Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Opération "foyers témoins"

Smictom de la Vallee de l'Authion

4 Bd des Entrepreneurs
Bp 55
49250 Beaufort-en-Vallée

contexte

L’opération consiste à mobiliser au maximum 20 foyers volontaires pour mener une expérience concrète de réduction des déchets.

Les foyers participant font le tri de leurs déchets ménagers.

Durant 3 mois, les familles pèsent tous leurs déchets : le premier mois sans changer leurs habitudes de vie et de consommation, les 2ème et 3ème mois en mettant en pratique 2 ou 3 gestes de prévention.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Objectif général : mener une action pour introduire le programme de prévention sur le territoire et le faire connaître aux usagers.

 

Objectif d’impact : réunir 20 familles volontaires et diffuser leurs témoignages.

Obtenir des résultats sur les potentiels d’évitement possible au niveau du territoire du SMICTOM.

Communiquer sur l’opération, valoriser les familles en suscitant leurs témoignages (réunions d’informations, articles,...).

 

Objectif d’activité : mener l’opération à son terme et mettre en œuvre la communication.

Résultats quantitatifs :

92% des foyers recrutés sont allés jusqu'au bout de l'opération.

Sur l'ensemble des déchets ménagers résiduels et recyclables, le premier mois (sans geste de réduction) fait état d'une moyenne de 19,57 kg par personne. Pour les mois avec geste de réduction, on observe une diminution de 33,8% de l'ensemble des déchets ménagers avec un potentiel plus important pour les déchets recyclables (-42%).

Résultats qualitatifs :

Parmi les 10 gestes de prévention préconisés par l'ADEME, au moins 3 concernent les emballages recyclables. Boire l'eau du robinet élimine les bouteilles en plastique ce qui influe directement sur la quantité d'emballages légers mis au recyclage. Cela explique le fait que la diminution de la quantité d'emballages recyclables est plus importante que celle des ordures ménagères. A noter que la plupart des foyers volontaires faisaient déjà du compost.

Mise en oeuvre

Planning :
  • Une communication importante a été mise en place pour recruter les foyers volontaires : articles dans les bulletins communaux et dans la presse quotidienne, affiches, courrier d'information joint à la facture.
  • Organisation d'une première réunion d'information aux 11 foyers ayant contacté le SMICTOM pour participer à l'opération et remise des kits "Foyer témoin".
  • Suivi des foyers à raison d'une réunion intermédiaire et d'une réunion bilan.
  • Mise en place d'un "Google groupe", espace d'échanges sur Internet pour les participants.
  • Récompenses aux foyers lors de la réunion bilan.
Moyens humains :

138 heures de travail ont été nécessaires pour la mise en place de cette opération soit 0.08 ETP.

Moyens financiers :

L'opération a coûté 500€, entre l'achat des pesons pour les kits "foyer témoin", la communication et les déplacements.

Moyens techniques :

Matériel pour le kit "foyer témoin" : peson de pêche, kit papier fourni par l'ADEME, contenant éventuel pour les déchets organiques.

Partenaires moblisés :

Aucun

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Non. Sans levier d'incitation à la prévention, refaire cette action n'apporterait rien de plus.

Difficultés rencontrées :

L'opération foyer témoin permet de connaître les habitudes des foyers en matière de gestion des déchets et permet d'aborder des thèmes délicats comme le gaspillage alimentaire.

Recommandations éventuelles :
  • Organiser des ateliers participatifs, des visites et la conception d’un espace d'échanges type "forum" sur internet.
  • Ne pas rechercher les familles participantes uniquement par le biais d’une communication écrite et voie de presse mais pour disposer d’un panel plus hétérogène de foyers, passer par les structures locales d’actions sociales (Centre d’action sociale) et les associations (Familles Rurales, Restos du Cœur,…)