Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Déchèterie-recyclerie de Lafrançaise

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Sieeom du Sud-quercy

Place de la République
82130 Lafrançaise

contexte

L’ancienne déchèterie étant devenue inadaptée aux besoins actuels et pour palier à la hausse du coût de traitement des déchets, le SIEEOM a entrepris des travaux de reconstruction de sa déchèterie de Lafrançaise sur un nouveau site situé à côté des garages du service « collecte » de la collectivité. Le constat fait en amont du projet sur la quantité d’objets jetés pouvant être réemployés a fait naître la volonté d’associer à la déchèterie une recyclerie. Les objectifs annoncés en 2012 étaient de créer 3 à 4 emplois locaux en insertion (gestion de la recyclerie par l’association locale IDDEES), réemployer 30 T de déchets par an et réduire de 10 % les coûts des déchets collectés en déchèterie, tout en améliorant le service rendu aux usagers. Après 3 ans de fonctionnement, le bilan est très positif avec 9 emplois créés et 38 T d’objets détournés en 2014 sans surcoût pour le syndicat.

 

Déchèterie de Lafrançaise : chiffres clés 2014

  • Gestion : régie (haut de quai) et prestataire de service (bas de quai)
  • Superficie : 3 500 m2 (surface d'exploitation : 3 000 m2)
  • Tonnages annuels : 1 190 T
  • Nombre de visites annuelles : 9 500
  • Nombre de visites/jour : 50 à 200
  • Nombre de bennes à quai : 11
  • Acceptation : oui, accès payant, utilisation d'une carte remise au sein des déchèteries
  • Régime ICPE : déclaration contrôlée
  • Magasin de la recyclerie : classée ERP

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

En remplaçant l’ancienne déchèterie par une déchèterie-recyclerie, le SIEEOM a voulu :

  • sensibiliser aux enjeux du développement durable et promouvoir la réduction des déchets à travers le réemploi,
  • favoriser les emplois locaux de réinsertion et offrir de nouveaux services aux usagers (collecte à domicile gratuite, magasin, don local).

En complément, la reconstruction de la déchèterie visait à :

  • intégrer sur un même site tous les services locaux de gestion des déchets (déchèterie, recyclerie, service collecte, service administratif),
  • augmenter le nombre de quai pour développer les filières et optimiser le transport,
  • sécuriser le stockage des objets sensibles : alarme, vidéosurveillance,
  • sécuriser le site pour les usagers : séparation haut et bas de quai, barrières automatiques.
Résultats quantitatifs :
  • 38 T d’objets détournés grâce à la valorisation par réemploi : 1 usager/6 fait un don à la recyclerie
  • 190 collectes ponctuelles à domicile gratuites sur rendez-vous des objets destinés au réemploi par l’association IDDEES : amélioration du service rendu aux usagers
  • Création de 9 emplois locaux en insertion : 1 encadrant, 1 agent valoriste, 4 agents pour la collecte et l’atelier, 3 vendeurs (7 ETP)
  • Chiffres d’affaire magasin en 2014 : 30 000 € (prévision 2015 : 45 000 €)
  • Animation de braderies (4 en 2014) par l’association IDDEES
  • Don de 2 poules pondeuses/foyer par la collectivité pour l’achat d’un poulailler à l’association IDDEES : diminution des tonnages de déchets alimentaires collectés dans les OMR, proposition d’une solution alternative pour valoriser ses biodéchets
Résultats qualitatifs :

Usagers :

  • Espace végétalisé, présence d’un poulailler sur l’ilot central et d’une sculpture réalisée à partir de ferraille de récupération : donne une bonne image de la déchèterie et sensibilise à la prévention des déchets
  • Label Qualitri attribué par l’ADEME et Eco-emballages en 2007
  • Détournement d’objets destinés à devenir des déchets : sensibilisation au réemploi et au recyclage par l’association IDDEES
  • Magasin = lieu de convivialité et de rencontre entre les habitants de la collectivité
  • Magasin en ligne sur le site internet du SIEEOM et livraison à domicile possible
  • Possibilité locale d’acheter à moindre coût pour des ménages à faible pouvoir d’achat

 

Logistique :

  • Régulation du trafic par une barrière et un contrôle d’accès par badge : vignette déposée sur le pare-brise et enregistrement sur PDA (assistant numérique personnel) des plaques d’immatriculation
  • Optimisation des moyens de transport : compaction des déchets avec le chariot-élévateur, présence de plusieurs bennes tampons permettant d’attendre l’évacuation par camion-remorque
  • Accès au magasin indépendant de la déchèterie
  • Gestion de la recyclerie par l’association IDDEES : pas de surcoût pour la collectivité ni de gain financier direct notable
  • Sécurisation du site : alarme, vidéo, grillage, barrière
  • Stockage du chariot élévateur dans le local déchèterie équipé d’un portail métallique roulant
  • Regroupement sur un même lieu de tous les services locaux de gestion des déchets : administratif, collecte, déchèterie

Mise en oeuvre

Planning :

Ouverture : 2005

Reconstruction : 2012 (10 mois de travaux)

Moyens humains :

Nombre d’agents de déchèterie sur site : 1 agent d’accueil pour la déchèterie + 7 employés (en ETP) pour la recyclerie

Moyens financiers :

Coûts d’investissements (hors achat terrain et frais de notaire y compris MOE et études + dossiers ICPE + terrassement, voirie, espaces verts, gros œuvre, réseaux, local gardien,  garde-corps et signalétique mais hors bennes de stockage des déchets) : 922 762 € HT

