Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Enquête à la cantine – classe de CM1

Classe de CM1 à l'école Eblé

contexte

En décembre 2008, dans le cadre des cours d'Education au Développement Durable (EDD), la classe de CM1 de l'école Eblé à Paris a réalisé une enquête auprès du personnel de cantine à la fin d'un repas. Lors de cette enquête, ils ont pris conscience des quantités de déchets alimentaires jetés à la poubelle, et notamment les aliments non consommés comme les fruits ou les produits laitiers emballés. Par la suite le projet à été sélectionné par l'opération "l'école agit" : les élèves (et leur institutrice) sont allés au Ministère en charge de l'écologie et du développement durable et ont pu discuter de leur enquête et des gestes de tri qu'ils souhaitaient mettre en place.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L’objectif est d’amener à se poser des questions sur les quantités de nourriture jetées à la cantine, et de les faire réfléchir sur les solutions pour réduire le gaspillage alimentaire.

Résultats quantitatifs :

Les 30 élèves de CM1 ont pu discuter avec le personnel de cantine et visualiser les quantités de déchets pour un repas (pas de pesée).

Résultats qualitatifs :

Pendant les 6 mois qui ont suivi l'action, il y a eu un véritable changement de comportement : les élèves ont pris conscience que certains aliments emballés (yaourt, certains desserts…) non consommés pouvaient être resservis le lendemain, alors que tout ce qu'ils touchaient (même non entamé) est jeté. Ils sont devenus beaucoup plus attentifs à leur besoin réel. Ainsi, ils s'arrangeaient également entre eux pour finir ce qu'ils avaient pris.

Extrait de paroles d’enfants : “Le fait qu'on n'ait pas touché à ce qu'il y a sur notre plateau, c'est ça qui gaspille vraiment”, “Il ne faut pas jeter, par exemple ceux qui ont encore faim peuvent prendre ce que les autres n'ont pas mangé”

mis en oeuvre

Planning :

La thématique des déchets est abordée dans le cadre du cours d’EDD, à l’initiative de l’enseignante. Quelques séances ont été plus particulièrement dédiées à une réflexion sur les déchets de la cantine. Ainsi, en classe, les élèves ont d’abord réfléchi à un questionnaire, puis ils sont allés interroger le personnel de cantine à la fin d’un repas. A ce moment, ils ont aussi visualisé toutes les poubelles de leur repas et pris conscience des quantités importantes de nourriture jetée. Extrait de l’enquête réalisée : Interview de la responsable des cantinières :

"Que faites-vous de la nourriture qui reste dans nos assiettes et sur le plateau ?

- Nous jetons tout à la poubelle, dans de gros sacs qui vont être mis dans de grandes poubelles noires.

- Est-ce que vous triez ?

- Avant de faire à manger, on trie les emballages mais après le repas, on ne trie pas par manque de temps."

A la suite de cette enquête les élèves ont émis des propositions de tri des déchets à la cantine, qui n'ont pour l'instant pas encore abouti (lettre écrite à la gestionnaire de la cantine).

Moyens humains :

Implication de l'institutrice de CM1. Classe de 30 élèves

Moyens financiers :

Aucun

Moyens techniques :

Aucun

Partenaires moblisés :

Accueil de la classe de CM1 au Ministère en charge de l'écologie et du développement durable

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Il serait nécessaire de renouveler l’opération au moins chaque année pour assurer la pérennité des résultats. Le personnel de restauration pourrait recevoir une formation pour identifier les denrées réutilisables (en conformité avec la réglementation), comme les produits laitiers emballés par exemple et imaginer un partenariat avec une banque alimentaire (Cf. fiche "EPARC et banques alimentaires")

Difficultés rencontrées :

NC

Recommandations éventuelles :

NC.