Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Recueil "réduire et valoriser ses déchets: de l'engagement au succès - témoignages d'entreprises"

Communaute de Communes du Pays de Loiron

Maison de Pays
Espace Tertiel
53320 Loiron

contexte

Au titre des Lois Grenelle Environnement, et, engagée dans un « Programme Local de Prévention des Déchets », la Communauté de communes du Pays de Loiron affirme sa volonté de mobiliser et initier les usagers à de nouvelles pratiques permettant la réduction à la source. Un volet « déchets entreprises »  y figure et vise une approche sectorielle afin de favoriser les opérations collectives. Optimiser la gestion des déchets dans les entreprises peut se traduire par un impact environnemental et financier favorable.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L’objectif affiché est la gestion raisonnée des déchets professionnels.

Pour se faire, il a fallu prioriser les objectifs et établir un calendrier d'actions.

 

Objectifs du Pays de Loiron :

  • Recueillir des données - état des lieux déchets des entreprises via une ENQUETE quantitative (gisement) et qualitative (souhaits exprimés, attentes, prestataires, qualité du service, etc)
  • Identifier les entreprises susceptibles de mettre en place des actions de gestion raisonnée de leurs déchets
  • Identifier celles qui ont déjà entamé des démarches
  • Promouvoir des actions exemplaires au travers de témoignages de dirigeants engagés
  • Accompagner, faciliter les échanges entres les divers acteurs et les parties prenantes
  • Etablir des partenariats pour crédibiliser le discours, porter le message et engager des actions concrètes
  • Relayer les possibilités d'accompagnement (exemple Chambres consulaires, organismes)

 

 

Résultats quantitatifs :

Projet débuté en septembre 2011.

 

Enquête :

12,14 % des entreprises du territoire ont répondu à l'enquête dont 2% ont contacté les services communautaires par téléphone pour mieux connaître la démarche, et par désir de remplir au mieux le questionnaire.

 

Recueil :

9 dirigeants du territoire, artisans ou industriels, de petites ou grandes entreprises, toutes activités confondues, ont accepté de témoigner de leur expérience et de leur intérêt particulier pour le recyclage, la valorisation matière ou énergétique ou encore l’achat raisonné. Le recueil laisse place à d'autres exemples pour montrer qu"il ne s'agit pas d'actes isolés. Ainsi, 250 entreprises figurent dans les paragraphes "eux aussi".

Nombreux interviews, prises de rendez-vous ont été constatés (notamment via les retombées presse).

 

Résultats qualitatifs :

Enquête :

Représentation des entreprises affiliées aux deux chambres consulaires, peu de données sur les coûts, éventail dans le choix des prestataires.

Plusieurs types de demandes et attentes recensées :

  • accès gratuit en déchetterie
  • petits équipements pour aide à la collecte sélective
  • optimisation de la gestion déchets textiles
  • mutualisation pour le ramassage des cartons et palettes
  • etc

En effet, l’étude n’a pas démontré seulement que les entreprises ont des attentes. Mais elle a également permis de détecter des exemples d’action déjà entreprises.

 

Recueil :

Qualité du recueil saluée. Demande de diffusion lors de réunion ou soirée thématiques organisées sur le département (CCI, CG 53, Maison de l'emploi, Club d'entreprises, Conseil de développement). Retombées presse.

 

Le projet a permis de renforcer l'attractivité et l'image du territoire.

 

Mise en oeuvre

Planning :

A ce titre, plusieurs actions transversales sont menées à destination des entreprises par les services environnement et économie, ponctuées naturellement de réunions de travail avec les divers partenaires.

Octobre 2011 :

  • Visite Séché environnement club d’entreprises. Visite de 3 heures des sites de classe 1 et de classe 2. Ouverte aux autres clubs départementaux

Novembre 2011 :

  • Installation d’un composteur à l’hôtel d’entreprises de l'Ecoparc La Gravelle avec animation auprès des locataires. 

