Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Troc Textile

Communauté de Communes du Haut Pays Bigouden

2 A Rue de la Mer
29710 Pouldreuzic
Gaëlle Goascoz
ambassadeur.tri@cchpb.com

contexte

Afin de sensibiliser les habitants à la collecte, à la valorisation et au réemploi des textiles, la Communauté de Communes du HAUT PAYS BIGOUDEN s'est associée à la Communauté de Communes du PAYS BIGOUDEN SUD pour organiser un TROC TEXTILE. En effet, chaque année, un français jette 11 kg de textiles (vêtements, linge de maison, tissus d'ameublement, maroquinerie, etc...). Cela représente 700 000 tonnes de déchets. En Pays Bigouden  actuellement, seuls 3,5 kg de textiles sont collectés par habitant. Un nombre important d'entre eux se retrouvent donc encore dans la poubelle d'ordures ménagères alors qu'ils pourraient être recyclés ou réemployés.

 

Le TROC TEXTILE a donc été organisé sur une journée, un dimanche. Plusieurs activités étaient proposées :

 

- vide dressing et puces couturières : espace troc et puces durant lequels les habitants inscrits étaient invités à vendre leurs objets textiles

- ateliers couture : 9 ateliers couture, récup', relooking et customisation avec ou sans machine pour s'initier à la couture et apprendre à donner une seconde vie à ses tissus préférés

- espace collecte - don  - réemploi : en partenariat avec l'association Abi 29 chargée de la collecte des textiles sur le territoire

- sensibiisation des habitants : plusieurs stands répartis sur l'ensemble de la salle (les deux collectivités organisatrices, la ressourcerie Cap Solidarité, les associations de couture du territoire)

 

Un quizz permettant de gagner des manequins de couture a été distribué auprès des participants qui devaient aller chercher les réponses sur différents stands. Un livret "Tissus récup'" présentant les patrons et idées proposés par les couturières partenaires a également été diffusé.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Sensibiliser un maximum de personnes au tri, au recyclage, au réemploi et à la valorisation des textiles usagés et en particulier des textiles abîmés, déchirés et hors d'usage.

Toucher un public non averti.

Résultats quantitatifs :

70 exposants - vendeurs

200 quizz complétés

122 participants aux ateliers

2 bornes Abi 29 collectées

 

Très forte affluence (pas de comptage faute de moyens humains).

 

Résultats qualitatifs :

Le message sur la valorisation et le réemploi des textiles hors d'usage était pratiquement inconnu des habitants qui avaient l'impression de manquer de respect en mettant des vêtements dégradés dans les bornes de collecte. Il a été très bien perçu et de nombreux renseignements sur les fiières de valorisation ont été demandés.

Mise en oeuvre

Planning :

1 évènement par an sur une journée.

Moyens humains :

2 chargées de prévention déchets pour l'organisation la mise en place et la logistique.

1 association partenaire pour l'oganisation de l'espace troc (réservation et paiement des tables, placement)

1 association partenaire pour l'espace restauration

9 personnes pour la mise en place des tables sur 1/2 journée (environ 150 tables sur 3 000 m2)

Moyens financiers :

Prévoir un budget d'environ 4500 euros pour la location du matériel, la communication, les lots cadeaux et le paiement des couturières.

Moyens techniques :

Une salle chauffée suffisemment grande pour accueillir les exposants, le public et les ateliers (ici 3000 m2).

Un nombre important de tables pour les exposants et les ateliers (environ 150).

Divers supports de communication (flyers, affiches, bâches, internet, etc...)

Partenaires moblisés :

1 association organisatrice pour l'espace troc

Abi 29

Ressourcerie Cap Solidarité

Associations de couture du territoire

9 couturières-créatrices pour mener les ateliers

 

Presse locale

 

Communes

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

La manifestation est facilement adaptable et reproductible en fonction du nombre de partenaires-relais présents sur le territoire. En effet, il faut qu'il y en ait suffisemment pour apporter une aide logistique et pour proposer divers ateliers.

Difficultés rencontrées :

Cette journée a permis de toucher un public plus jeune et moins averti. Elle a donné une image plus positive de la gestion des déchets en la rendant plus attractive.

Recommandations éventuelles :

Prévoir des moyens humains importants en amont et en aval de la manifestation pour l'installation et la désinstallation des tables.