Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Mettre en place et animer un réseau d’échange

AWIPLAN

Servipôle
30 avenue du Général Leclerc
10200 BAR SUR AUBE
Kristina Bellenoue
k.bellenoue@awiplan.fr

contexte

KURS (Kompetenzzentrum Umwelttechnik der Region Stuttgart) est un réseau d’entreprises et d’institutions de la région du Grand Stuttgart. L’association KURS ou Centre de Compétence Environnement de la région de Stuttgart fait partie d’un pool de 14 Centres de compétences axés sur différents thèmes.

Depuis sa création en 1999, KURS regroupe des entreprises développant des techniques liées à la protection de l’environnement, des bureaux d’études spécialisés, des chercheurs universitaires, des représentants de collectivités qui ont la compétence collecte et traitement des déchets ménagers ou des eaux usées. La vocation principale de KURS est de faciliter les contacts des entreprises entre elles, de développer les coopérations entre l’industrie et les universités, les responsables de collectivités et les bureaux d’études.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L’objectif principal de KURS est d’animer son réseau en proposant de créer une dynamique d’échanges et de travail en commun sur un même territoire en réunissant : - les entreprises ayant des problèmes de gestions de leurs déchets avec des bureaux d’études spécialisés et spécialistes de syndicats, - les autorités de tutelle en matière de gestion des déchets tels le Ministère, les Regierungspräsidien de la région (équivalent DRIRE en France), les responsables des syndicats de gestion des Ordures ménagères (OM).

Résultats quantitatifs :

Une fiche détaillée présentant les résultats obtenus dans cette action a été rédigée par AVL. Elle est disponible auprès d’AWIPLAN (Kristina BELLENOUE et Jean-Michel SIDAINE, awiplan@wanadoo.fr), partenaire du programme OPTIGEDE et co-auteur de ce travail avec AVL. - 6 réunions de réseau avec les membres de l’association, - 3 colloques de résonance régionale, Au total, plus 400 spécialistes mobilisés.

Résultats qualitatifs :

Malgré les nombreuses réunions et les moyens déployés, KURS faits les 3 constats suivants :

1- Comme pour les ordures ménagères, les actions de réduction et de prévention des déchets en entreprises ont été réalisées depuis une dizaine d’années. Ceci est dû à la volonté des collectivités de réduire au maximum les déchets arrivant dans leurs installations en favorisant les filières de valorisation. Ainsi le département de Böblingen a imposé dans son règlement une part de valorisable inférieure à 15 % dans les Déchets Industriels Banals (DIB). La législation a ensuite pris le relais avec la directive DIB.

2 - La motivation des collectivités françaises à la mise en place de réseaux d’échanges entre entreprises et collectivités est actuellement de mettre en place en commun des règlements de collecte et surtout des redevances spéciales faisant payer aux entreprises un prix juste pour l’élimination de leurs déchets.

3 - Les collectivités comme les entreprises ont créé depuis de nombreuses années leurs propres réseaux d’échanges en matière de gestion des déchets. Les plus importants sont ceux développés par les chambres de commerce et de l’industrie, la fédération des services techniques des départements (VHS) et le réseau des directeurs techniques des services déchets des départements etc.

 

L'initiative de KURS a donc été confrontée à une absence de demande de la part des acteurs sollicités, les besoins étant par ailleurs satisfaits :

- dans la région de Stuttgart, les relations entre les entreprises et les représentants des collectivités sont très souvent excellentes.

- les chambres consulaires ont anticipé OPTIGEDE et ont déjà développé des services environnement et gestion des déchets pour assister les entreprises dans des actions de prévention et de valorisation des déchets.

Mise en oeuvre

Planning :

KURS :

- Organise une réunion de présentation d’OPTIGEDE

- Sélectionne plusieurs thèmes qui seront traités chaque année (au moins 2 réunions par an),

- Présente les résultats des enquêtes réalisées par l’Université de Stuttgart, 

- Initie des actions d’optimisation dans des entreprises volontaires,

- Rédige d'un rapport final.

 

Les missions de KURS dans le cadre de son action d’animation :

- Informer ses membres sur le contenu du projet en organisant des réunions du réseau sur le thème de l’optimisation de la gestion des déchets. 

- Inciter la réalisation d’actions en entreprises à partir de proposition de l’ADEME. 

- Assurer la coordination entre les membres intéressés par l’échange d’expériences,

- Préparer, réaliser et accompagner des réunions de réseau, des ateliers d’échanges et des colloques dans lesquels les résultats d'OPTIGEDE sont présentés. 

Le programme d'actions à l’intérieur du réseau KURS OPTIGEDE a été présenté dans 6 réunions de réseau de KURS, de 2005 à 2007. A chacune des réunions, la présentation faite par Dr. Michael Waldbauer a été complétée par la distribution de la plaquette OPTIGEDE en langue allemande. 

 

La réunion du 21 novembre 2006 fut entièrement consacrée à OPTIGEDE et particulièrement à la gestion des déchets en entreprises avec 4 interventions :

1) Approche générale par Georg Voswinckel, ZukunftsWerkstatt Handwerk, représentant des artisans.

2) Présentation des activités, informations et services que peut apporter la CCI de la région de Stuttgart par Eckhard Zimmermann, IHK Region Stuttgart

3) Point de vue d’une collectivité avec présentation de son service “Conseil aux entreprises” par Annette Schwinning, d'AVL

4) Soutiens et subventions que peuvent recevoir les entreprises améliorant la gestion de leurs déchets par Jürgen Schmitd, spécialiste du montage de dossiers de subventions au bureau d'études ABAG itm.

Moyens humains :

-

Moyens financiers :

18 870 €

KURS 50 %,

Programme Life Environnement 50%

Moyens techniques :

-

Partenaires moblisés :

Membres du réseau KURS, autres entreprises, CCI, organismes professionnels, Université de Stuttgart, Awiplan SARL

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

-

Difficultés rencontrées :

-

Recommandations éventuelles :

-