Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Trocparty

Communaute Intercommunale des Villes Solidaires

60 Cd 26 Pierrefonds
Bp 370
97410 Saint-Pierre
Cathy Grondin
cathy.grondin@civis.re
Illustration de l’opération :

Article presse

(Crédits de l'image : Journal de l'Ile)

contexte

Dans le cadre du Programme Local de Prévention de la CIVIS et plus précisément l’axe 6 (allongement de la durée de vie des objets) et afin de contribuer à l’atteinte de l’objectif de réduction fixé par la loi Grenelle de -7% sur 5 ans des déchets ménages et assimilés, la CIVIS a souhaité mettre en oeuvre des actions visant à promouvoir le réemploi et compléter efficacement le dispositif des brocantes bien développé sur le territoire.

 

C'est pourquoi en 2011, suite à la rencontre avec l’association « les trokoeurs » et la mise en lumière de leurs difficultés à trouver des lieux pour la tenue de leur "trocparty", une convention de partenariat a été élaborée. Le rôle de la CIVIS consistait en un soutien à la logistique (lieux, transport…), un appui en termes de communication amont et aval des actions (affiches, relais médias…) et une sensibilisation à la réduction des déchets lors des troc partys. L’association se chargeait du déroulement et de l’animation de la trocparty et du stockage des objets.

Cette convention a fait l’objet d’une délibération en Conseil Communautaire.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Donner une 2nde vie aux objets, moins jeter car le troc permet aux particuliers d'échanger leurs objets avec d'autres personnes.

20 personnes par trocparty.

Résultats quantitatifs :

Plus de 258 personnes ont participé aux 5 Trocs de 2011

Résultats qualitatifs :

Sensibilisation des visiteurs à la prévention des déchets

Mise en oeuvre

Planning :

Description de l'action:

 

Les troc-partys se déroulaient  les dimanches matins de 9h à 11h. Tous les objets en bon état étaient acceptés (livres, vêtements, jouets, matériel de puériculture, DVD…) sauf les meubles et l’électroménager. Les personnes qui  ramenaient leurs objets, se voyaient remettre un certain nombre de coeurs (points).

Les objets apportés étaient alors mis à disposition dans la salle directement après un contrôle de leur état. Avec les cœurs, les personnes pouvaient choisir ce qui les interessaient. Si rien ne les intéressaient, ils gardaient leur nombre de cœurs (suivi réalisé par l’association) et pouvaient ainsi venir à une autre troc-party soit sans rien amener soit en amenant à nouveau des objets. Si les personnes trouvaient des objets, le nombre de cœurs correspondant était alors déduit et ainsi de suite.

 

 

5 Troc party en 2011

1 tous les 2 mois

Moyens humains :

Le personnel de l'association et environ 3 agents de la cellule prévention des déchets

 

Moyens financiers :

Aucun

Moyens techniques :

Locaux des mairies ou de notre EPCI

Partenaires moblisés :

Mairie

Association Les Trokoeurs

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Suite à la cessation d'activité de l'association Trokoeurs, nous sommes actuellement à la recherche d'un nouveau partenaire afin de relancer les trocpartys.

 

Difficultés rencontrées :

Chaque participant apporte les objets dont il ne se sert plus (DVD, livres, vetements, accesoire de mode, articles de sports...) et se voit remettre des "points coeur" en échange de chacun de ses articles. En retour, il obtient le droit d'échanger ces "points coeur" contre les objets ramenés par les autres troqueurs.

Recommandations éventuelles :

Fiabiliser le partenariat avec une association existant depuis longtemps