Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Mise en place d'un réseau d'échanges des collectivités de l'agglomération

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Communauté d'Agglomeration Grand Rodez

1, place Adrien Rozier
Bp 53531
12035 Rodez

contexte

Pour réaliser le diagnostic de territoire, le Grand Rodez a enquêté toutes ses communes adhérentes pour identifier leurs pratiques et leurs besoins. Très rapidement, il s’est avéré que des communes souhaitaient mettre en œuvre des actions, sans savoir comment le faire, là où d’autres le faisaient déjà. L’idée d’un réseau d’échange des collectivités sur l’exemplarité a tout de suite reçu l’approbation des communes, et a pris la forme d’une réunion d’une journée dédiée à la présentation des bonnes pratiques locales avec la rédaction de fiches synthétiques remises à toutes les communes du territoire.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Mettre en relation les communes du territoire pour échanger autour des bonnes pratiques de chacune et faciliter l’adoption de nouvelles actions.

Objectifs chiffrés :

  • Organiser une réunion d’échange de bonnes pratiques par an sur la durée du programme
  • 6 communes sur 8 impliquées dans le réseau d’échange de bonnes pratiques
  • 1 action concrète de réduction des déchets mises en œuvre par an dans les communes
Résultats quantitatifs :
  •  Une réunion organisée en 2011, une en préparation en 2012
  • 5 communes sur 8 présentes à la première réunion, 11 personnes
Résultats qualitatifs :

Une réelle motivation et un réel intérêt à échanger et apprendre entre techniciens qui n’ont jamais l’occasion de se rencontrer.

La préparation des fiches synthétiques avec les agents leur permet de prendre du recul et d’envisager différemment leur action.

La présence des élus référents a permis d’avoir des regards croisés intéressants qui peuvent faciliter le développement de l’action dans les autres communes.

Les agents, satisfaits et intéressés par les échanges sur les actions, sont ensuite des relais positifs sur le terrain face aux habitants

Mise en oeuvre

Planning :

2010 : diagnostic dans les communes (entretien pour identifier les bonnes pratiques et les besoins)

 

Juillet 2011 : Sollicitation des communes pour participer au réseau d’échange

 

Septembre 2011 : Rencontre des communes et détermination des actions retenues

 

Septembre 2011 : Préparation des fiches actions à présenter par les techniciens aux autres communes du Grand Rodez

 

Octobre 2011 : Préparation du diaporama de présentation des actions

 

Début novembre 2011 : envoi des courriers d’invitation aux maires avec le programme de la journée

 

25 novembre 2011 : première journée du réseau sur 4 actions

 

Juin 2012 : Seconde journée du réseau (demi-journée) sur les produits d’entretien dans la collectivité porteuse de l’action

Moyens humains :

Chargée de mission prévention mobilisée lors du diagnostic des communes en année 1

En 2011, l’action a mobilisé l’animatrice environ 39 h

Les élus/agents des communes membres

Moyens financiers :

Temps agent (soit environ 560 €)

Moyens techniques :

Aucun

Partenaires moblisés :

Communes membres

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Demandant peu de moyens, l’action est reproductible à condition que les communes impliquées y voient un intérêt (valorisation des actions faites, outils pour faciliter le déploiement des actions…). Sur un territoire avec de nombreuses communes, il peut être plus difficile ou chronophage d’identifier en amont les bonnes pratiques et de préparer des fiches méthodes avec les agents s’il y a besoin de réunions plus fréquentes ou délocalisées.

Difficultés rencontrées :

La co-rédaction en amont des réunions avec les agents de fiches méthodes envoyées à tous les participants. La présence d’élus et d’agents.

Recommandations éventuelles :

Bien préparer les rencontres qui doivent mobiliser et motiver les élus et agents, car ils sont ensuite sur le terrain les relais vis-à-vis des habitants.

Savoir prendre en compte toutes les envies des participants, ce qui peut être l’occasion d’élargir le réseau à l’éco-exemplarité en général et pas seulement sur les déchets.

Susciter l’initiative en demandant aux collectivités elles-mêmes de proposer des thèmes ou actions à aborder.

Ne pas surmobiliser par des temps trop longs (limiter le nombre d’actions à présenter) et prévoir des visites de sites ou des réunions délocalisées.

Valoriser par la presse et la communication