Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Un espace recyclerie en déchèterie mobile

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Communauté d'Agglomération Est Ensemble

100 Avenue Gaston Roussel
93230 Romainville
Illustration de l’opération :

Dépliant expliquant le fonctionnement de la déchèterie mobil

contexte

Les habitants d’Est Ensemble n’ont accès qu’à trois déchèteries, en comptant la déchèterie du SYCTOM. Etant données les contraintes pour trouver des terrains suffisamment grands en zone urbaine dense pour accueillir une déchèterie et compte-tenu du coût du foncier, il a été décidé de mettre en place un réseau de déchèteries mobiles sur le principe de partage de l’espace public.

 

La déchèterie mobile est un service de proximité, réservé aux particuliers et complémentaire des collectes en porte-à-porte. Elle permet la collecte des déchets au sein même des quartiers. Le but est de permettre aux habitants de déposer leurs déchets encombrants et dangereux, de les trier à la source et de récupérer certains objets pour une nouvelle utilisation. Elle participe à maintenir les quartiers propres en luttant contre les dépôts sauvages des déchets.

 

A ce jour, deux déchèteries mobiles se tiennent mensuellement à Montreuil et au Pré-Saint-Gervais. C’est un stand éphémère situé sur l’espace public qui s’installe sur une demi-journée.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Dans le cadre des déchèteries mobiles, est prévu un espace recyclerie : ce lieu est prévu pour que chacun puisse déposer et récupérer gratuitement des objets en bon état pour leur donner une nouvelle vie. Les objets qui peuvent être déposés sont de la vaisselle, des objets culturels (livres, CD, cassettes VHS, DVD…), des jouets, des jeux de société, des bibelots et des petits meubles. Les D3E ne sont pas admis dans la recyclerie.

 

Cette démarche de développement durable conjugue le partage social et la préservation des ressources naturelles. La volonté est également d’orienter les citoyens vers de nouvelles habitudes en réduisant les déchets à la source.

Résultats quantitatifs :

Statistiques moyennes des déchèteries mobiles : 45 visiteurs/demi-journée de 4 heures. Les tonnages collectés varient en moyenne par demi-journée entre 0,5 T et 1,7 T.

 

Actuellement, la collectivité ne quantifie pas les déchets déposés dans l’espace recyclerie et ceux qui sont repris. Un listing est cependant à l’étude pour relever le nom et l’adresse des personnes déposant des objets ainsi que la nature des objets déposés. En fin de déchèterie mobile, les objets non repris sont réaffectés dans les bennes correspondantes.

Résultats qualitatifs :

Cette action permet d’associer prévention et gestion des déchets. Cet espace recyclerie contribue à sensibiliser les usagers qui viennent déposer des objets pour leur réemploi, afin qu’ils acquièrent le réflexe de penser au réemploi avant de jeter. Les usagers sont agréablement surpris de cette démarche, et quand un agent leur propose de déposer leur objet réutilisable dans le stand en expliquant le principe, ils en profitent pour regarder si des objets déposés par d’autres usagers les intéressent.

Mise en oeuvre

Planning :

Le planning de mise en œuvre des espaces recycleries coïncide avec celui des déchèteries mobiles : la première expérimentation a eu lieu en 2011 pour Montreuil, puis elle a été pérennisée tous les 4èmes samedis de chaque mois. Pour le Pré-Saint-Gervais, une expérimentation a été faite en 2012, avant une mise en place tous les 1ers samedis de chaque mois à partir de 2013.

 

Les déchèteries mobiles sont toujours en phase de déploiement sur l’ensemble des villes de l’agglomération.

Moyens humains :

2 à 3 agents assurent l’accueil et l’orientation des usagers pour chaque déchèterie mobile. Les agents qui accueillent les usagers de la déchèterie mobile demandent systématiquement à la personne ce qu’elle apporte pour assurer le suivi et pour l’orienter. Si l’agent voit à ce moment-là que des objets peuvent être réutilisés, il invite l’usager à le déposer dans l’espace recyclerie. Des éco-animateurs interviennent sur un stand afin de diffuser des messages de tri et prévention.