 

Alarme et vidéosurveillance : environ 15 000 € HT

 

Prix d’investissement au m2 : 308 €/m2 (comprend les locaux administratifs, la rampe d’accès et le parking)

 

Subventions (déchèterie + recyclerie) : ADEME + État + Conseil Général = 200 713 € + 100 000 € + 77 219 €  = 377 932 €

 

Coût global de fonctionnement :

Coût aidé (matrice des coûts ADEME = ensemble des dépenses y compris amortissements et frais de structure - recettes) €/hab HT : 16 € HT/hab – 126 € HT/tonne

 

Échanges financiers annuels collectivité - association :

SIEEOM => IDDEES : entre 8 400 € et 11 400 € (détournement des déchets des déchèteries, collecte des encombrants en porte-à-porte, entretien espaces verts site de Lafrançaise, nettoyage hebdomadaire des locaux)

IDDEES => SIEEOM : 1 200 € (participation aux charges)

Moyens techniques :
Type de déchets acceptés Type de contenants Nombre de contenants Tonnages moyens par évacuation
Moyens de stockage
Cartons Benne de 30 m3 1 1 T
Déchets verts Benne de 30 m3 2 4 T
Ferraille Benne de 30 m3 1 2 T
Bois Benne de 30 m3 2 3,2 T
Encombrants Benne de 30 m3 2 3,5 T
Mobilier Benne de 30 m3 1 -
Gravats Benne de 15 m3 2 8,5 T
Bennes tampon Benne de 30 m3 1 -
Recyclerie + magasin Local de 360 m2 1 -
Huile de vidange Conteneur aérien étanche de 1 m3 1 0,6 T
DDS Armoire + géobox 1 0,9 T
DEEE Local de la déchèterie 1 1 T
Verre Colonne 4 m3 - 1 T
Papier Colonne 4 m3 - 1 T
TLC Borne du relais - -

Matériel de collecte :

Néant (prestataire de service)

 

Autres moyens spécifiques utilisés de manutention, compactage ou broyage (chargeurs, packmat …) : 

  • Chariot-élévateur équipé d’un poids de 800 kg pour le compactage et la manutention des déchets (principalement déchets verts et cartons, mais aussi meubles, bois et encombrants) : 10 000 € HT
  • Transpalette et diable pour le réemploi

 

Organisation du site :

 

Atelier/zone de vente :

1ère étape : Collecte des objets destinés au réemploi

Orientation et réception par l’agent d’accueil une fois la barrière d’entrée de la déchèterie franchie.

2ème étape : Réparation et remise en état des objets collectés dans l’atelier

Plusieurs ateliers en fonction du type d’objets collectés : atelier bois, atelier maçonnerie, atelier électroménagers…

Création d’objets à partir de matériaux récupérés : poulailler, meubles, nichoirs, mangeoires, bacs pour les plantes…

3ème étape : Vente au magasin

Accès indépendant de la déchèterie.

Les adhérents à l’association IDDEES (16 €/an) bénéficient d’une réduction de 15 %.

Les bénéficiaires du RSA bénéficient d’une réduction de 30 %.

 

« Réduire ses déchets grâce aux poules » :

Fabrication d’un poulailler avec du bois de récupération : prix de vente 90 €.

En complément de l’achat d’un poulailler à l’association IDDEES, le SIEEOM donne 2 poules sous contrat d’adoption aux habitants de la collectivité qui le souhaitent.

 

Magasin en ligne sur le site du SIEEOM :

Possibilité de voir les objets vendus sur la boutique en ligne de la recyclerie IDDEES mais nécessité d’appeler ou de passer en magasin pour réserver ou acheter un objet (livraison à domicile possible).

Une partie des objets vendus (table de chevet, jardinière, étagère, armoire, etc.) sont fabriqués dans l’atelier par l’agent valoriste à partir de matériaux récupérés.

Boutique en ligne : http://sieeom.sudquercy.fr/fr/la-recyclerie-iddees/la-boutique-en-ligne....

 

Recyclage/zone de collecte :

Quais avec muret béton et bavettes métalliques basculantes.

Partenaires moblisés :

Association locale IDDEES

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Évaluer le potentiel d’objets intéressants en déchèterie (peut rester qualitatif : il y a quasiment toujours des objets à valoriser).

Connaissance d’une association locale volontaire pour porter le projet et définir un modèle économique acceptable (objectif : pas de surcoût pour la collectivité lié à la gestion de la recyclerie et création de nouveaux services locaux avec les collectes à domicile gratuites et le magasin).

Prévoir plusieurs rencontres pour définir un modèle économique acceptable (prestations connexes).

Recherche de soutiens financiers pour l’investissement (ADEME, Etat, Conseil Général).

Nécessité d’une bonne communication auprès des usagers : marchés locaux, commerces, publications d’articles…une recyclerieion d'hèterie de Lauzertes).ie,nsibilisation  u réemploi et au recyclageevenu   la gestion de la recyclerie sous c

 

Points de vigilance :

Usagers :

Pas de garde-corps devant les bennes à gravats (en cours de réalisation). Présence de muret avec bavettes métalliques basculantes pour les autres bennes

Recommandations éventuelles :

Prévision d’achat d’un terrain pour la construction d’un parking, et à plus long terme agrandissement de la recyclerie. Fabrication de nouveaux objets (poulaillers, mobiliers). Améliorer la communication.