Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

CyclaB : Le laboratoire d’innovation en économie circulaire de Cyclad

Communauté d'Agglomération de Saintes

Illustration de l’opération :

Schéma CyclaB

(Crédits de l'image : Cyclad)

contexte

Cyclad est le Syndicat Mixte qui assure la collecte, le traitement et la valorisation des déchets produits par les ménages au nord de la Charente-Maritime.

 

Conscients d’être arrivés au bout du système de l’économie linéaire « Je produis, je consomme, je jette » les élus de Cyclad sont engagés depuis 10 ans maintenant dans des actions en faveur de la réduction des déchets ou du réemploi ; en complément de la valorisation qui constitue le cœur de métier du syndicat. Cet engagement a été renforcé par un Contrat d’Objectifs Economie Circulaire depuis janvier 2016 et par la labellisation Territoire Zéro Gaspillage Zéro Déchet depuis 2014.

 

Cette démarche signée avec plus de trente partenaires a permis de tester des projets innovants comme le tri et le recyclage local des coquilles d’huîtres, du textile, des huiles alimentaires ou des palettes.

 

Conscients de l’intérêt de ces projets pour le dynamisme du territoire et persuadés du potentiel qu’ils représentent en termes d’activité économique, les élus de Cyclad ont souhaité renforcer cette dynamique en déléguant une élue et deux chefs de projet à l'accompagnement des porteurs. Afin d’en améliorer l’efficacité, ce nouvel axe de travail de Cyclad a été nommé CyclaB – le laboratoire d’économie circulaire de Cyclad.

 

Pour y parvenir, CyclaB se positionne comme un facilitateur de projet et un trait d’union entre tous les acteurs du territoire prêts à s’engager dans une démarche d’économie circulaire.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Renforcer la création de produits et/ou d’activités à partir des déchets sur le territoire
  • Considérer les rebuts comme des richesses
  • Être facilitateur dans la réalisation de projets de valorisation des déchets
  • Soutenir le développement économique en créant des synergies entre les acteurs du territoire
  • Faire prendre conscience aux particuliers et aux professionnels du potentiel des rebus
  • Réduire et mieux trier les déchets 
Résultats quantitatifs :
  • Les différentes structures, conventionnées avec CyclaB, procèdent à une comptabilité précise permettant de connaitre au plus juste le gain financier engendré par les actions et éventuellement la pérennisation d'emplois.
  • Le partenariat entre le CAC et CyclaB pour le projet « Le Cycle de la Mobilité » a permis la création d’un emploi. 
  • De juin 2017 à décembre 2017:  34 conventions de signés avec des partenaires. 

Résultats qualitatifs :
  • En moins d’un an, CyclaB a démontré concrètement son rôle de facilitateur entre Cyclad et les acteurs du territoire engagés dans l’économie circulaire. Avec CyclaB, le Syndicat Mixte Cyclad s’engage durablement dans cette démarche et inscrit cette nouvelle compétence à son action publique. Son ambition est clairement de favoriser de nouvelles opportunités économiques sur l’ensemble du territoire en sortant du statut de déchet les matériaux produits.
  • CyclaB permet à des acteurs du territoire de créer de la valeur ajoutée (sociale, économique, culturelle…) à partir de rebus.
  • CyclaB permet à ses partenaires de mieux maîtriser leurs coûts notamment liés à l’achat de matières premières.

mis en oeuvre

Planning :
  • 2016 : Territoire Zéro Gaspillage Zéro Déchet
  • 2016 : Contrat d’Objectifs Economie Circulaire
  • Mai 2017 : création de CyclaB
  • Juin  2017 La Peinture a du Pot (voir fiche optigede à ce sujet)
  • Juin 2017 Le Cycle de la Mobilité (voir fiche optigede)
  • Juin 2017 : Le douze Pieds ( voir fiche optigede) 
  • Juillet 2017 Le Tiroir est Commode (voir fiche optigede)
  • Décembre 2017 :  apport de plantes aromatiques pour les transformer en huile essentielle 
  • Décembre 2017 : convention des mannequins de combat en produits recyclés ( voir fiche optigede) 
Moyens humains :
  • Une élue de Cyclad déléguée à l’économie circulaire – Anne Sophie Descamps
  • Un chef de projet CyclaB, matière- matériaux – Thierry Galais
  • Une cheffe de projet CyclaB, biodéchets – Alice Michaud
Moyens financiers :

Communication :

  •  Kakemono : 368€
  •  Schéma économie circulaire : 515€
  •  Panneau Plexi Le Tiroir est commode : 30€
  •  Hébergement achat nom de domaine : 431€
  •  Le Tiroir c'est commode (buffet) : 220€
Moyens techniques :

Les moyens techniques dépendent des projets. 

De manière générale, la réalisation des projets nécessite :

  • un lieu de stockage
  • des contenants
  • un véhicule
Partenaires moblisés :

Liste non exhaustive des partenaires : 

 

  • Associations : Tremplin 17, La Matière, Messidor, Chacun son toi’t, Collectif d’artiste de Saint Savinien, La Ferme de Magné, Expliceat, CAC….
  • Entreprises : Menuiserie Ragot Services, La Ferme de la Mazraa, Mannequins sur mesure, Poitou Polystyrène…
  • Acteurs de l’ESS : AunisGD, L’espace Mosaïque…
  • Etablissement public : Epicerie Solidaire au Panier Partagé, Centre de loisirs de Beaufief…
  • Etablissement scolaire : Lycée du Bois du Pays d’Aunis
  • Eco-organisme :   Eco-mobilier
  • La presse :  Sud-ouest , Helene FM 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

CyclaB se positionne comme un facilitateur et chaque projet a pour but d'être essaimer auprès d'autres collectivités, associations…

 

Les projets de CyclaB nécessitent une analyse du territoire afin d’être adaptés aux gisements, aux acteurs et aux compétences disponibles.

 

Difficultés rencontrées :

Depuis la création du laboratoire, les déchets collectés par Cyclad sont systématiquement regardés comme des ressources potentielles.

 

CyclaB fait le lien entre ces ressources et les partenaires locaux porteurs de projets innovants.

 

CyclaB soutient les partenaires pour la réalisation des projets : mise en relation avec d’autres partenaires, conseils, aide au montage de dossier de subventions, sensibilisation (tri, valorisation, upcycling, réemploi, écoconception…), communication…

 

CyclaB contribue à la valorisation de ces projets pour en assurer le renouvellement, la pérennité et l’impact positif sur la vitalité du territoire qu’elle soit économique, sociale, environnementale ou artistique.

Recommandations éventuelles :

Afin de s’assurer une bonne visibilité sur le territoire, il est nécessaire de rencontrer l’ensemble des acteurs du développement économique.

 

Il est important de faire intégrer la différence de positionnement entre le coeur de métier du Syndicat (collecte et traitement) et l'objectif du laboratoire (innovation dans d'économie circulaire).