Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Mise en place de plates-formes de broyage de déchets végétaux sur les déchèteries

Sictom des Vallées de Loir et Sarthe

1 Allée du Moulin
49125 Cheffes

contexte

Le Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères (SICTOM) Loir et Sarthe s’étend sur 42 communes, correspondant à 20 000 foyers et 50 723 habitants (population municipale 2011)

.

Il comprend 4 déchèteries et dispose, depuis 2004, d’une convention avec la déchèterie de la commune de Corné pour le stockage et l’enlèvement des déchets verts.

 

En 2004, ce sont 3 592 tonnes de déchets verts qui ont été déposés donnant lieu à 606 enlèvements de bennes de 30 m3. 

 

En 2006, le SICTOM a mis en place des plates-formes de déchets verts sur chacune des 4 déchèteries de son territoire. Afin d’optimiser et valoriser cet équipement, ces plates-formes ont été équipées d’un dispositif de broyage.

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L’objectif de l’équipement est de réduire les rotations de bennes nécessaires à l’enlèvement des déchets.

Broyés, ceux-ci prendront moins de volume et nécessiteront moins de transport.

 

Résultats quantitatifs :

- Rotations de bennes évitées pour l’année 2008 : 640.

- Réduction des tonnages par perte en eau des déchets verts sur les plates-formes .

- Bilan financier positif :

  • en 2005 coût de 35,53 €  HT / t
  • en 2008 : coût de 40,66 €  HT / t
Résultats qualitatifs :

Désengorgement du haut de quai.

Intérêts :

- confort pour l’usager,

- fluidité de circulation,

- meilleures conditions d’accueil et de conseil auprès des usagers par le gardien.

 

Réduction des rejets de CO2 par le transport

 

Mise en oeuvre

Planning :

Construction d’une plate-forme de déchets verts sur chacune des 4 déchèteries

Moyens humains :

Gardiens des déchèteries

Moyens financiers :
196 000 €

Moyens techniques :

Plate-forme déchets verts

Equipement de broyage

 

Partenaires moblisés :
  • ADEME

  • Maine Compost (+ sous-traitant Baugeois Compost)

  • Brangeon Environnement

 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Oui

Grâce à la suppression de la mise en bennes au profit de plates-formes, il est possible envisager une nouvelle solution de gestion des déchets verts par compostage sur des exploitations agricoles locales.

 

Difficultés rencontrées :

-

Recommandations éventuelles :

Favoriser parallèlement le compostage domestique.

Ce dispositif n’a pas d’incidence sur les trajets que font les usagers pour apporter leurs déchets verts. En effet, la construction de plates-formes de stockage ne modifie pas les flux entrants de déchets verts.

Seule une politique de prévention avec une gestion domestique des déchets verts, notamment une opération de sensibilisation au compostage domestique, menée parallèlement, peut contribuer à réduire les apports en déchèterie.

 

Limitation possible du nombre d’entrées

La limitation de l’accès des usagers à la déchèterie à 18 entrées par an à partir de l’année 2010, devrait favoriser la diminution des déplacements et donc des émissions de CO2.