Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Bilan de la mise à disposition de broyat de branches en Alsace Centrale

Smictom D Alsace Centrale

2, Rue des Vosges
Parc d'Activité Giesen
67750 Scherwiller

contexte

Dans le cadre du Programme Local de Prévention, la sensibilisation des habitants au jardinage au naturel est un axe important de prévention pour maximiser la gestion in situ des biodéchets de cuisine et de jardin et pour limiter l'utilisation de produits dangereux.

 

En gestion de proximité :

  • la production d'un compost nécessite la présence en quantité suffisante d'un support structurant de qualité facilitant la circulation de l'air et et la fixation des bactéries
  • le paillage des adventices par un broyat fibreux est efficace

 

En vue de mettre à disposition des usagers un support structurant de qualité en déchèterie, le SMICTOM d'Alsace Centrale a expérimenté puis pérennisé sur la déchèterie de Scherwiller une organisation facilitant :

  • la séparation par les usagers des déchets de taille parmi les déchets verts apportés
  • l'enlèvement de broyat

 

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

  • Susciter un changement de comportement d'un large public vis à vis déchets verts
  • Faire connaître et promouvoir le paillage et l’utilisation de support structurant comme gestes de prévention
  • Faire le lien entre fourniture de déchets et enlèvement d'un produit
  • Fournir gracieusement un broyat de qualité en déchèterie

 

 

 

Résultats quantitatifs :

En 2014, 335 tonnes de broyat ont été récupérés :

  • Particuliers : 165 tonnes
  • Associations : 40 tonnes
  • Autres structures : 130 tonnes

Résultats qualitatifs :

  • Le bilan d'expérimentation réalisé en octobre 2013, a validé l'aménagement définitif du quai de dépôt des déchets verts.
  • Les utilisateurs du broyat sont satisfaits de la démarche et de la qualité du produit.
  • La communication externe a été facilitée par la dynamique de réseau des guides jardin naturel en Alsace Centrale.

mis en oeuvre

Planning :

  • Février à Juillet 2013 : réflexion et validation du projet
  • Août 2013 : période test avec information en déchèterie sur la séparation (branches / autres déchets verts) et promotion du broyat par un agent du service prévention
  • Septembre 2013 : période test sans sensibilisation autre que celle des agents de déchèterie
  • Octobre 2013 : bilan et validation de mise en place définitive de l’action
  • Novembre 2013 à février 2014 : création des outils de communication (plaquette de promotion, page dédiée sur le site internet, messages facebook)
  • Février 2014 : pose de la signalétique, peinture du mur en haut de quai en 2 couleurs distinctes
  • Février 2014 : communication large
  • Depuis mars 2014 : suivi technique de l’action, création de partenariats avec des associations et des structures professionnelles

Moyens humains :

  • Service prévention : test, mise en place, suivi, promotion et extension du dispositif
  • Chef d'exploitation et agents des déchèteries : animation en routine du dispositif
  • Service aux usagers : accueil, pesée du véhicule, information  des usagers (sécurité)
  • Prestataire d’exploitation de l’usine de tri mécano-biologique : accueil et information des usagers

Moyens financiers :

  • Communication sur divers supports : 400 €
  • Aménagement du haut de quai : 400 €
  • Prestation de broyage : inclus dans le marché d’exploitation de l’usine de tri mécano-biologique

Moyens techniques :

  • Prestation de broyage
  • Plateforme de stockage de la matière
  • Panneaux d’information spécifiques en haut de quai
  • Emplacement réservé en déchèterie
  • Pont bascule pour la pesée

Partenaires moblisés :

Prestataire d’exploitation de l’usine de tri mécano-biologique 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

La reproductibilité est soumise essentiellement à la possibilité de mise en place technique, mais l’action peut être déclinée sous différentes formes.

Difficultés rencontrées :

  • Proposer de la matière gratuite pour engager le changement de comportement vis-à-vis du paillage
  • Utiliser l’outil industriel existant permettant de mettre à disposition des quantités significatives sans coût supplémentaire pour la collectivité

Recommandations éventuelles :

Il est important de réaliser un test pour adapter le dispositif en fonction des remarques des usagers.