Décembre - janvier 2012 :

  • Rencontres avec les prestataires. Evoquer leur latitude et moyens d’action qu’ils peuvent proposer.
  • Réunion entreprises de l’Ecoparc pour évoquer la prochaine certification Iso et les actions à mettre en place. Leur présenter le projet sur les déchets des entreprises
  • Consultation pour choisir l'agence de communication pour le recueil

Février 2012 :

  • Diffusion de l’enquête sur les déchets aux 400 entreprises du territoire. (tableau + questions ouvertes) enveloppe T pour faciliter les retours
  • Relayer l’information dans les bulletins intercommunaux, communiqués, site internet, etc

Mars 2012 :

  • Etude des questionnaires retournés et possibilité d’actions.

Avril 2012 à aout  :

  • Rencontres avec les partenaires, fédérations, etc. Evoquer les axes à envisager pour accompagner les entreprises et répondre aux demandes recensées
  • Interviews des dirigeants témoins.
  • Reportage photo (portrait dirigeant et mise en exergue de l'action exemplaire)
  • Travail de fond + lien avec les graphistes+ les partenaires 

Septembre 2012 :

  • Conférence de presse et lancement du recueil.
  • Remise officielle aux entreprises témoins.

Octobre 2012 :

  • Proposition de visite de site aux entreprises
  • Envoi du recueil aux 400 entreprises

2013 : D'autres actions dans les tiroirs pour pérenniser la dynamique.

Moyens humains :

2.3 ETP Communauté de communes du Pays de Loiron

5 ETP Partenaires

30 membres Club d'entreprises

9 entreprises témoins

Moyens financiers :

7000 €

Moyens techniques :

1000 exemplaires du recueil

Partenaires moblisés :

La Communauté de Communes du Pays d'Aigle a travaillé en partenariat avec :

L'ADEME

Le Conseil général de la Mayenne

La Chambre de Commerce et de l'Industrie de la Mayenne

La Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Mayenne

La Chambre d'Agriculture de la mayenne

Le Club d'entreprises du Pays de Loiron

Les 9 entreprises témoins

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Le recueil a été conçu délibèrement pour être reproductible. Le chemin de fer ainsi que la forme du document peuvent être repris par les EPCI mayennais en adaptant les visuels et les interviews de dirigeants de leur territoire.

Loin d’être exhaustif, ce recueil livre au gré des témoignages locaux des réponses rassurantes aux entreprises tentées par l’aventure du développement durable et de la gestion raisonnée de leurs déchets.

Difficultés rencontrées :

Ce recueil est un document inédit.

Innovante, puisque répondant à un objectif d’accompagnement des entreprises vers une gestion optimisée de leurs déchets, cette publication affirme la volonté de la collectivité de mobiliser et initier de nouvelles pratiques.

Recommandations éventuelles :
  • En l’absence de moyens humains dédiés nous ne pourrions lancer un tel programme qui implique au-delà de la définition et de la mise en œuvre d’actions, un suivi et une évaluation continue. De plus, la proximité est un atout pour communiquer, elle garantit la pérennité des relations engagées et la reconnaissance de notre rôle.
  • En l’absence d’élus porteurs de projet : les actions ne seraient pas relayées et portées. Elles n'auraient pas le même impact.
  • La mobilisation en interne d’autres services via des actions transversales est primordiale pour pouvoir rebondir sur d'autres projets.
  • La concertation et l'animation du réseau à l’échelle départementale en partenariat avec le Conseil Général engagent des réflexions et échanges dans un souci de cohérence et d’harmonisation des messages délivrés et d’impact au-delà des limites administratives propres à un territoire.
  • Associer les partenaires institutionnels (ADEME, Chambres Consulaires, Chambre d’agriculture, Région) : lors de comité de pilotage, ils nous apportent leur expertise et conseils sur des actions similaires réalisées et dispose de banque de données conséquentes.