Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

Lutte contre le gaspillage alimentaire

Smictom de la Vallee de l'Authion

4 Bd des Entrepreneurs
Bp 55
49250 Beaufort-en-Vallée

contexte

Selon l’ADEME, chaque habitant peut éviter 20 kg de déchets alimentaires par an dont 7 kg dus au gaspillage alimentaire.

Une étude menée en 2011 (BE Verdicité) estime à 30 kg/hab/an cette quantité, dont 11 kg non déballés.

Le gaspillage alimentaire provient d’achats ne correspondant pas aux besoins et/ou d’une mauvaise conservation des aliments, notamment liée à la chaîne du froid.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Implication des GMS dans la lutte contre le gaspillage alimentaire,
  • Sensibilisation des publics jeunes,
  • Accompagner les cuisines collectives dans une démarche de réduction du gaspillage alimentaire,
  • Sensibiliser les habitants à une meilleure gestion des aliments,
  • Communiquer sur le coût financier du gaspillage alimentaire.
Résultats quantitatifs :

Sensibilisation au gaspillage alimentaire dans une école de Ménitré pendant la semaine européenne de la réduction des déchets en novembre 2012. 104 enfants demi-pensionnaires ont pesé leurs restes l’espace d’un midi et ont reçu des marque-page « bons points » accompagnés de conseils pour jeter moins à l’avenir.

Mise en place d'ateliers d'accommodation des restes en partenariat avec le centre d'action sociale de Beaufort.

Animations dans les écoles et au SMICTOM.

Préparation d'une "disco-soupe" pour la SERD 2016.

Résultats qualitatifs :

Formation des animateurs prévention à « Comment mener un atelier d’accommodation des restes ».

Mise en oeuvre

Planning :
  • Eté 2013 : rencontre avec le directeur des Restos du Coeur de Beaufort-en-Vallée (sans suite),
  • SERD 2014 & 2015 : organisation d’un atelier d’accomodation des restes de repas,
  • Septembre 2015 : projet de « Disco Soupe » aux élèves de la MFR de Gée (reporté à la rentrée de septembre 2016).
Moyens humains :
  • Animateur du PLP
  • Diététicienne du centre d'action sociale de Beaufort-en-Vallée
Moyens financiers :

0€

Moyens techniques :

Maison Témoin (voir autre action du SMICTOM)

 

Partenaires moblisés :

Centre d'action sociale de Beaufort-en-Vallée

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Oui

Difficultés rencontrées :

Non

Recommandations éventuelles :

Tout projet doit être initié longtemps en amont afin qu'il ait une chance de voir le jour.