Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Sensibilisation au gaspillage alimentaire auprès des ménages

SMICVAL du Libournais Haute Gironde

8, route de la Pinière
33910 Saint-Denis-de-Pile
Agnes Mikelbrencis
agnes.mikelbrencis@smicval.fr

contexte

Le centre socio-culturel Portraits de Familles participe aux groupes de travail liés au programme de prévention et mène par ailleurs diverses actions, notamment la sensibilisation des familles au compostage et au jardinage et la sensibilisation des jeunes enfants, en lien notamment avec la RPA de Saint Denis de Pile dans le cadre de rencontres intergénérationnelles. Dans le cadre de l’action départementale de lutte contre le gaspillage alimentaire, le centre a accepté de s’associer au SMICVAL pour mener une action de sensibilisation des familles.

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Il s’agissait de profiter de l’organisation du repas mensuel mis en place par le centre socio-culturel pour accompagner des familles lors des courses et de la préparation des repas et ainsi recueillir leurs témoignages sur leurs pratiques d’achat, ainsi que leurs astuces pour ne pas gaspiller.

Résultats quantitatifs :

Aucune évaluation quantitative n’a été menée, l’objectif principal étant de recueillir des témoignages et les 2 repas ayant pour objectif l’utilisation de l’ensemble des ingrédients et l’accommodation des restes lors du second repas. L’action menée avec les familles fait l’objet d’une fiche pratique dans le cahier de préconisations réalisée par le CG 33 (et accompagnée d’un film relatant les témoignages des familles et de l’agent du SMICVAL ayant accompagné cette action).

Résultats qualitatifs :
  • L’enthousiasme des familles et le prolongement de l’action dans des ateliers de travail.
  • La réflexion menée tous ensemble sur les pratiques d’achat et de consommation.
  • La valorisation des familles par le biais de leur participation au forum prévention, du site Internet du SMICVAL, de la réalisation du livret de trucs et astuces en cours et de la réalisation de la fiche pratique du CG 33.
  • La mobilisation du centre qui pourra accepter de nous accompagner sur de futurs projets liés à la prévention.

 

Mise en oeuvre

Planning :

Une réunion avec l’équipe d’encadrement du centre pour définir l’action. Une position d’écoute plus que de proposition fut adoptée. Ce sont les familles qui choisiront le thème du repas du vendredi et les restes seront cuisinés avec les petits le samedi matin..

 

1er jour : 2 agents accompagnent les familles (4 ou 5 personnes) lors des courses : observations des habitudes d’achat.

 

2ème jour : préparation du repas avec les familles (20 à 30 personnes). L’échange avec les familles a lieu tout au long de cette préparation et se poursuit lors du repas.

 

3ème jour : organisation du repas avec les petits "cuistots" sur la base des restes de la veille

 

1 semaine plus tard : début des ateliers d’échanges avec les familles pour réaliser un livret de trucs et astuces. Ces ateliers sont préparés en amont par le biais d’échanges téléphoniques pour permettre de donner une direction aux groupes de travail.

 

Moyens humains :

Environ 7 jours de travail répartis sur 2 agents

Moyens financiers :

Les frais d’impression du futur livret de trucs et astuces (à déterminer en fonction du format retenu).

Moyens techniques :

L’équipe d'encadrement du centre, les animateurs et les familles.

Partenaires moblisés :

Centre socio-culturel Portraits de Familles

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette action peut être reproduite avec tout type de structure associative, et tout type de public. Selon les enjeux sociaux et économiques des familles concernées, l’accent pourra davantage être mis sur les économies réalisées, ou sur l’impact environnemental par exemple.

Difficultés rencontrées :

Le travail d’écoute et de recueil effectué durant la SERD a permis de tisser des liens avec les familles qui ont souhaité prolonger l’action par la réalisation d’un livret de trucs et astuces. Ces dernières ont également participé à la réalisation d'une vidéo accompagnant les cahiers de préconisations du CG 33.

Recommandations éventuelles :

Le terme de « gaspillage » est mal perçu par les familles qui ont le sentiment de ne pas pouvoir se permettre financièrement de gaspiller.