Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Mettre en place et animer un réseau d'échanges d'acteurs locaux sur le département de Böblingen (Allemagne)

AWIPLAN

Servipôle
30 avenue du Général Leclerc
10200 BAR SUR AUBE
Kristina Bellenoue
k.bellenoue@awiplan.fr

contexte

Les responsables techniques de la région de Stuttgart se rencontrent régulièrement depuis de nombreuses années afin de pouvoir échanger des informations relatives aux installations de traitement des déchets. Au-delà des comparaisons économiques des organismes (établissement d'un référentiel des coûts entre les collectivités), il est possible d'obtenir des conseils relatifs à toutes les questions de gestion des déchets. Les questions concrètes du projet seront abordées au sein de ce groupe de travail et des retours d'expériences seront recueillis.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Utiliser le réseau pour analyser les synergies territoriales et trouver des points à optimiser. - Favoriser les coopérations départementales en matière de gestion des déchets. - Exploiter les retours d'expériences de la gestion des déchets dans la région de Stuttgart par la comparaison des différents modes de gestion et des différentes philosophies. Conditions : Qualité des interventions et des informations Avoir OPTIGEDE à l'ordre du jour pour au moins deux réunions de travail par an

Résultats quantitatifs :

Une fiche détaillée présentant les résultats obtenus dans cette action a été rédigée par AWB. Elle est disponible auprès d’AWIPLAN (Kristina BELLENOUE et Jean-Michel SIDAINE, awiplan@wanadoo.fr), partenaire du programme OPTIGEDE et co-auteur de ce travail avec AWB. - 5 réunions du réseau des responsables techniques pendant la durée d’OPTIGEDE - Mobilisation des représentants de 10 syndicats départementaux (15 – 20 personnes par réunion).

Résultats qualitatifs :

Les échanges établis sur les thèmes OPTIGEDE fonctionnent très bien depuis de nombreuses années, en particulier la coopération collectivités-industries. De ce fait, aucune action complémentaire n’a été engagée. Néanmoins d’excellents résultats ont été obtenus dans les échanges entre partenaires allemands du programme OPTIGEDE (AVL Ludwigsburg, Université de Stuttgart et KURS) ainsi qu’avec les participants français au réseau. Résultats avec le réseau “Responsables techniques de la gestion des déchets” L’objectif de la mise en place d’échanges entre acteurs locaux était en premier lieu de créer un réseau afin d’échanger sur différents thèmes et en particulier sur celui de la coopération collectivités-industries. C’est dans cette optique que le groupe de travail “Responsables techniques de la gestion des déchets” qui existe depuis 15 ans et réunit 15 syndicats départementaux autour de Stuttgart a été sollicité. L’utilité principale de ce réseau réside dans la possibilité d’échanges rapides d’informations lors de réunions mais aussi très régulièrement par téléphone. Le contenu et les objectifs d’OPTIGEDE ont donc été présentés en détail au réseau lors d’une réunion du 14 décembre 2004. Hélas, cette proposition n’a pas suscité la participation attendue malgré les relances des représentants de Ludwigsburg et de Böblingen. Une explication à ce manque d’intérêt est peut-être à rechercher dans les thèmes abordés qui ne jouent plus de rôle important dans la gestion actuelle des déchets allemands. De la même façon, malgré les interventions d’Hewlett Packard (HP), la Croix-Rouge et les ateliers de handicapés sur des sujets intéressants, le manque de réaction aux invitations envoyées pour le colloque de juin 2007 de Böblingen a été très décevant. Résultats au niveau des partenaires d’OPTIGEDE Au démarrage du programme, il a été décidé avec les partenaires allemands d’OPTIGEDE (AVL de Ludwigsburg, Université de Stuttgart et KURS) de se rencontrer 4 fois par an pour échanger sur les thèmes du projet LIFE mais aussi pour discuter et échanger sur des sujets et idées selon l’actualité de chacun. Ce réseau, qui continuera d’exister après la fin d’OPTIGEDE, a été efficace et a permis de mieux se connaître entre partenaires, de résoudre rapidement, avec une grande compétence technique, certains problèmes, sans passer par les chemins officiels. Exemples : - C’est grâce aux excellentes relations avec le département de Ludwigsburg que nous avons pu trouver une solution pour traiter le digestat, lorsque l’unité de compostage de Kirchheim n’a pas été en mesure de le prendre en charge. - De même l’université de Stuttgart nous a aidé à traiter les problèmes de notre unité de méthanisation grâce à des recherches effectuées dans le cadre d’un doctorat dont les travaux serviront à de nombreux autres acteurs et partenaires. Echanges avec les partenaires français Nous considérons nos échanges avec les partenaires français comme extrêmement positifs. Exemples : - Nous avons trouvé de nouvelles idées pour notre gestion des déchets lors du colloque de Compiègne et des visites de sites qui l’ont précédées. - Les discussions que nous avons eues en dehors des réunions d’OPTIGEDE avec le SMICTOM Centre Alsace ont permis d’aborder avec un autre regard, les problèmes que nous avions sur notre unité de méthanisation et de trouver de nouvelles solutions. Le partenariat avec le Syndicat Mixte de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères (SMICTOM) Alsace Centrale est celui le plus développé et riche d’échanges : - Octobre 2007 : déplacement d’une délégation alsacienne pendant 3 jours à Böblingen et Ludwigsburg pour approfondir sa connaissance sur l’optimisation financière, organisationnelle et technique de la collecte et le traitement des déchets ménagers. - Février 2008 : participation de notre délégation à un colloque à Sélestat. - Avril 2008 : réunion entre nos deux syndicats pour définir le cadre d’un échange encore plus resserré et plus efficace. Il nous semble important de renforcer notre partenariat car à long terme, chacun profitera des améliorations mises en œuvre de part et d’autres, l’optimisation de la gestion des déchets étant toujours possible.

Mise en oeuvre

Planning :

Présentation d'OPTIGEDE lors d'une réunion du groupe de travail, Organisation de réunions avec divers représentants de l’industrie régionale, Discussion de cas concrets du réseau et des solutions mises en place, Analyse et discussion des organisations dans des groupes de travail, Recherche de points à optimiser, Synthèse des résultats dans un rapport final.

Moyens humains :

-

Moyens financiers :

7 395 € AWB 50 %, programme life Environnement 50 %

Moyens techniques :

-

Partenaires moblisés :

AWB AVL Ludwigsburg Awiplan SARL (Jean-Michel SIDAINE)

Le groupe de travail ‘’Responsables techniques de la gestion des déchets“: représentants des Landkreisen Waiblingen, Esslingen, Böblingen, Ulm, Ludwigsburg Alb-Donau-Kreis, Calw, Heidenheim, le syndicat Reutlingen/Tübingen et la ville de Stuttgart.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

-

Difficultés rencontrées :

-

Recommandations éventuelles :

-