Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Ateliers de fabrication de produits d'entretien et lessive à partir de produits naturels

Syndicat d'Equipement et d'Aménagement des Pays de France et

Bp 85
93423 Villepinte
Claire Frech
claire.frech@seapfa.fr

contexte

Le SEAPFA s'est engagé en novembre 2009 dans un Programme Local de Prévention des Déchets auprès de l'ADEME. L'objectif étant de réduire d'au moins 7% notre production de déchets ménagers et assimilés sur 5 ans, soit une diminution de 22 kg par habitant.

 

Ce programme se décline autour de 14 fiches-actions, construites autour de 5 thématiques déterminées par l'ADEME. Dans la thématique "actions de prévention qualitative des déchets", le SEAPFA mène une sensibilisation à la nocivité des produits d'entretien et des lessives, en organisant des ateliers de fabrication de produits d'entretien et de lessives à partir de produits naturels (vinaigre blanc, bicarbonate et savon de Marseille).

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L'objectif des ateliers de fabrication de produits d'entretien et de lessives est double :

 

- faire réfléchir les participants sur la nocivité des produits d'entretien et de la lessive, utilisés quotidiennement

- réduire la nocivité des ordures ménagères en leur proposant des alternatives naturelles, efficaces, économiques et simples à réaliser pour une utilisation quotidienne.

 

 

Résultats quantitatifs :

9 ateliers ont été réalisés en 2014 auprès de centres sociaux, maisons de quartiers et de foyers de personnes âgées.

 

120 personnes ont été sensibilisées, mais surtout elles ont réalisé elles-mêmes leur produit d'entretien et leur lessive liquide à partir de savon de Marseille, de bicarbonate de soude et de vinaigre blanc, afin de les tester chez-elles.

 

Les ateliers se poursuivent en 2015.

Résultats qualitatifs :

Le SEAPFA observe une baisse de 53% des DMS (Déchets Ménagers Spéciaux ou Déchets Dangereux) et des D3E dans les ordures ménagères entre 2010 et 2015.

Mise en oeuvre

Planning :

En septembre 2013 : assister à un atelier de fabrication de produits d'entretien et de cosmétiques naturels dans une commune limitrophe.

Test des produits et sélection des recettes simples, économiques et efficaces.

En fin d'année, un courrier a été envoyé aux CCAS, maisons de quartier et centres sociaux municipaux des quatre villes du SEAPFA pour leur proposer ce nouvel atelier.

Rencontre des structures intéressées pour présenter le projet.

Achat du matériel (entonnoirs, balance, bouilloire, récipient en verre de 2L, bicarbonate de soude, vinaigre blanc, huiles essentielles, savon de Marseille).

Récupérer des bouteilles vides et propres, auprès des collègues pour réaliser les produits d'entretien et la lessive.

Faire des étiquettes pour le produits d'entretien et la lessive, à coller sur les bouteilles lors des ateliers, pour éviter les risques d'ingestion.

Animer les ateliers au fur et à mesure des demandes.

Durée de l'animation : 1h30

Nécessité d'avoir un accès à l'eau et à l'électricité.

Nombre maximum de personnes : 12 pour au moins 2 bouilloires.

Moyens humains :

Chargée de prévention des déchets : 0.25 ETP

Moyens financiers :

- Huiles essentielles : 4 : 20.39€ HT

- Savon de Marseille : 2 : 6.77€ HT

- Bicarbonate de soude : 8 : 15.76€ HT

- Vinaigre blanc : 6 : 1.92€ HT

- Bouilloire : 8.25€ HT

- Entonnoirs : 6 : 4.74€ HT

- Balance : 18.25€ HT

 

Total : 76.08€ HT pour la première année

 

Pour les années suivantes, il y a juste à racheter du bicarbonate de soude, du vinaigre blanc, des huiles essentielles et du savon de Marseille lorsque c'est nécessaire.

Moyens techniques :

Avoir un accès à l'eau proche, une prise électrique pour brancher au moins 2 bouilloires (rallonge si nécessaire).

 

Pour un maximum de 12 personnes : 2 bouilloires, 5 boîtes de bicarbonates de soude, 5 bouteilles de vinaigre blanc et 2 sortes d'huiles essentielles et 5 entonnoirs, le tout à faire tourner. Si plus de personnes, prévoir plus de bouilloires pour ne pas perdre trop de temps lorsque l'eau chauffe.

 

Demander aux maisons de quartier de prévoir des bouteilles ou de demander aux personnes de venir avec 2 bouteilles vides lors de l'atelier. Si possible une grande pour faire le produit multi-usages et une petite pour prendre une dose de lessive.

 

Lors des évènements, récupérer en amont auprès des collègues toutes sortes de bouteilles vides.

Partenaires moblisés :

Mobiliser les CCAS, maisons de quartier et centres sociaux municipaux pour accueillir cet atelier dans leurs locaux.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Très facile à faire en intérieur dans une salle ou dans une cuisine.

 

Plus compliqué lors d'évènements si l'accès à l'eau est loin.

 

Dans tous les cas, prévoir un stock de bouteilles vides, car il y a toujours des personnes qui viennent sans bouteilles vides.

Difficultés rencontrées :

Atelier qui plait beaucoup et qui permet la discussion entre les participants et l'échange de trucs et astuces.