  • une bonne communication entre le gestionnaire de la déchèterie et l’association.

Par ailleurs, un remplissage des fiches de dons systématique à chaque dépôt, permettrait à la collectivité et à l’association de mieux suivre l’évolution des tonnages en vue du réemploi.