Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Semaine Européenne de la Réduction des Déchets

Rennes Métropole

4, avenue Henri Fréville
CS 44220
35000 Rennes

contexte

Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, l’opération « village sans gaspillage » a été renouvelée le 24 novembre 2012, sur l’esplanade Charles de Gaulle à Rennes. Une vingtaine de partenaires étaient présents pour informer le grand public sur deux grandes thématiques : la gestion des déchets organiques et l’eau du robinet, sans oublier le réemploi (thématique de l’année dernière).

 

Les habitants pouvaient ainsi s’informer sur des astuces afin de consommer autrement et de changer ses pratiques, via des stands, des ateliers, des conférences sur ces thématiques : faire ses courses alimentaires différemment, comment cuisiner ses restes de repas, comment bien composter, quels sont les principes et les techniques de broyage, comment et où faire réparer ses vêtements, chaussures, vélos, acheter d’occasion ou détourner ses objets plutôt que de les jeter.

 

Nous avons également sollicité des artisans de la réparation afin qu’ils ouvrent leurs portes pour faire découvrir leur activité pendant toute la semaine qui a suivi l’événement.

 

De plus, nous avions décidé d’ouvrir l’événement aux classes scolaires le vendredi 23 novembre, afin qu’ils puissent venir découvrir et participer à des ateliers sur la prévention des déchets. En partenariat avec la ligue de l’enseignement, nous avions en amont, organisé en septembre une exposition des ateliers Art-Terre, « Duo de bestioles », faite à partir de cannettes métalliques. Le but étant qu’en deux mois, les enfants réalisent eux-mêmes un animal avec des objets de récupération et procèdent au vote de l’œuvre qui sera représentée le jour J. Six classes de l’agglomération ont participé à cette animation.

Ainsi environ 150 élèves de l’agglomération ont pu réaliser un parcours d’ateliers sur les thématiques suivantes : l’exposition « changeons nos habitudes », l’éco-consommation, le compostage, un bar à eaux, la création de bestioles avec des canettes alu, la prise de vue de leurs bestioles en situation.

 

Ce fût l’occasion de réaliser deux films présentant ces partenaires, l’un pour les adultes, l’autre pour les enfants.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Sensibiliser les habitants sur les différents modes de consommation, la prévention des déchets organiques et des déchets verts et la promotion de l’eau du robinet. La sensibilisation au réemploi et à la réparation est également présente et rendre visible les artisans de la réparation acteurs de la réduction des déchets.

Créer une dynamique de réseau entre les partenaires.

Résultats quantitatifs :
  • 19 stands de partenaires différents
  • 150 enfants le vendredi
  • 5000 personnes sur la journée du samedi

 

Concernant les portes ouvertes, les artisans ne peuvent pas nous dire si la fréquentation ou l’activité augmente grâce à la promotion faite lors de l’événement.

Résultats qualitatifs :

Le bilan des partenaires est plutôt positif même si certaines améliorations ont été évoquées :

  • trouver une identité visuelle correspondant à la manifestation et aux participants, reconnue par tous,
  • améliorer la signalétique à l’extérieur et à l’intérieur du village,
  • inventer un concept qui déplace le public, « créer l’évènement dans l’événement qui attire le monde pour que tout le monde en profite ».

Mise en oeuvre

Planning :

Un marché concernant la scénographie a été lancé en juillet 2012. L’esplanade Charles de Gaulle a été réservée en juin auprès de la Ville de Rennes. La participation à l’événement a été proposée aux partenaires de différentes thématiques avant et pendant l’été. Au final, une vingtaine d’entre eux ont répondu présents.

Pour la journée du vendredi, nous avons mis en place le projet avec la ligue de l’enseignement et les ateliers Art-Terre en juillet, pour une exposition et présentation du projet aux enseignants en septembre.

Moyens humains :
  • 3 Agents du SVDM (1 chargée de communication et les deux animateurs du PLP, ainsi qu’un agent de la régie technique la veille de l’événement pour l’installation)
  • Le personnel de DBO conseil pour la scénographie et la mise en place du village, prestataires (régisseurs…)
  • Un animateur de la Ligue de l’enseignement
  • Tous les partenaires des thématiques proposées (une vingtaine)
Moyens financiers :

Communication : 15 400€ TTC

Animations du samedi : 11 300€

Animations du vendredi : 2 600€

Scénographie / location tentes : 43 900€

Réalisation des deux films : 7 100€

Moyens techniques :

Location de l’esplanade, chapiteaux, matériels…

Partenaires moblisés :

La Ville de Rennes, Emmaüs, Envie 35, Elan créateurs, rue des jardins, le collectif Il pleut Encore, la MCE, CMA, le Lycée Jean Jaurès, Art-terre, la CLCV, Puzzle Compagnie, le CRIJ, des artisans de la réparation, MRVGB, Aux goûts du jour, Espace des Sciences, les guides composteurs, Denis Pépin, Jardins du Possible, les artisans qui ont ouvert leurs portes la semaine suivante.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Tout à fait reproductible en y ajoutant les acteurs des nouvelles thématiques abordées tout en gardant celles proposées les années précédentes.

Difficultés rencontrées :

Tous les acteurs étaient sur un même lieu: exposition, ateliers, démonstrations, conférences, vente et troupe d’animation qui faisait vivre le village.

Recommandations éventuelles :

Commencer à penser et organiser l’événement au moins 4 mois à l’avance et anticiper tous les besoins logistiques nécessaires.