Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Formation des agents municipaux à la gestion des déchets verts

Syndicat Intercommunal pour la Valorisation et l'Elimination

1 Place Liberté
Hotel de Ville
83136 Néoules
Frédéric Faissolle
sived@sived83.com
Illustration de l’opération :

Le formateur et les agents en observation

(Crédits de l'image : SIVED NG)

contexte

Dans le cadre du programme « Prév’Action », lauréat de l’appel à projet national « territoire zéro gaspillage, zéro déchet », le SIVED NG met en place différentes actions en faveur de la gestion et de la valorisation des biodéchets, notamment des « déchets verts », en d’autres termes plus appropriés « végétaux ». Au vu des tonnages de végétaux réceptionnés au sein des déchèteries, le SIVED NG a pour objectif de diminuer les apports en incitant les administrés et les agents municipaux à pratiquer le plus possible la gestion intégrée des végétaux in situ. Différents moyens sont mis à disposition des administrés : distribution de composteurs et aide à l’achat de broyeurs. Concernant les agents municipaux en charge de l’entretien des espaces verts publics, le SIVED NG a organisé une formation à la gestion durable des végétaux.  

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L’objectif de cette formation est de réapprendre la gestion de l’espace vert en minimisant le volume de la production de résidus, en considérant la matière organique comme ressource à valoriser directement dans le jardin d’une part et en tendant vers la taille et la tonte raisonnée d’autre part.

Résultats quantitatifs :

10 communes touchées

18 agents formés

1 journée de formation

1 partie théorique avec ateliers thématiques

1 partie observation sur le terrain

Résultats qualitatifs :

Une grande majorité des agents a exprimé sa satisfaction d’avoir participé à la formation. La majorité d’entre eux n’ont pas suivi de formation initiale sur la gestion des espaces verts. Ce module de formation leur a donc permis d’en apprendre davantage sur les manières de tailler, couper, et plus globalement d’appréhender le végétal. Quant aux participants ayant une formation et de l’expérience dans l’entretien des espaces verts, ils ont pu échanger avec les formateurs et approfondir leurs connaissances.

Mise en oeuvre

Planning :

Matinée : exposé jardin de vie, jardin vivant

Recherche interactive des gestes écoresponsables dans le jardin

Elaboration d’une liste commune de gestes écoresponsables par groupe

Présentation de la charte du jardinier écoresponsable

Après-midi : observation sur le terrain (jardin, espaces verts)

Cas pratique d’entretien des végétaux

Taille, broyage, paillage, compostage

Taille douce, mulching, prairie fleurie

Matériel, à utiliser et arrosage

Régénération plantation et bon sens

Moyens humains :

1 chargée de mission pour l’organisation de la journée

2 formateurs pour animer la journée

Moyens financiers :

Le montant de la journée de formation est de 850€ et correspond à l’intervention des formateurs, frais de déplacement inclus. La salle a été mise à disposition gratuitement. La formation a été entièrement prise en charge par le SIVED NG, les communes n’ont pas payé pour faire inscrire leurs agents. Seuls les frais liés au transport et au déjeuner ont été à la charge de la commune / de l’agent participant.

Moyens techniques :

1 salle

tables et chaises

1 vidéoprojecteur

jardins et espaces verts à étudier

1 charte du jardinier écoresponsable

1 attestation de formation

Partenaires moblisés :

Organisme de formation : GADSECA, Groupement des Associations de Défense des Sites et de l’Environnement de la Côte d’Azur.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

La journée de formation peut facilement être reconduite pour les agents n’ayant pas pu participer à la première. Les agents ont également souligné l’importance de sensibiliser les élus et les responsables de service aux enjeux de la gestion durable et intégrée des végétaux, ainsi qu’aux problématiques liés au manque de moyens humains et matériels.

Difficultés rencontrées :

Les agents municipaux sont des agents de terrain et donc régulièrement au contact du public. Ils peuvent donc informer et sensibiliser à leur tour les administrés aux pratiques raisonnées et écoresponsables des espaces verts. Le changement de regard sur la gestion et l’entretien des jardins passe entre autres par l’observation des espaces verts publics.

Recommandations éventuelles :

Communiquer de manière officielle (courrier signé du président), auprès des mairies du territoire pour informer les élus et les agents de l’organisation de ce type de journée de formation a un impact significatif. Le fait de proposer une formation gratuite incite un nombre plus important de communes à inscrite leurs agents à la journée.

 

La journée de formation a eu de multiples retombées positives : en premier lieu, elle a permis aux agents de différentes communes de se rencontrer, de se retrouver sur une journée thématique qui les concerne directement ; d’approfondir leurs connaissances sur la gestion écoresponsable des espaces verts ; d’échanger leurs savoir et savoir-faire ; de faire remonter les problématiques et les difficultés rencontrées au quotidien. Au final, en plus d’un apport supplémentaire en connaissance, la journée a généré une écoute et parfois des solutions aux problématiques des agents municipaux.