Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Mesures en semi-continu des dioxines furanes

Syndicat d'Étude et de Réalisation pour le Traitement Interc

Zi de Bourogne Morvillars
Bp 10
90140 Bourogne
Olivier Deroy
sramey@sertrid.fr

contexte

Description technique de l'installation d'incinération de déchets ménagers et assimilés

Année de mise en service : 2002

Nombre de lignes : 2

Capacité nominale : 85 000 t/an

Cadence de fonctionnement : continu

Existence préalable de matériel de mesures de dioxines en semi continu : non

Quantité de déchets traités annuellement : 72 390 t (2011) 70 737 t (2012) 62 273 t (2013)

Type de déchets traités : OM, Encombrants, DndAE

Description du process :

Type de four : grille MARTIN

Constructeur : CNIM

Type de valorisation énergétique : électrique

Traitement des fumées : semi-humide, sans rejet liquide

  • Dépoussiérage par filtre à manches
  • Traitement des gaz acides par injection de lait de chaux
  • Traitement des oxydes d'azote par injection d'urée
  • Traitement des dioxines furanes et métaux lourds par injection de charbon actif

Pour plus de renseignements : www.sertrid.fr

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Application de l'arrêté ministériel du 3 août 2010 modifiant l'arrêté du 20 septembre 2002 relatif aux installations d'incinération et de co-incinération de déchets non dangereux.

 

Le SERTRID a retenu la société Environnement SA pour mettre en place un système de mesures en semi-continu de dioxines furanes sur les deux lignes d'incinération.

 

Caractéristiques du matériel :

  • Préleveur AMESA
  • Durée de prélèvement : de 6 heures à 4 semaines
  • Engagement sur le taux de disponibilité du matériel de mesure : 99 % en tant que préleveur isocinétique attesté par la certification MCERTS et de 97 % en tant que préleveur en continu de dioxines et furanes attesté par la certification TUV
  • Cartouches de prélèvement installées par Environnement SA
  • Cartouches de prélèvement récupérées par Environnement SA
  • Délais pour arrêter ou redémarrer les prélèvements de dioxines : L'arrêt est instantané car la commande d'arrêt et de démarrage du préleveur est directement contrôlé par le marche/arrêt four.
  • Critères de qualité utilisé afin de s'assurer du bon fonctionnement du matériel dans le temps : pendant les périodes de prélèvement, la sécurité de l'AMESA est assurée en temps réel par la réalisation de contrôles systématiques et permanents (exemples : capteur d'humidité, capteur de niveau...). Par ailleurs, l'entretien du matériel est assuré par un contrat GSE3 confié à Environnement SA.
     
Résultats quantitatifs :

Résultats de mesures

LIGNE 1

  • Prélèvement du 16 mai au 13 juin 2014 : 0,005 ng/Nm3
  • Prélèvement du 13 juin au 9 juillet 2014 : 0,145 ng/Nm3
  • Prélèvement du 9 juillet au 8 août 2014 : 0,019 ng/Nm3
  • Prélèvement du 8 août au 5 septembre 2014 : 0,001 ng/Nm3

 

LIGNE 2

  • Prélèvement du 16 mai au 13 juin 2014 : 0,058 ng/Nm3
  • Prélèvement du 13 juin au 9 juillet 2014 : 0,297 ng/Nm3
  • Prélèvement du 9 juillet au 8 août 2014 : 0,055 ng/Nm3
  • Prélèvement du 8 août au 5 septembre 2014 : 0,031 ng/Nm3
Résultats qualitatifs :

Sans objet.

Mise en oeuvre

Planning :

Marché à procédure adaptée attribué à Environnement SA : 10 octobre 2012

Début des travaux : 2ème semestre 2013

Réception des travaux : 30 juillet 2014

 

Moyens humains :

 

L'installation a été réalisée par Environnement SA et la société Actemium.

Moyens financiers :

Coût de l'installation : 144 000 euros hors taxes

Coût d'exploitation et de maintenance : 2 752 euros hors taxes mensuel pour les deux lignes d'incinération.

Moyens techniques :

Sans objet.

Partenaires moblisés :

Sans objet.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Sans objet.

Difficultés rencontrées :

Sans objet.

Recommandations éventuelles :

Sans objet.