Moyens financiers :

Les déchèteries mobiles sont réalisées avec les moyens internes d’Est Ensemble (communication, mise en place des tentes, barrières, table de réemploi, espaces de stockage et box pour certains déchets et agents d’accueil), sauf pour la mise à disposition, la reprise et le traitement des bennes grand volume de capacité 15 m3 réalisés par le prestataire de déchèteries SITA. Les déchets non collectés en benne sont évacués par la collectivité.

 

Le coût moyen d’une déchèterie mobile pour la collectivité (avec prestation pour l’enlèvement des bennes) est d’environ 1 300 € TTC pour une demi-journée.

Moyens techniques :

La déchèterie mobile se compose d’un espace d’accueil, de plusieurs bennes pour les déchets volumineux de type encombrants, déchets verts, bois/meuble (entre 2 et 4 par déchèterie mobile), de box pour le petit électro-ménager, de caisses pour les déchets toxiques, d’un espace pour les grands cartons, et d’un espace recyclerie sur table (superficie 2 m2). Le volume autorisé d’apport global de déchets est de 2 m3 par apport.

 

La déchèterie mobile occupe une superficie d’environ 200 m2 au sol. Elle est implantée sur une voie de circulation (arrêté de circulation à demander au préalable auprès de la mairie de la commune d’implantation).

 

Au démarrage d’une nouvelle déchèterie mobile, un flyer (cf. exemple dans le guide DT71 AMORCE/ADEME) est distribué quelques jours avant dans les boites aux lettres annonçant la mise en place de la déchèterie mobile. Le jour J, l’espace est balisé avec des barrières recouvertes d’une bâche au logo de la collectivité. L’usage peut circuler dans les zones délimitées dans l’espace.

 

Présents tout au long de cette action, les agents d'Est Ensemble expliquent les gestes à adopter pour produire moins de déchets et réemployer, et les consignes à suivre pour trier de manière plus efficace (quantité et qualité du tri).

 

Planning des déchèteries mobiles régulières :

  • Déchèterie mobile du Pré Saint-Gervais, face au 33 rue Danton : le 1er samedi de chaque mois de 8h30 à 12h30
  • Déchèterie mobile de Montreuil, place de la République : le 4ème samedi de chaque mois de 8h30 à 12h30

 

Evolutions prévues :

Afin de valoriser l’ensemble des flux réutilisables, Est Ensemble mène une réflexion pour que les objets non repris en fin de déchèterie mobile puissent être récupérés par une association.

 

Déploiement d’1 à 2 déchèteries mobiles par commune avec espace réemploi : le déploiement sur Pantin et Bagnolet est d’ores et déjà programmé (octobre 2015).

Partenaires moblisés :

Les communes pour les lieux d’implantation et SITA pour la collecte des bennes.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Oui.

 

Freins :

  • Difficulté en amont de trouver et valider l’emplacement avec la commune d’accueil.
  • Des personnes non usagers de la déchèterie demandent souvent de récupérer l’ensemble de ce qui est déposé dans l’espace recyclerie (pas forcément pour un usage personnel), alors que la déchèterie n’est pas finie.
  • Communication surtout assurée le jour J par la visibilité de la structure au cœur du quartier (les personnes passant devant) avec un rayonnement essentiellement local au niveau des habitants du quartier

 

Facteurs de réussite :

  • La sensibilisation des agents d’accueil est importante.
  • Convivialité de l’espace.
Difficultés rencontrées :

déchèterie mobile avec un espace recyclerie pour la dépose et récupération des objets réemployables.

Recommandations éventuelles :

L’espace recyclerie fonctionne bien quand il est visible (panneaux + objets déposés sur une table).