Aller au contenu
Aller au menu
Recherche
Aller au pied de page

Fiche plan / programme de prévention

Programme Local de Prévention, année 5, Smitvad

Carte d'identité de l'acteur et son territoire

  • Smitvad
  • 14 Place du Général Leclerc - C
  • 76760 Yerville
  • 02 35 56 15 60

Carte d'identité du programme

  • Nombre d'habitants concernés 95404
  • Première année de réalisation 2011
  • Nombre d'années réalisées 5
Etat d'avancement
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 Terminé
Diagnostic
Elaboration
Mise en oeuvreFin
Dernière actualisation de la fiche 08/11/2016

Témoignage de l'élu référent sur les bénéfices du programme

« Le projet de mise en place d’un programme de réduction  des déchets ménagers, présenté et adopté par le SMITVAD, en 2010, sur incitation du Conseil Départemental et de l’ADEME, a permis d’aboutir à des résultats très positifs, comme le montre le bilan de la période 2011-2015.

En premier lieu, l’objectif proposé de sélection d’actions prioritaires de prévention et de réduction des quantités d’ordures ménagères résiduelles (OMr) permettait d’agir sur le gisement de déchets, dont le traitement est le plus coûteux, par rapport à ceux recyclés en déchèteries ou en tri sélectif. La formation aux gestes de prévention est importante, car elle invite l’usager à réduire sa production de déchets, par une consommation plus réfléchie. 

D’autre part, l’accompagnement de ce programme a été rendu efficace, par la gestion de l’animateur et du comité de pilotage, mais, également, grâce à la collaboration des techniciens des collectivités participantes, très motivés par cette démarche.

Ainsi, cette mobilisation a permis de gérer ces différentes actions avec la participation de nombreux usagers volontaires, en tant que foyers témoins, éco-consommateurs, utilisateurs de composteurs, etc… »

« Après ces résultats encourageants, qui permettent de maîtriser les coûts de traitement des ordures ménagères résiduelles, il est nécessaire de poursuivre ce programme avec de nouveaux objectifs de réduction des quantités et donc, des coûts des déchets apportés en déchèterie. En effet, certains de ces déchets sont recyclés et parfois valorisés, mais d’autres sont traités et occasionnent des coûts importants. Les deux postes principaux sont les apports de déchets verts et les encombrants, dont les dépenses peuvent atteindre 80 % du budget déchèterie.

En conclusion, je dirai que la mise en œuvre de ces programmes de réduction des déchets est très utile, à la fois pour la sensibilisation des habitants et pour l’amélioration de la gestion des déchets, avec une validation objective des résultats. Un moyen complémentaire de sensibilisation du producteur de déchets ménagers est, également, de plus en plus, utilisé, avec la tarification incitative qui module la redevance d’ordures ménagères en fonction de la quantité émise, mais, c’est un autre sujet… »  

Elu référent : M.BARAT, ancien élu référent de la com. com. Coeur de Caux

Les performances du programme

Indicateurs Valeurs pour 2009 Objectifs pour la fin du programme Valeurs réalisées
2011 2012 2013 2014 2015
Production de déchets
en kg/hab
OMA 372 345 365 350 341 336 330
DMA 740   784 766 773 766 754
Nombre d'équivalents temps plein de l'équipe projet   2,40 1,40 2,80 2,75 2,60 1,60
Nombre de partenaires mobilisés   18 2 7 10 15 20
Nombre de relais mobilisés   9 0 4 7 8 10
Coût annuel du programme par habitant     0,49 0,75 1,85 0,97 0,78
Coût aidé annuel de gestion des déchets par habitant     0 32,65 33,7 0 0
Réalisation d'une enquête auprès des agents, partenaires relais et élus
Réalisation d'une enquête auprès des ménages
Résultats des enquêtes

L’enquête sur les comportements des usagers liés aux déchets réalisée en année 5 a permis de comparer les évolutions depuis l’enquête initiale, strictement identique, effectuée lors du diagnostic. Les résultats sont plus qu’encourageants puisque sans quelques rares exceptions, toutes les données analysées ont évolué favorablement (connaissance de la prévention, compostage et jardinage durable, éco-consommation…).

 

Document de synthèse disponible sur simple demande par courriel.

Analyse des résultats par la collectivité

Les indicateurs du  programme local de réduction des déchets du Pays de Caux montrent que celui-ci a été un vrai succès tant au niveau de son activité que de son impact.

 

En effet, toutes les actions prévues lors de l’élaboration du PLPD ont été mises en place (avec plus ou moins de succès) et l’objectif initial de réduction des 7% des OMA a largement été dépassé puisque la baisse a été supérieure à 11% sur la période. A noter que toutes les collectivités engagées dans le PLPD ont vu leur tonnage par habitant diminuer de manière conséquente (entre -4 et -18%), preuve de leur implication. En 5 années, ce sont environ 10 000 tonnes d’ordures ménagères qui ont été évitées.

 

Les actions les plus réussies sont sans doute le compostage domestique, la sensibilisation en milieu scolaire et les foyers témoins. Elles ont participé de manière essentielle à la réussite du programme en termes de résultats quantitatifs ou de notoriété. Celles pour lesquelles nous avons eu le plus de difficultés sont la promotion de l’éco-consommation et la réduction des papiers de bureau.

 

Le nouveau PLPDMA devra, suivant la délibération du 21 janvier 2016, être élaboré dans les mois qui suivent et être adopté au plus tard le 31 janvier 2017.

S’appuyer sur l’expérience du 1er PLPD s’avèrera de toute évidence très précieux et les difficultés rencontrées nous serviront à mieux orienter les objectifs pour ce nouveau programme. Certaines pistes sont déjà envisagées et chaque communauté de communes adhérente sera consultée pour voir émerger le projet le plus cohérent possible.

Mobilisation des acteurs du territoire

Partenariat mis en oeuvre

Des partenariats ont été développé au cours du PLPD pour les actions les plus convaincantes :

 

- avec les personnels des communautés de communes, en particulier pour l'action compostage,

- avec les enseignants des écoles témoins pesant leur production de déchets tout au long de l'année,

- avec les entreprises et collectivités partenaires dans le cadre de la promotion du jardinage durable...

 

Action éco-exemplaire réalisée par la collectivité

L'action éco-exemplaire choisie lors de l'élaboration du programme a été la réduction des papiers de bureau.

La mise en place a été lente et laborieuse, heureusement accompagnée en fin de PLPD par le renfort de PESv2.

Le SMITVAD suit depuis 2014 sa production de papiers et applique la charte "-30% de consommation de papiers de bureau".

Pour atteindre l'objectif, en plus des gestes classiques (recto-verso, brouillons...), une démarche plus innovante vient d'être initiée, à savoir équiper les élus volontaires de tablettes numériques pour ne pas avoir besoin de leur imprimer les documents pour les comités syndicaux et autres réunions.

Les actions du programme

Nombre d'actions prévues dans les 5 thèmes
Thème Nombre
d'actions
Exemple d'action
Sensibiliser les publics à la prévention 2 Enquête sur les pratiques liées aux déchets
Eco-exemplarité de la collectivité 1
Actions emblématiques nationales 2
Evitement de la production de déchets 3 Promotion du réemploi et de la réparation
Prévention déchets entreprise
et déchets dangereux
2 Promotion du jardinage durable
Voir les 5 fiches action OPTIGEDE de l'acteur réalisées dans le cadre de ce programme
Logo de l'ADEME Fiche Programme Local de Prévention réalisée sur le site
www.optigede.ademe.fr
Les informations de cette fiche ont été établies sous la responsabilité de son auteur