Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Promouvoir le réemploi – Soutenir une Ecocyclerie

Communauté d'Agglomération Mauges Communauté

49600 Beaupréau-en-Mauges

contexte

Cette action consiste à soutenir l’activité de l’Ecocyclerie des Mauges. Cette structure, formée par 3 entreprises d’insertion (ATIMA, ALISE Ateliers et AGIREC) dispose d’une boutique solidaire sur le territoire du Sirdomdi. Sur les déchèteries cantonales du Sirdomdi, des gardiens valoristes récupèrent des objets pour leur donner une seconde vie à la boutique solidaire située à St Quentin en Mauges. Ces objets sont ensuite remis en état si nécessaire et revendus à bas prix, ce qui permet de réduire les quantités de tout-venant jetées en déchèterie.

A travers cette action, nous avons également développé les moyens de communiquer sur l’Ecocyclerie des Mauges et son rôle dans la réduction des déchets du territoire.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

 

  • Objectifs d’impact:
    • Réduire les tonnages de tout-venant collectés en déchèterie,
    • Orientés au moins 20 % des produits entrant à l’Ecocyclerie vers le réemploi,
    • Inciter les citoyens à donner et/ou acheter d’occasion et à prolonger la durée de vie de leurs produits.

 

  • Objectifs d’activité :
    • Mettre en place la collecte du réemploi sur les déchèteries du territoire,
    • Soutenir financièrement et techniquement l’Ecocyclerie des Mauges et sa boutique située à Saint Quentin en Mauges,
    • Communiquer sur l’Ecocyclerie des Mauges, la faire visiter.

 

Résultats quantitatifs :

 

  • Plus de 490 tonnes d’objets, de textiles et de meubles ont trouvé une seconde vie à la boutique solidaire en 2014 (1 580 tonnes depuis l’ouverture en 2009),
  • Plus de 20 000 clients par an à la boutique solidaire de l’Ecocyclerie des Mauges,
  • Création de 25 emplois dont 17 en contrat insertion.

 

Résultats qualitatifs :

 -

Mise en oeuvre

Planning :

 

  • 2006: Mise en place de gardiens valoristes sur les déchèteries de Beaupréau et St Florent le Vieil à titre expérimental,
  • 2008 : Mise en place de gardiens valoristes sur les 5 déchèteries cantonales,
  • Janvier 2009 : ouverture de la boutique solidaire de l’Ecocyclerie des Mauges,
  • Février-mai 2011 : réunion de travail du groupe « réemploi » pour optimiser la communication sur l’Ecocyclerie des Mauges,
  • Eté 2011 : réalisation de panneaux d’exposition pour la salle pédagogique de la boutique solidaire,
  • Rentrée scolaire 2011 : organisation des 1ères visites de la boutique à destination des scolaires, pour illustrer l’animation « Consommer responsable »,
  • 2013 :
    • 1er trimestre :
      • réalisation de panneaux suspendus dans l’Ecocyclerie pour sensibiliser les clients,
      • réalisation d’un flyer expliquant l’Ecocyclerie à distribuer par les gardiens valoristes,
      • recrutement d’un stagiaire pour caractériser le tout venant et le potentiel de réemploi,
    • 4ème trimestre : expérimentation de la collecte de réemploi sur 2 nouvelles déchèteries,
  • 2014 : étude d’optimisation des déchèteries
  • 2015 :
    • Extension de la collecte du réemploi suivant l'étude d’optimisation
    • Réhabilitation du bâtiment de l’Ecocyclerie des Mauges qui n’est pas aux normes ERP,
    • Réalisation d’une vidéo pour expliquer aux visiteurs ce qui se passe en amont de la boutique solidaire.

 

Moyens humains :

 

  • L’animatrice chargée du programme local de prévention des déchets
  • La chargée des déchèteries
  • La chargée de communication
  • Le personnel de l’Ecocyclerie des Mauges

 

Moyens financiers :

 

  • Environ 110 000 € pour le fonctionnement de la collecte du réemploi : 5 gardiens valoristes + conteneurs réemploi et panneaux réemploi sur les déchèteries + benne tout-venant à la boutique solidaire
  • Environ 6 000 € pour l’emploi tremplin à la boutique solidaire,
  • Environ 1 000 € par an pour les visites, transports compris,
  • Environ 1 000 € pour la conception des outils de communication (panneaux suspendus, exposition, flyers…)

 

Moyens techniques :

 

  • Un local pour accueillir la boutique solidaire,
  • Des emplacements dédiés au réemploi sur les déchèteries.

 

Partenaires moblisés :

 

  • L’Ecocyclerie des Mauges : ATIMA, ALISE Ateliers et AGIREC
  • Écoles et mairies pour les visites et articles dans les bulletins communaux

 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

oui

Difficultés rencontrées :

 -